Thriller érotique

  • Maestra T.1

    L. S. Hilton

    Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères à Londres. Jolie, discrète, appliquée et compétente. Mais aussi complexée, exploitée et quelque peu esseulée. La nuit, elle officie dans un bar à champagne. Quand le soleil se lève, Judith donne le change, espérant voir ses mérites reconnus, jusqu'au jour où elle est licenciée pour étouffer une escroquerie autour d'une fausse toile de maître. Au comble de la frustration et de la colère, Judith suit l'un de ses riches clients pour un week-end sur cette Côte d'Azur qu'elle ne connaît qu'à travers les magazines people. Luxe, luxure, et décadence... Enfin, la revanche. Peut-être même la vengeance.

  • Tout ce qu'elle a toujours rêvé d'avoir, Judith Rashleigh le possède aujourd'hui. Une galerie d'art à Venise, une vie de luxe, de shopping griffé et d'amants d'une nuit. Au prix de quelques morts, évidemment. Et d'un changement d'identité. Et cela aurait pu se prolonger jusqu'à l'engloutissement de la Cité des Doges si la mafia russe, toujours bien renseignée, ne s'était pas mise en tête de la faire chanter. Le deal ? Dénicher pour leur compte un inestimable dessin du Caravage. L'engrenage est enclenché. Voir venir, c'est mourir...

  • Mausolée

    Antoine Tracqui

    Vers 210 av. J.C. Qin Shi Huangdi, Premier Empereur de Chine, se prépare à disparaître pour toujours. À bord d'un gigantesque navire, il prend la route pour une terre inconnue et, peut-être, la vie éternelle...
    2020. Kendall Kjölsrud, le fantasque milliardaire, réunit à nouveau l'équipe commando de K2 Industries. À sa tête, Caleb McKay et Poppy Borghese, deux soldats d'élite aux capacités hors-normes. Leur mission : retrouver le mausolée de Qin Shi Huangdi.
    Et si les Chinois avaient été les premiers à découvrir l'Amérique ?

  • Elisabeth Teerlinc, marchande d'art, femme fatale, sait reconnaître les faux. Après tout, elle-même n'est qu'une imitation, un personnage créé de toutes pièces. Son véritable nom, Judith Rashleigh, est enterré sous les mensonges, tout comme les hommes qui ont cru pouvoir la détruire.
    Prise entre les feux croisés d'un chef de la mafi a serbe et d'un inspecteur italien corrompu, elle est chargée de contrefaire un célèbre tableau afi n de le céder pour 150 millions de dollars à une société de vente aux enchères - celle-là même où elle fut assistante...
    Pour Judith, la perspective de duper son ancien chef et le monde de l'art est aussi excitante que le sexe « extrême » qu'elle pratique. Mais s'exposer ainsi sous les feux des projecteurs n'est pas sans risque, et le masque qu'elle s'est habilement construit menace de tomber...

    Traduit dans 40 pays et déjà en cours d'adaptation par la productrice de Millénium et la scénariste de La Fille du train, Ultima est le dernier volet d'une trilogie noire et érotique.

  • Jehanne Maussac est une passeuse, aidant ceux qui sont encore coincés dans notre réalité à passer de l'autre côté pour gagner un repos éternel. Depuis toujours, elle s'efforce d'accomplir ses missions avec passion et une totale abnégation, même si ses voyages ne sont pas sans conséquences sur sa santé physique...
    Et mentale.
    Théo DeRose est un jeune père de famille possédant le même don. Jeune, fringuant, séduisant, il a très vite compris les immenses privilèges qui pouvaient s'offrir à lui s'il utilise son talent à bon escient.
    Mais les passeurs deviennent subitement la cible d'un mystérieux tueur qui semble les connaître. L'anonymat ayant toujours été de mise, la confidentialité s'effondre comme un château de cartes.
    Qui est le tueur ? Et que veut-il réellement ?
    « Les passeurs » est un thriller aussi habile que subtil, dont le côté fantastique ne prédomine jamais. Haletant, nerveux et frissonnant, voilà un diptyque orchestré d'une main de maître. Le deuxième tome sortira en janvier 2017.

  • Tous les êtres humains aspirent inconsciemment à l'ineffable ; ils ont ce besoin d'absolu de soif du divin.
    L'indicibilité de ce thriller ésotérique entraîne le lecteur dans un récit intense, étrange et extraordinaire ! La transcendance d'une réalité qui dépasse l'homme. Sublime !

  • Un jeune homme bien entouré

    Jean-Coulon

    Ce roman pourrait être qualifié de polar érotique sur fond musical. En effet, on y trouve des truands, des opérations illégales, de la violence criminelle, de la mort. Ensuite, le héros consacre beaucoup de temps à l'état amoureux - sentimental et sexuel - avec des filles jeunes et jolies. Et enfin sa vie est celle d'un musicien passionné et actif, dans des orchestres de danse et de jazz. L'action se passe dans la première moitié des années 1950.
    C'est l'histoire d'un jeune homme que les circonstances mettent en contact avec le grand banditisme, par l'intermédiaire du sexe et de la musique populaire. Egaré sur le continent féminin, vagabond parmi les hommes et côtoyant les malfaiteurs, amoureux des sons et des rythmes de la négritude américaine, il éprouvera les sentiments et les blessures d'une vie sinueuse. Concilier la joie et la paix, l'audace et la peur, l'action et l'échec, voilà les contradictions qui l'habitent. La fin du roman - une courte tragédie - s'ouvre sur une interrogation.
    Cependant, à travers ce récit, se manifeste une réflexion sur les relations entre jeunes hommes et jeunes filles dans le milieu du vingtième siècle et sur leurs pratiques érotiques, dans le cadre de la répression sexuelle et de l'intangible valeur de la virginité. Les incertitudes morales qui agitent l'esprit du jeune héros, et qui alimentent son indécision, posent la question de la liberté et annoncent les changements culturels des années soixante à soixante-dix. Une éthique comportementale découlant de ce constat représente l'enjeu pratique des relations entre le masculin et le féminin : la fidélité, la polygamie (et la polyandrie sous-jacente), la transparence ou le secret de chacun.
    La véracité documentaire (vocabulaire, idées courantes et habitudes) de cette narration renforce l'éternel questionnement humain sur sa réalité vécue en actes. Par son point de vue décalé - le milieu du siècle dernier - elle met en relief les caractères et les tares de notre société d'aujourd'hui.

empty