• À l'heure où les appareils connectés ont totalement envahi notre quotidien et où une toute nouvelle génération d'enfants a grandi entourée de tous ces objets numériques, Sherry Turkle se questionne sur l'impact de cette hyper-connexion sur notre vie privée, mais aussi sur notre gestion des émotions et nos relations interpersonnelles. Malgré un constat qui pourrait paraître sans appel, l'autrice apporte une solution simple en apparence mais aux effets indéniablement multiples : se réapproprier la conversation. Ainsi on pourra reprendre notre place dans le débat public, redevenant acteur à part entière de nos démocraties.

  • Comment les nouvelles technologies ont-elles redessiné le paysage de nos vies affectives et de notre intimité ?
    Telle est la question centrale de Seuls ensemble.
    Pour y répondre, l'anthropologue Sherry Turkle a étudié pendant quinze ans nos relations avec les objets technologiques.
    Elle a observé chez les utilisateurs de robots de compagnie une tendance à les considérer comme vivants et à se laisser duper par leurs réactions préprogrammées.
    Un nouveau fantasme est ainsi en train d'émerger, où des substituts technologiques, sûrs et sans surprises, pourraient bientôt remplacer les relations interpersonnelles, éprouvantes et imparfaites.
    Elle a constaté qu'une dynamique similaire était à l'oeuvre dans nos rapports aux nouvelles technologies en général. L'ultra-connectivité s'accompagne de comportements compulsifs qui mettent en péril les bienfaits d'une certaine solitude, nécessaire à la construction de soi. Ses enquêtes sur les adolescents révèlent leur dépendance accrue aux smartphones et leur tendance à préférer les interactions médiatisées à celles en tête-à-tête - considérées comme trop risquées et trop exigeantes.
    Ce livre captivant a eu un grand retentissement aux États-Unis, car il montre, preuves à l'appui, comment nous nous coupons de ce qui est au fondement de toute relation humaine : l'altérité et sa part d'imprévisibilité, de risques et de plaisirs, à jamais inaccessibles à des systèmes informatiques.

  • La patrie de Descartes est longtemps restée plus rebelle que toute autre à la psychanalyse. Même le premier psychiatre qui la toléra dans son service de Sainte-Anne la décrivait comme choquante pour la délicatesse des sentiments intimes et inadaptée à la mentalité française. Seuls enthousiastes : certains cercles littéraires, notamment les surréalistes. Cette résistance tenace ne s'effondra que dans le courant des années soixante. Mais alors, ce fut un déferlement : médecins et psychiatres, psychologues et travailleurs sociaux, universités et cénacles intellectuels effectuèrent un brutal revirement. Et le langage, le mode de pensée, jusqu'au style de vie de tous les Français, avec l'aide puissante de la presse et de la télévision, se trouvèrent soudain totalement imprégnés de psychanalyse. Cette révolution française en psychanalyse porte le nom d'un homme : Jacques Lacan. Et elle coïncide étroitement avec le bouleversement culturel qui devait trouver sa plus vibrante expression en mai 1968. Double originalité, dont nous sommes trop familiers pour bien la mesurer. En même temps qu'une parfaite connaissance de la culture et de la société française, il fallait la distance d'une sociologue étrangère pour nous renvoyer cette fascinante image de nous-mêmes. Sherry Turkle enseigne la sociologie au Massachusetts Institute of Technology. Pour écrire ce livre, elle a fait en France des séjours fréquents et interviewé des centaines de personnes, dont de nombreux psychanalystes et Jacques Lacan lui-même.

  • Anglais Alone together

    Sherry Turkle

    In "Alone Together," MIT technology and society professor Sherry Turkle explores the power of our new tools and toys to dramatically alter our social lives. It's a nuanced exploration of what we are looking for--and sacrificing--in a world of electronic companions and social networking tools, and an argument that, despite the hand-waving of today's self-described prophets of the future, it will be the next generation who will chart the path between isolation and connectivity.

empty