Beaux livres illustrés / Carnets de voyage

  • A comme Arguin, ce banc de sable dont la taille varie au gré des marées et qui constitue la porte d'entrée du bassin ; B comme Brémontier, du nom de l'ingénieur des Ponts et Chaussées qui participa à la fixation des dunes en les recouvrant de forêts ; C comme le Calme qui s'installe après l'agitation de la période estivale, comme si tout, soudain, s'était arrêté,...

    Au fil des lettres de l'alphabet, l'auteur nous emmène de mots en images dans une promenade amoureuse sur le bassin d'Arcachon.

    Points forts : * de magnifiques photographies ; * le bassin d'Arcachon dans toutes ses facettes et richesses : des lieux, des ambiances, un patrimoine, un écosystème, un sujet d'inspiration pour tant de poètes, écrivains et autres artistes.

  • Entre montagnes, océan et vastes forêts, le Sud-Ouest offre une véritable palette de contrastes que Marc Large revisite au travers de 150 dessins et aquarelles. Des régions basques, de chaque côté de la frontière, en passant par les Landes secrètes, les vallées d'Aspe et d'Ossau, jusqu'aux Hautes-Pyrénées, ce beau voyage illustré nous fait découvrir des endroits insolites et sauvages, une faune et une flore étonnantes et des sites sacrés, voire magiques. Avec la vigilance qui détecte une demoiselle bleue ou la furtive tâche brune d'un cerf en plein brame, le naturaliste nous entraîne dans ses souvenirs de bivouacs jusqu'au pays des derniers ours.

  • Cette renaissance allie mise en valeur du patrimoine et création de nouveaux lieux de culture et de vie : Darwin, Ginko, le Nouveau Stade ou tout simplement des quais de Garonne.

    The magnificent photos in this book reveal a city undergoing something of an urban revolution, a renaissance that is enhancing its heritage while creating new cultural venues and places designed to draw in the public - Darwin, Ginko, the New Stadium.

  • Occitanie maritime

    Gérard Depralon

    Des reportages dessinés de juin 2018 à juin 2019. L'auteur a parcouru la côte au gré de son inspiration sans suivre un ordre géographique. C'est le parcours instinctif d'un voyageur particulier.
    ... Ports de pêche, ports pour le loisir, les deux, ports industriels, de plaisance, ports minuscules, timides, qui n'osent pas dire leur nom mais où, comme à Peryiac-de- Mer on peut marcher sur l'eau. Ports dont le nom chante la Grèce, Leucate ; ports nés du palus, du marais, Palavas - salut, Dubout - ; ports aux yeux de basalte : Agde, «la perle noire» ; ports où gronde la mythologie des enfers :
    Cerbère. L'auteur y flâne, s'y attarde, prend son temps...
    Jacques Durand (extrait de la préface)
    />

  • De Le Corbusier à Louis Sainsaulieu, René Coulon, Pierre Mathieu, Francisque Perrier, Jean Dubuisson, Massimiliano Fuksas, Rudy Ricciotti et jusqu'à Philippe Starck, Pessac est depuis un siècle un haut lieu de l'architecture de l'habitat où s'expriment les plus grands architectes et designers.

  • Basque[s]: combien de stéréotypes accumulés avec le temps? Telle une carte postale dans laquelle rien ne bouge, le Pays Basque, ses habitants, sa culture véhiculent une image idyllique pour les visiteurs alors que les Basques s'interrogent, non sans inquiétude, sur leur avenir.
    Plus de trente auteurs -universitaires, journalistes, hommes et femmes de terrain - observent les évolutions des trois dernières décennies pour prendre le pouls d'une société qui continue à se battre, attachée à des valeurs mais fermement décidée à construire un futur qui se décline en «basque».

  • Cet ouvrage vous propose de remonter le fil de l'Adour, un fleuve du Bassin aquitain, qui prend sa source dans le massif pyrénéen et se jette dans l'océan Atlantique à Tarnos (Landes) pour la rive droite et à Anglet (Pyrénées- Atlantiques) pour la rive gauche.
    Des aquarelles, accompagnées de commentaires écrits à la main par l'auteur, forment un carnet de voyage spontané, authentique et touchant. Les informations transmises sont toutefois très documentées : l'auteur a rencontré de nombreuses personnes et s'est appuyé sur des sources variées pour la rédaction de ce livre. Une bibliographie vous permettra de poursuivre votre découverte de l'Adour.
    Le livre rassemble des anecdotes historiques, des portraits d'hommes et de femmes, des éclairages sur l'architecture, mais aussi la faune, la flore, etc.

  • Un voyage patrimonial et culinaire au coeur du " Bassin de Dordogne " ça vous tente ? Le plus grand domaine fluvial de France, étendu sur quatre régions et onze départements(), a tant à partager : son histoire, ses paysages si variés, mais aussi son patrimoine, à la fois naturel et gastronomique. Et si, finalement, les deux étaient étroitement liées ? () : Régions : Auvergne, Limousin, Midi-Pyrénées, Aquitaine Départements : Puy-de-Dôme, Cantal, Corrèze, Lot, Dordogne, Gironde, Charente-Maritime, Charente, Haute-Vienne, Creuse, Lot-et-Garonne Partez à la découverte des richesses d'une des plus belles régions de France : de sa source à son estuaire, le long de la rivière Dordogne, écartez-vous des chemins battus et explorez les trésors naturels et patrimoniaux de ce territoire.
    Au fil de l'eau, le paysage change, les montagnes font place aux forêts de sapins puis aux verts pâturages. Prenez le temps d'admirer ces superbes vues si différentes d'un lieu à l'autre. Et avant d'embarquer pour l'étape suivante, trouvez-vous un banc au bord de l'eau, et asseyez-vous pour en apprendre un peu plus sur ce bassin et son patrimoine, les activités qui font vivre la région (l'élevage, la pêche, la production de foie gras, la production de vin), sa faune (le mouflon, le martin pêcheur, le brochet...), sa flore (la myrtille, la noix, la châtaigne, le safran...) et ses traditions telles que l'élevage de vaches Ferrandaises, la fabrication du fromage de Saint Nectaire ou de l'apéritif à base de gentiane.
    Avant de vous remettre en piste pour la suite du voyage, prenez le temps de déguster une des spécialités locales : une omelette aux truffes du Périgord, une lamproie à la bordelaise, un gigot d'agneau du Quercy ou une part de flognardes aux pommes du Limousin. Bonne balade gourmande ! Ce beau livre démontre, à travers la cuisine et les produits de terroir, que la diversité de la gastronomie est liée à la diversité des paysages, elle-même résultant de l'interaction entre Homme et nature.

  • Le Périgord

    Jonathan Barbot

    • Geste
    • 9 Juin 2017

    Ce beau-livre vous invite à la découverte du Périgord à travers des photographies modernes et en grand format.
    L'ouvrage va également plus loin en proposant un éclairage thématique très varié : l'architecture, la faune et la flore, le patrimoine historique, etc.
    Les informations transmises sont à la fois très actuelles, et basées sur des recherches historiques précises. Vous retrouverez en fin d'ouvrage des documents d'archives tels que des plans, des photographies anciennes, etc.

  • Le bassin

    Frédéric Ruault

    • Geste
    • 16 Mai 2017

    Ce beau-livre vous invite à la découverte d'Arcachon à travers des photographies modernes et en grand format.
    L'ouvrage va également plus loin en proposant un éclairage thématique très varié : l'architecture, la faune, la flore, le patrimoine historique, etc.
    Les informations transmises sont à la fois très actuelles, et basées sur des recherches historiques précises. Vous retrouverez en fin d'ouvrage des documents d'archives tels que des plans, des photographies anciennes, etc.

  • Plus de 200 photographies aériennes réalisées en ULM, dévoilant le Périgord sous un angle inédit.
    Un beau livre en quatre couleurs, à l'image du Périgord : le Vert, qui connaît une nouvelle jeunesse, le Blanc, entre eaux vives et castels ; le Périgord Noir et ses forêts, le Périgord Pourpre enfin et ses vignobles.
    Commune par commune et hameau par hameau, Francis Gardeur et Pierre Carbonnier vous emmèneront à la découverte des plus beaux panoramas du département.

  • Le Pays basque nord est riche en voies jacquaires ; ce territoire de pas tout à fait 3000 km2 concentre la grande majorité des pèlerins européens en chemin vers Compostelle. Les cols, les ports, sont moins ardus ici que sur le reste de la chaîne, ce qui explique qu'ici ils convergent. Aussi les marques du passage des pèlerins sont omniprésentes : églises, chapelles, hospices ou hôpitaux, refuges... mais aussi oeuvres d'art modernes ou constructions récentes. Ce livre parcourt les sentiers de cette terre de pèlerinage, de passage, de migrations. Des témoignages mineurs ou monumentaux mis en photos et commentés, depuis les églises romanes aux marques discrètes jusqu'aux traces sur de modestes linteaux.

  • La ville de Bordeaux conserve encore douze fontaines ayant gardé un caractère monumental :
    La fontaine place de La Bourse, dite des Trois Grâces - La fontaine de la Douane - La fontaine du Monument aux Girondins - La fontaine de la place Charles Gruet - La fontaine de la place Amédée Larrieu - La fontaine Mériadeck - La fontaine de la place Nansouty - La fontaine de la place du Parlement - La fontaine de la place Saint-Projet - La fontaine Sainte-Croix ou des Bénédictins - La fontaine des Salinières ou de La Grave - Les fontaines Wallace.

  • Vous connaissez peut-être l'histoire du bassin d'Arcachon ? Mais vous êtes sans doute loin d'imaginer les mille et un secrets de ce petit coin de terre et de mer si souvent décrit et admiré par les écrivains et les poètes ! Avez-vous déjà entendu parler des chasses d'hier et d'aujourd'hui sur la petite mer de Buch, ou des anecdotes autour des pétroleuses, ces premières pinasses à moteur du bassin ? Vous ne savez peut-être pas que les douanes et les douaniers ont marqué de leurs contrôles les côtes de la Gironde, ou bien que l'exportation des poteaux de mines vers le Royaume-Uni était autrefois une activité florissante. Savez-vous qui est René Lescombes, cet aventurier des mers qui voulait traverser l'Atlantique sur un radeau en partant du bassin ? Ce recueil d'anecdotes vous révèle toutes les richesses cachées du bassin d'Arcachon.

  • "Cette promenade nostalgique nous emmène de place en place au sein de la cité bordelaise. Les images évoquent les marchés, les échoppes, les hôpitaux, les quais... Au coeur des rues de la ville, on voit nos aïeux dans leur vie quotidienne. Que de souvenirs remontent à la surface quand on évoque les passages du Tour de France cycliste, les grandes soirées de rugby ou de football... Ici, à la Belle Epoque, Bordeaux rayonne dans le monde, la vie culturelle de la cité et les fêtes populaires de quartier font la joie des bordelais... Rejoignons-les !"

  • Ce volume rassemble les textes les plus personnels de Félix Arnaudin. Il dévoile des facettes jusqu'alors méconnues de son oeuvre. Après le photographe, le folkloriste, le linguiste, c'est ici l'historien, l'archéologue, le naturaliste, l'écrivain, qui prennent toute leur dimension. Historien à travers les Choses de l'ancienne Grande Lande ou l'Histoire de la baronnie de Labouheyre ; naturaliste dans son évocation minutieuse de la faune landaise ; ou chroniqueur d'une vie d'homme et de chasseur passionnés dans le Journal, Arnaudin apparaît comme un de nos grands écrivains.
    Ce volume des OEuvres complètes a été établi par Guy Latry, agrégé de lettres et qui a longtemps enseigné la littérature occitane à l'université de Bordeaux, Jean-Yves Boutet, ornithologue et chercheur en écologie appliquée, et Jean-Bernard Marquette, professeur émérite d'histoire médiévale à l'université de Bordeaux. Les OEuvres complètes de Félix Arnaudin ont été coordonnées par le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, en collaboration avec les éditions confluences.
    Réalisées entre 1994 et 2007, elles comprennent 9 volumes

  • Talmont est un lieu qui fascine et attire chaque été 500 000 visiteurs. Au-delà du coup d'oeil sur la Gironde, que viennent chercher ici les foules ? C'est une des questions qui traversent ce livre, qui à la fois déroule un parcours attentif au lieu de Talmont, au village et ses ruelles, à son église romane, mais qui aussi le considère comme un emblème patrimonial de nos sociétés touristiques, et le fait résonner à d'autres patrimoines du monde.

    Deux amis découvrent en dialoguant le village et l'église de Talmont sur Gironde. L'un est ancré dans le territoire de Saintonge, l'autre vient des " brumes urbaines ". Ils reviennent sur le site à différentes saisons, pour s'imprégner au mieux de sa magie, pour tenter d'en comprendre toutes les facettes.

    Talmont est donc dans ce livre fouillé en détail par l'écriture et la quête des hommes. Mais c'est un Talmont au coeur du monde que nous livre Rémy Prin : le récit tresse des échos avec d'autres patrimoines d'ailleurs, il interroge aussi sur notre comportement de touriste, sur notre époque " qui vide les lieux de leur substance, les fait transparents, factices, croyant les rendre désirables... " Grand voyageur entre Orient et Occident, Rémy Prin sait poser le même regard de découvreur sur les territoires qui lui sont proches. Regard qui questionne, dans un dialogue intime entre le sensible et l'intelligible, sur le rôle du patrimoine aujourd'hui. Il sait forger, à partir de ses photos originales et d'une écriture limpide, les questions d'aujourd'hui sur ce lieu merveilleux de Talmont, mais aussi, bien plus largement, sur ce à quoi peuvent servir les pierres et les images qu'on préserve.

  • Entre dune et océan, entre forêt et vagues, entra lac et tempêtes, le photographe Jean-Philippe Plantey a laissé planer son regard. Il ramène des images fauves de ces paysages, des cieux pourpre, des plages ocre-feu, des vagues blanc-bleu...
    En contrepoint, l'écrivain de mer Hugo Verlomme trace le portrait intimiste de la station landaise.

  • Cet ouvrage relate l'histoire d'un grand site, la Côte des Basques. Ce site est grand par ses dimensions et l'étonnante beauté de son paysage. Grand aussi par la place qu'il occupe dans l'histoire balnéaire de Biarritz et dans l'histoire du surf européen.

  • Ces pages emmènent le lecteur aux endroits les plus singuliers du Pays Basque, à travers une sélection étudiée de 60 destinations surprenantes.
    Grottes imprégnées de magie mythologique, baies secrètes, cachots médiévaux, vieux pièges à loups, châteaux et forteresses, sont quelques exemples des nombreux recoins insolites éparpillés un peu partout sur le territoire basque.
    Laissons-nous conduire avec ce guide éminemment évocateur jusqu'aux parages les plus énigmatiques du pays des Basques.

  • Arcachon

    Frédéric Ruault

    Patrimoniale et festive, économique et culturelle, portuaire et touristique, découvrez Arcachon la « Ville sous les pins » et ses multiples facettes. Printemps, Été, Automne, Hiver : en toutes saisons, la ville se présente sous ses lumières changeantes à travers des photographies exceptionnelles. Ce livre est le reflet fidèle d'une ville fière de son passé et confiante en son avenir qui réunit toutes ses forces vives autour d'une communauté de destins. Il raconte Arcachon, une ville À VIVRE ET À AIMER.

  • Saint-Émilion, mondialement connu pour ses vins, est aussi une cité chargée d'histoire.

    Cet ouvrage raconte Saint-Émilion et sa juridiction, classés au Patrimoine mondial de l'Unesco.
    Sa riche histoire commence avant la présence romaine, continue avec l'arrivée de saint Émilion, la construction de l'église monolithe et des carrières souterraines, traverse la Révolution avec fracas, voit l'épanouissement de prestigieux châteaux... et prospère aujourd'hui plus que jamais.

    Les photographies révèlent la cité et les paysages alentour à toutes les saisons.

  • Le Libournais se distingue par la diversité de ses paysages entrecoupés par les vallées sinueuses de la Dordogne et de l'Isle. Aux zones de palus se substituent de larges coteaux et plateaux presque exclusivement recouverts de vigne et de bois. Si le Libournais est réputé pour ses vins (appellations Pomerol, Lalande-de-Pomerol, Saint-Émilion, Fronsac et Canon-Fronsac), cette spécificité appartient toutefois à une histoire récente. Le XVIIIe siècle offrait un panorama plus diversifié : cultures et bois y dominaient et de nombreux palus étaient exploités pour le pâturage et le fourrage.
    Marqué par le développement de domaines détenus par la bourgeoisie libournaise, ce territoire se transforma peu à peu à partir du XVIe siècle et surtout au XIXe siècle. Constituant la plus grande propriété viticole du Pomerol par sa superficie, le château de Sales fut un maillon essentiel de cette conquête progressive de la vigne.
    La reconstruction du royaume après la guerre de Cent ans passa par des phases de remembrement pour remettre en culture les terres. Des fiefs furent alors créés. La terre de Sales, qui ne possédait pas de château avant le XVIIe siècle, entra dans l'histoire. Elle est la manifestation de l'ascension sociale d'une famille bourgeoise de Libourne, les Sauvanelle, qui donnèrent à la ville de nombreux jurats et maires. L'aboutissement de cette ascension fut marqué par l'accession à la noblesse et se matérialisa dans la pierre par la construction au milieu du XVIIe siècle d'un château, attaché à une exploitation viticole. Le château de Sales est demeuré depuis ce temps dans la même famille. Chaque génération y apporta sa marque, du décor peint remarquable du vestibule dédié aux vertus conjugales aux jardins en passant par le cuvier doté d'une remarquable charpente d'assemblage à petits bois.

empty