Vie pratique & Loisirs

  • Les rillettes Nouv.

    Qu'elles soient du Mans, de Tours parfumées au Vouvray, comtoises légèrement fumées, de Connerré, de canard, de cochon, d'oie... qu'elles s'invitent aux apéros entre copains, en pique-nique familial ou dans les soirées chics : les rillettes, c'est convivial ! Tout chez elles n'est que douceur, délicatesse, élégance, finesse.
    C'est un vrai produit de beauté intérieure qui se voit à l'extérieur. Tentez l'expérience. Déposez un beau morceau de rillettes sur un petit bout de pain (surtout n'étalez pas finement, malheureux !). Déposez délicatement dans votre bouche et laissez fondre quelques secondes les rillettes au contact de votre palais : tout d'un coup vos traits du visage se détendent.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Des cerises chiliennes ou des haricots verts en provenance du Kenya au mois de décembre. Des tomates arrivées directement du sud de l'Andalousie en février ou des fraises, au mois de mars, nées sous des serres chauffées, sur de la fibre coco en France. Des grappes de raisins du Pérou en avril et des pommes sorties de chambres à atmosphère contrôlée en juin. La liste est longue, presqu'aussi longue que le chemin parcouru par la majorité de ces fruits et légumes qui inondent les étals des marchés et hypermarchés de notre pays, tout au long de l'année. Les « évolutions » de l'agroindustrie font que les poules pondent toutes l'année, les chèvres produisent du lait en hiver, les tomates poussent hors sol dans des serres chauffées et éclairées.
    Il n'y a plus de contraintes saisonnières de production ou de transformation.
    Nous sommes devenus des consommateurs pressés et avons perdu le cours des saisons, la notion des cycles naturels. Nous jouons depuis trop longtemps aux apprentis sorciers avec la Nature. Nos choix alimentaires conditionnent notre santé et la santé de notre planète. Il est temps de redécouvrir le plaisir de savourer le meilleur de chaque saison, de reprendre le contrôle de notre alimentation, de prendre les bonnes décisions... pour demain.

  • Le safran est l'épice la plus chère au monde et la seule dont le cours n'ait jamais chuté au fil des temps ! Ceci s'explique par de faibles rendements mais aussi par une culture non mécanisée. Récoltée à la main au fur et à mesure de son épanouissement, d'octobre à novembre, la cueillette est journalière, à l'aube, lorsque la fleur est à peine épanouie. Depuis des siècles le safran fait parti de la culture culinaire de nombreux pays. à votre tour de le faire entrer dans votre cuisine !
    Recettes Perles du japon au safran, mangue-coco Bananes en chemise Abricots farcis à l'orientale Comme un flan parisien Velouté de petits pois Daurade aux poireaux, sabayon au safran Truffes de sardines au fenouil Pintade douce amère au safran Filet mignon de porc, sauce citron safran Malfattis safranés, sauce tortue

  • Entre institution séculaire et tradition familiale le confit est une véritable histoire d'amour pour Véronique Chapacou.
    Sucré, salé et même en sirop le confit prend toutes les formes. Elle nous proposes des recettes originales et bien pensés qui suivent le fil des saisons.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Grandir dans le ferme de ses grands-parents dans les années 70, participer aux travaux des champs et aux nombreuses activités et traditions qui rythment les saisons... lorsque l'on est enfant c'est barbant. Cueillir les fruits rouges, récolter les haricots verts, semer le maïs, cuire les confitures, transformer les légumes en conserves, ramasser les oeufs, cuisiner les confits, préparer les charcuteries...d'innombrables activités fastidieuses auxquelles on ne peut échapper. Le pèle-porc, l'effeuillage du maïs, la saison du gras, la fabrication maison des gâteaux à la broche...autant de traditions en cours de perdition ou qui n'existent plus.
    Quarante ans plus tard, l'auteur raconte en suivant les saisons, tous ces moments qui ont rythmé son enfance. Avec le temps, ce qui n'était que corvées et obligations a pris une toute autre signification : transmission et partage.

  • «... Cela serait pourtant bon si l'on savait s'en servir. Quand l'ortie est jeune, la feuille est un légume excellent; quand elle vieillit, elle a des filaments et des fibres comme le chanvre et le lin.
    La toile d'ortie vaut la toile de chanvre. Hachée, l'ortie est bonne pour la volaille ; broyée, elle est bonne pour les bêtes à cornes. La graine de l'ortie mêlée au fourrage donne du luisant au poil des animaux ; la racine mêlée au sel produit une belle couleur jaune. C'est du reste un excellent foin qu'on peut faucher deux fois. Et que faut-il à l'ortie? Peu de terre, nul soin, nulle culture. Seulement la graine tombe à mesure qu'elle mûrit, et est difficile à récolter. Voilà tout. Avec quelque peine qu'on prendrait, l'ortie serait utile; on la néglige, elle devient nuisible... » Victor Hugo, Les Misérables.

  • Vous êtes un(e) fondu(e) de fromage, peut-être même que vous êtes tombé(e) dedans quand vous étiez petit(e).
    Si l'on vous parle de langres, de selles-sur-cher ou d'etivaz, vous visualisez tout de suite la bête. Mais saviez-vous que ces délices pouvaient quitter le plateau pour venir s'inviter dans votre cuisine ? Quelqu'un vous a dit récemment que le fromage ne se limitait pas au râpé sur les pâtes, aux tartinades à sandwiches et autres Vache-qui-pleure aseptisées. Ah bon ? Mais, par où commencer pour apprendre à découvrir les spécialités régionales ? Vous êtes un(e) aventurier(ère) plein(e) de courage.
    La preuve : vous n'avez pas peur du noir, vous savez marcher sur une poutre... et vous seriez capable de manger du fromage au lait cru. Oui, du fromage même pas pasteurisé, avec une croûte même pas en plastique ! Bravo. Votre curiosité sera récompensée. Plus de 50 recettes créatives à base de fromages au lait cru de France ou d'ailleurs.

  • La banane, dix facons de la preparer - illustrations, noir et blanc Nouv.

  • - Lassi aux fèves - Haloumi grillé en habit de figuier - Bonbons mentholés aux escargots - Billes corail - Aigre-doux de melon mentholé - Dos de cabillaud, beurre blanc à la menthe poivrée - Risotto d'artichauts et fromage de chèvre - Poulet mariné à la menthe citron - Gâteau de ricotta, sauce vierge - Blondie menthe blanc

  • "Commencez par déguster le saint-nectaire avec un bon pain de campagne, découvrez sa pâte souple et onctueuse et son goût délicat de noisette, laissez-vous ensuite guider au fil des recettes qui suivent. Le saint-nectaire a sa place dans toutes les cuisines, de la plus simple à la plus sophistiquée, alors à vous de jouer." Véronique Chapacou Dix recettes :
    Welsh rarebit auvergnat Terrine de saint-nectaire aux fruits secs.
    Raviolis croustillants Frittata.
    Compressions de saint-nectaire Côtes de veau façon Orloff.
    Tourte de saint-nectaire aux topinambours Bouillon de châtaignes, scones au saint-nectaire.
    Salade de lentilles tièdes.
    Tartines de saint-nectaire au confit d'ail et jambon.

  • C'est le Moyen Âges qui commence à utiliser la violette en gastronomie : elle était jusque-là connue pour se ses vertus médicinales. Au XIVe siècle, on trouve des recettes attestant de l'utilisation des feuilles dans des mets salés, et des fleurs pilées avec des amandes ou du lait d'amande.
    Bien qu'on la nomme aussi « fleurs de mars » et qu'elle annonce le printemps, par un effet de réchauffement actuel du climat, on peut souvent la déguster fraîche dès février, et de bien d'autres façons le reste de l'année. Les Anglais en font des thés réputés, ainsi que des confits et des gelées. On la consomme volontiers en limonade dans le Nord de la France. Toulouse est renommée pour ses violettes cristallisés, mais elles y adoptent bien d'autres formes (glace, sirop, crème, liqueur). Quant aux bonbons à la violette, comme disait Boileau de la muscade, « on en a mis partout » - une certaine vogue, ces dernières années, fait que toutes les confiseries en confectionnent. On trouve ainsi de l'anis de Flavigny à la violette, et même des bêtises de Cambrai. La mode des fleurs comestible la met à la carte des restaurants gastronomiques : couronnement d'une « carrière » culinaire entamée au Moyen Âge. Les amoureux de la violette peuvent aller à Tourettes-sur-Loup visiter le musée qui lui est consacré. Elle a aussi sa maison à Toulouse, sur le Canal du Midi. L'Association internationale de la violette réunit régulièrement en congrès spécialistes et producteurs.

  • Ce petit livret est né de la volonté de la Fédération des Fromagers de France d'offrir au grand public un peu de ses traditions et de sa culture, au travers des gestes et des outils utilisés chaque jour pour mettre à disposition de nos palais tous ces nobles produits issus de la transformation du lait.
    L'outil raconte un métier, une passion, un quotidien. Prolongement de la main, il s'accompagne d'un geste précis, d'une technique, d'une pratique dont le professionnel a le secret. La longue lame du couteau à double manche et le balancement des épaules pour couper une pointe de comté, le fil à beurre et le geste souple et efficace du poignet pour retirer un grammage précis de la motte et tant d'autres gestes font la beauté de ce métier et montrent les savoir-faire de ces hommes et femmes de l'art.
    Garants de la qualité des produits mais aussi du service, les crémiers fromagers sélectionnent les fromages et les affinent, les mettent en valeur, les font découvrir à leurs clients, les coupent et les emballent. Pas d'improvisation, chaque fromage doit être coupé et conditionné dans les règles de l'art... et à chaque fromage son ustensile ! 24 ustensiles (râcleur, râpe, tranchette, fil, louche, couteau...) illustrés et présentés dans 4 chapitres : les outils pour le beurre, les outils pour la crème fraîche, les outils traditionnels du fromager, les outils spécifiques pour les fromages venus d'ailleurs.

  • "Enfin un petit livre de cuisine que l'on peut être fier d'offrir comme un cadeau !
    Il est personnalisable et contient de délicieuses recettes. Le tout, magnifiquement mis en page par un graphiste ou une illustratrice.
    Vous retrouverez des anecdotes et de précieux conseils pour épater vos amis, des histoires sur les desserts, et de nombreuses astuces déco pour en réaliser de somptueux."

empty