• Faut-il faire son deuil ? Perdre un être cher et vivre Plus de 550 000 personnes décèdent chaque année en France, laissant les proches abattus par un immense chagrin. Alors que la mort a été écartée du quotidien et se retrouve en partie dissimulée, le deuil est devenu pour chacun un « travail », à « faire » dans un délai prescrit. Les endeuillés sont enjoints d'effacer leur souffrance et de « refaire leur vie ». Or ils manifestent tous le besoin de vivre avec l'absence et de construire le souvenir des morts. Les récits bouleversants d'humanité de ceux qui ont perdu un frère, un conjoint, un enfant, un parent en témoignent. Mais le deuil lui-même a changé de nature avec le remplacement progressif du discours religieux et de ses croyances par celui de la médecine, de ses conquêtes et du fantasme d'immortalité qu'elle véhicule. Aujourd'hui, le deuil périnatal, le deuil d'un enfant - dont la mort est toujours scandaleuse - les deuils à répétition de l'épidémie du sida et même le deuil de ses propres parents au terme d'une vie de plus en plus longue constituent des réalités inacceptables. L'évolution profonde de notre rapport à la mémoire, au corps et à la mort en Occident pose désormais la question du sens à donner au deuil d'un être proche. C'est autour de cette question et de la place laissée à la mort, aux cérémonies funèbres et au deuil des survivants que Pascal Dreyer a invité à réfléchir des spécialistes - sociologues, psychologues, anthropologues, théologien, philosophe, artiste, professionnels des services funéraires, professionnels de santé - et des endeuillés qu'il a accompagnés dans leur quête de sens.

  • Le domicile est, pour les personnes en situation de handicap comme pour tout un chacun, le lieu de l'identité et de l'épanouissement affectif, celui du ressourcement et un refuge.
    L'accompagnement apporté au domicile par les proches et les professionnels ne se substitue pas à la personne mais l'aide à réaliser ses choix. Cette démarche qui lie étroitement, dans l'épaisseur du quotidien, la personne accompagnée et la (les) personne(s) accompagnante(s), suppose une relation de partenariat reposant sur une authentique et sincère capacité de négociation. À travers l'aide demandée et reçue, la personne handicapée réalise son projet de vie (quotidienne, sociale, professionnelle, personnelle) tandis que la personne accompagnante doit pouvoir s'épanouir, en particulier sur le plan professionnel (développement de compétences, de savoir-faire et de savoir-être spécifiques).
    Cet ouvrage éclaire par différentes contributions cette double problématique. Certaines clarifient les fondamentaux de la relation aidé/aidant et sa réalité au jour le jour. D'autres engagent la réflexion autour de la thématique corps et accompagnement, jugée centrale dans l'aide apportée au domicile. La question de la vie affective, érotique et sexuelle y est abordée dans cette perspective. Enfin, parce que la revendication de la vie autonome, chez soi, est fortement liée à la question de l'intégration des personnes handicapées dans la société, une contribution développe les enjeux croisés du domicile, de l'autonomie et de la citoyenneté.
    En conclusion, des dispositifs de formation proposent des pistes de travail pour que aidés et aidants co-construisent pleinement et ensemble la relation d'accompagnement.

  • 2011 est l'année du bénévolat.
    Cet ouvrage clarifie la notion de bénévolat. Il décrit les compétences attendues et les modalités, d'exercice des missions possibles. Il cerne le cadre législatif à respecter.
    Il est illustré de nombreux témoignages et donne des renseignements pratiques.

  • Etty hillesum

    Pascal Dreyer

    Dans la Hollande de 1940 envahie par les armées nazies, une très jeune femme s'interroge : d'un monde qui se détruit dans le silence de la guerre, que restera-t-il un jour ? En quelques mois, au prix d'un effort surhumain sur elle-même, Etty Hillesum oppose à la barbarie sans nom le visage de l'amour. Se convertir à l'amour universel est la dernière chance non seulement des Juifs mais de tous les hommes de se sauver eux-mêmes, de sauver leur prochain et de sauver Dieu. Jeune intellectuelle juive, Etty Hillesum n'a laissé qu'un journal, tenu entre 1941 et 1943, et des lettres, témoignages littéraires bouleversants d'une personnalité hors du commun.

  • L'actualité du droit des libertés : objectif CRFPA !

    Cet ouvrage rassemble les commentaires des grandes décisions rendues par les juridictions européennes et françaises dans le domaine des libertés et droits fondamentaux. Il se présente sous forme thématique en réunissant les différentes branches du droit (droit de la Conv. EDH, droit de l'UE, droit constitutionnel, droit administratif, droit civil, droit pénal et droit du travail), avec pour ambition de fournir les clés pour comprendre la manière dont notre système juridique actuel appréhende les libertés et droits fondamentaux À l'heure où la problématique des libertés est omniprésente dans le débat public, cette troisième édition rendra compte de l'actualité du droit des libertés. La période a bien sûr été dominée par la pandémie de la Covid-19 qui a entraîné des restrictions massives à l'exercice de l'essentiel des libertés. Mais d'autres actualités seront également abordées : la question subtile de l'établissement de la filiation des enfants nés de gestation pour autrui qui a été précisée par plusieurs arrêts de la Cour de cassation et de la Cour EDH ; le resserrement des contraintes pesant sur l'Etat en matière de surpopulation carcérale à la suite d'une série de décisions des juridictions européennes et françaises ; les développements de la protection des données personnelles dans le cadre de l'application du RGPD de l'Union européenne.

  • Aménager et adapter les logements pour les transitions énergétique et démographique sont des enjeux de société portés par des lois et des politiques publiques aux niveaux de contraintes variables2. Les habitants y sont plus ou moins sensibles et sont plus ou moins prêts à transformer leur logement et leurs modes de vie pour répondre aux attentes de transformation de la collectivité.
    Ce travail de recherche s'est donné pour objectif de comprendre pourquoi et comment les professionnels de l'habitat utilisent la notion de chez-soi dans leur travail de conception, de construction, de rénovation du cadre bâti ; de compréhension des besoins des habitants ordinaires ;
    D'accompagnement des plus vulnérables dans le cadre des interventions à domicile (principalement les personnes âgées et en situation de handicap). Les professionnels de l'habitat utilisent-ils de manière directe leur conception personnelle du chez-soi dans leur pratique quotidienne ou au contraire établissent-ils une ligne de démarcation nette entre cette conception, celles de leur domaine d'activité et d'intervention et celles des habitants ? Quels sont les outils qui leur permettent d'approcher ou pas cette réalité déposée dans le corps, les gestes et la mémoire de l'habitant et projetée, réaménagée de manière constante par ce dernier dans son logement ?

  • Cet ouvrage est à la fois un guide pratique et un essai offrant une réflexion claire et accessible sur le monde du bénévolat aujourd'hui. Cela concerne : * Toutes personnes voulant avoir une vision claire du bénévolat en France. * Toutes personnes voulant intégrer une structure bénévole et ne sachant pas comment procéder. Les points forts de l'ouvrage : * Parfaite maîtrise et connaissance du monde du bénévolat par l'auteur. * Présence de nombreux témoignages de bénévoles de tous âges et de tous horizons. * Conseils pratiques + cahier juridique (concernant les responsabilités mutuelles de la structure et du bénévole) + adresses de référence

empty