• Matières de voyages

    Sophie Ladame

    Matières de voyages : lorsque qu'un voyageur revient, il ne ramène pas uniquement des souvenirs. Il garde de la «matière» avec lui, elle le nourrit.
    Regarder en se déplaçant. Avec le temps nécessaire au dessin, je m'approprie les choses, je rentre dans le sujet. Sans le dessin, je regarderais moins.
    Sophie Ladame rassemble dans un petit portfolio riche en couleurs une sélection de ses plus beaux dessins croqués lors de ses voyages aux Antilles, à Cuba, au Laos,mais aussi en France. Pour laisser l'âme vagabonder au fil des pages, se découvrir une passion pour le dessin ou le simple plaisir de retrouver une jeune artiste pleine de talents ! Un crayon et une âme réunis pour donner matières aux voyages !


  • porter des boucles d'oreilles, manger des " galletas " au sel, faire du camion-stop puis grimper sur sa plate-forme pleine de sable, se tenir déhanchée et danser.
    durant deux mois, sophie ladame a essayé de vivre telle une " cubanita ", partageant au jour le jour la vie des habitants de l'île, histoire de croquer pleinement son voyage, vécu avec bonheur, passion, enchantement et étonnement, bref, avec son coeur.

  • A bord d'Eole, voilier de 12 mètres, approcher d'une île est le temps d'une histoire tournée vers l'horizon. Un regard teinté de mer, de rencontres, de rythmes simples, de lumière des Antilles. Afin que le lecteur, à l'ombre des voiles d'Eole, rêve de ce qu'il trouvera par-delà la prochaine escale...

  • Ce voyage, depuis les plaines du nord du Laos aux énigmatiques montagnes proches de la Chine en passant par la mythique cité de Louang Prabang, est avant tout une rencontre ; celle d'une dessinatrice et de personnes touchantes, dont la richesse d'âme se découvre au-delà des idées préconçues.
    Tel un parcours initiatique à travers le vie quotidienne et spirituelle des peuples du Laos. Une expérience puissante dont le ressenti est relaré au travers de dessins, compositions, croquis, clichés et narrations. Un voyage où les valeurs ancestrales font écho entre les montagnes du Laos et notre coeur.

  • Grisée de mer

    Sophie Ladame

    • Moea
    • 10 Novembre 2011

    Cet ouvrage est un morceau choisi du parcours d'une artiste le long de la côte Bretonne Nord, crayons et couleurs à la main, embarquée à bord de voiliers traditionnels (témoins encore vivants du lien privilégié de la mer et des hommes.

  • Tiré à part Thalassa & Maori

    Sophie Ladame

    • Moea
    • 20 Novembre 2011

    Été 2011, à bord du voilier « La Mauve » à Saint-Malo, Stéphanie Brabant, journaliste du magazine Thalassa -diffusé sur France 3-, débute un portrait de 26 minutes sur l'univers de Sophie Ladame, marin sur les voiliers traditionnels et auteur de carnets de voyages. Puis elle suit la dessinatrice en Nouvelle-Zélande, sur le tournage du film documentaire « MAORI » réalisé par Michel Viotte (France 5 - Musée du Quai Branly - TANGARO) : Sophie y réalise, sur le vif, des dessins par la suite intégrés au montage. Ce « Tiré à part » présente huit dessins non reliés, effectués pendant ces tournages.

  • Ile de la reunion

    Sophie Ladame

    " la mer est grise, calme, immense, / l'oeil vainement en fait le tour / rien ne finit, rien ne commence : / ce n'est ni la nuit, ni le jour.
    / point de lame à frange d'écume, / point d'étoile au fond de l'air. / rien ne s'éteint, rien ne s'allume : / l'espace n'est ni noir, ni clair. " sophie ladame contemple les lianes de vanille lovées autour des bois de chandelles, en se laissant bercer par l'infinie douceur des poèmes barbares de leconte de lisle. des nuages bas remontent les pentes de l'île dans un ciel de grand large. nous sommes sur l'île de la réunion.
    Des ocres jaunes coulent dans l'océan. sophie, au pays des volcans et des pailles-en-queue, parle avec ses mots à elle. elle s'exprime avec ses pinceaux, ses pigments si riches des couleurs du ciel et de la terre. les fleurs de tamarin, de kalou, de frangipanier et d'ylang-ylang ont une fraîcheur de coloris que l'on ne retrouve que sur les étoffes les plus précieuses. le latanier rouge de bourbon, le goyavier et le palmier bouteille rappellent qu'ici, la nature est un festival de couleurs, de parfums et d'épices.
    Nature rude et chaleureuse. nature foisonnante. altière et paisible. nature sauvage en ses recoins les plus inaccessibles. nature accueillante et vulnérable qui mérite vigilance si l'on veut éviter de troubler ces alchimies dont nul ne connaît les secrets. à la réunion, le conservatoire du littoral contribue à assurer la protection des sites maritimes qui ont scellé les noces barbares de ces montagnes nées du feu originel et de l'océan.

  • Printemps 44, îles Chausey, Suzanne profite des grandes marées pour pêcher à pied. Ses marches contemplatives constituent pour elle une évasion dans une existence morne, marquée par des rapports distants avec son mari Pierre.
    Lui, de son côté, s'oublie à bord de son bateau et dans le café de l'île avec l'alcool pour échappatoire. Un jour de pêche, il trouve un soldat américain gisant sur la grève, et décide, contre l'avis de certains îliens, de le cacher aux allemands.
    Le convalescent se lie avec Pierre et Suzanne soulagés de voir ainsi rompue la monotonie de leur vie. À l'approche du navire de ravitaillement allemand, ce nouvel équilibre perd de sa légèreté et la tension monte...

  • C'est une magie qui opère depuis des siècles : l'approche lente le long de la mer, la haute silhouette d'Alet et l'anse Solidor d'un côté, de l'autre la splendeur des interminables ­remparts. Enfin, c'est l'entrée dans la cité élevée jadis par Jean de la Grille puis par des armateurs à l'âme ­corsaire. Là, les édifices, les rues et les places témoignent de la grande histoire maritime de Saint-Malo et de toutes les figures célèbres qui l'ont façonnée : Surcouf, Duguay-Trouin, Cartier, Chateaubriand... Car tel est l'objet de ce livre : une promenade historique et enchanteresse pour mettre aujourd'hui nos pas dans les leurs...

empty