• Giorgio Griffa (né en 1936), peintre du mystère, est une figure majeure de la scène artistique italienne.

  • Guillermo Kuitca : dénouement Nouv.

    Cet ouvrage invite l'artiste argentin Guillermo Kuitca à déployer plus de quarante ans de création à travers des ensembles d'oeuvres (dessins, peintures, installations). Le LaM, Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut, lance avec le Fonds Mercator, une collection d'ouvrages consacrés à l'art, publiés à l'occasion de certains moments forts de sa programmation, "Regards".

  • Alberto Giacometti (1901-1966) s'est partagé entre la peinture, la sculpture et le dessin. Ses rapprochements avec le cubisme et le surréalisme, son attrait pour les arts antiques et extra-occidentaux, son attachement à la figure humaine font de lui une personnalité à part, mais pleinement inscrite dans les enjeux artistiques du XXe siècle.
    À travers plus de cent cinquante oeuvres, cet ouvrage fait la part belle aux confrontations essentielles qui ont émaillé la carrière de l'artiste : la rencontre avec l'oeuvre de Constantin Brancusi en 1927 ; l'Antiquité égyptienne, source d'inspiration et de ressourcement ; ou encore la relation amicale et intellectuelle avec l'écrivain Jacques Dupin, son premier biographe.
    De nombreuses photographies de l'artiste et de son atelier permettent de replacer les oeuvres dans le contexte de leur création.

  • Artiste majeur de la scène artistique contemporaine, William Kentridge explore dans une oeuvre pluridisciplinaire (films dessins, sculptures, gravures...) des sujets aussi complexes et délicats que la colonisation des pays africains par les grandes nations européennes, l'Apartheid ou le rôle joué par l'Afrique dans la Première Guerre mondiale. Ce livre, publié à l'occasion de sa rétrospective au LaM, Lille Métropole musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut, propose de découvrir l'amplitude de l'oeuvre de cet artiste engagé à travers plusieurs essais, des textes de l'artiste et de riches illustrations.

  • Le livre partira d'une sélection de sculptures, de peintures, de dessins et de documents emblématiques de son oeuvre, dont des inédits provenant directement de l'atelier et du fonds d'archives de l'artiste. L'oeuvre et la pensée prospectives de Nicolas Schöffer trouvent cependant une actualité nouvelle à l'heure où de nouvelles utopies cybernétiques se font jour, et façonnent à nouveau notre univers matériel.

  • « Quand on entre dans l'atelier de Pierre Seinturier, et qu'on le découvre, lui, devant ses toiles, on se demande tout de suite si c'est sa peinture qui lui ressemble ou si c'est lui, avec ses cheveux, son regard délavé et son tabac blond qui ressemble à sa peinture. Une peinture toute en soleils bistres, en taches de sang sépia, et la peau des femmes jamais plus claire que le beurre frais.
    En continuant de se poser la question, on peine à croire qu'il n'ait pas conscience de la confusion qu'il a créée.
    En jouerait-il ? Serait-ce un calcul, un look bien étudié, ou une façon naturelle de vivre sa vie de peintre et de peindre sa vie.
    Étrangement, si Pierre Seinturier a l'air de sortir d'une de ses huiles sur papier, il ne pratique pas l'autoportrait, il n'oeuvre à aucune autobiographie, ni même à une autofiction. Ses toiles et ses papiers fixés aux murs de l'atelier semblent composer une sorte d'autographie dont les leurres, les bornes et les accroches sont des Buicks à ailerons, des coups de revolver, des soucoupes volantes jaillies de films pas vraiment anciens, de polars aux énigmes impossibles, comme le story-board retrouvé dans l'armoire d'un producteur d'Hollywood, ruiné. » Christophe Donner Pierre Seinturier est né en 1988 à Paris, où il vit et travaille. Il est diplômé de l'École nationale des arts décoratifs en 2011 et a reçu le prix Spécial du Jury du Salon de Montrouge en 2013.
    Il est représenté par la galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois.

empty