Beaux livres illustrés / Carnets de voyage

  • WILCO WESTERDUIN est un photographe néerlandais. Installé au Pays basque, il travaille depuis plusieurs années sur ce projet qui l'a conduit à décourir la chaîne des Pyrénées de l'est à l'ouest, du nord au sud. Sa vision unique du paysage, de l'architecture, de l'exploration de lieux oubliés a été remarquée dès ses premières expositions à Bayonne, Biarritz ou Saint-Sébastien. Son travail, ainsi que Planet Basque, son premier livre, ont été primés à plusieurs reprises. Il est suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux. La préface est rédigée par Patrice Teisseire-Dufour, grand reporter à Pyrénées magazine. Des haikus signés d'Alexandre Hurel, fondateur des éditions Pimientos et Arteaz, prolongent dans la retenue ces photos spectaculaires.

  • Cet ouvrage est la version courte d'une édition précédente, plus volumineuse, aujourd'hui épuisée. On y découvre les premières cartes dessinées puis les textes d'ascensionsdécouvertes des grands sommets : Ossau (1796), Mont-Perdu (1802), Mont-Valier (1802), Montcalm (1807), Maladeta (1817), Vignemale (1838), Aneto (1842), pique d'Estats (1864). La galerie des premiers découvreurs y est affichée, donnant ainsi un visage à beaucoup de pionniers de l'exploration. Les grands paysages de ces montagnes sont illustrés par de nombreuses estampes. Car le propos de ce livre est d'offrir un panorama synthétique, très illustré, selon plusieurs points de vue. Une sorte de plongée dans une chaîne qui a fasciné de nombreux voyageurs et touristes au fil des siècles et qui conserve encore une part de mystère.
    /> Claude Dendaletche, biologiste, bibliophile, féru de littérature et d'art..., bref un esprit universaliste, est parmi les spécialistes des Pyrénées des plus réputés. Il a publié plus d'une trentaine d'ouvrages, souvent de référence.

  • Plutôt que de parler de la fusion de deux régions, ce livre rassemble en un seul volume les éléments constituant ce nouveau pays plus grand que le Benelux et la Belgique comportant deux métropoles à la pointe de l'innovation et faisant la synthèse entre les Pyrénées, le massif central, les plaines fluviales et les lagunes côtières. Ce nouveau pays, cette nouvelle grande région dont le nom ne sera connu que début 2016, recèle d'innombrables trésors patrimoniaux, des paysages uniques et reconnus comme tels mais surtout et avant tout des habitantes et des habitants fiers de vivre ici, d'y vivre ensemble et d'imaginer ici un nouveau modèle de société plus solidaire, plus fraternelle et plus créative.

  • Le Tarn, un département moderne, vivant, innovant ! Qui sait que le Tarn accueille un festival majeur de rock, Pause Guitare, qu'Henri de Toulouse-Lautrec y a son musée au palais de la Berbie, que s'y nichent quelques grands noms des rugbymen français au Castres Olympique, que de jeunes chefs innovants ont choisi de s'y installer et d'y récolter les étoiles, que plus d'un million de visiteurs viennent y voir les Jardins des Martels ? Qui sait qu'on n'y trouve pas que les traces de Dom Robert à Sorèze dans la Montagne noire, mais aussi des cités médiévales perchées, la vertigineuse passerelle métallique suspendue de Hautpoul, la cascade féerique du Sidobre ou encore tout simplement un apéro-concert convivial chez un vigneron de Gaillac ?

  • Se rendre au Pays Basque, arpenter ses montagnes à taille humaine ou découvrir ses villages, c?est plonger de façon parfois étonnante dans le passé et après quelques kilomètres se retrouver loin, très loin. Loin d?ici et de maintenant.
    Ceux qui vivent ici ont reçu en héritage une langue qui, même s?ils ne la parlent pas, imprègne leur quotidien de noms de lieux inouïs, de noms de famille à nuls autres pareils et d?un accent à la fois rocailleux et chantant.
    Ce livre en recueille l?écho et les photos qui l?enrichissent permettront assurément d?en percevoir l?étrange beauté, à la mesure d?un Pays qui est sans cesse à découvrir.

  • Plus de 200 lieux présentés pour un voyage au coeur de la grande aventure humaine du rail dans les Pyrénées françaises et espagnoles : ouvrages d'art monumentaux, gares chargées d'atmosphère, sites pittoresques monopolisés par le rail, petit patrimoine insolite, etc.

    Les Pyrénées d'Est en Ouest et du Nord au Sud (France + Espagne).

    Pour chaque zone géographique, une carte situant les sites présentés + une carte générale du réseau ferroviaire en début d'ouvrage.

  • L'Aveyron

    ,

    • Rouergue
    • 22 Octobre 2015

    L'Aveyron est tout à la fois : des plateaux arides et des vallées d'abondance, des gorges majestueuses et des à-pics vertigineux, du schiste gris et du grès rouge... Pierre Soissons a promené son oeil de photographe sur l'ensemble de ce vaste territoire, de l'Aubrac au causse du Larzac, du viaduc de Millau à l'abbaye de Conques. Résultat : un somptueux voyage en images dans des paysages d'une beauté spectaculaire.
    Sur un texte documenté de l'historien Daniel Crozes, un livre incontournable pour découvrir l'un des plus beaux départements de France.

  • De Bordeaux à Toulouse, le Sud-Ouest vu à travers de belles photos axées patrimoine (un peu), paysage, art de vivre? et bonne humeur.

  • Tant à destination des touristes que des passionnés d'histoire locale, le « Guide du patrimoine du Tarn » se veut pragmatique et allant à l'essentiel. Les auteurs n'amènent pas le lecteur dans une promenade géographique, mais l'accompagnent à la rencontre du patrimoine historique des communes tarnaises. Ils lui fournissent des données et des repères lui permettant de découvrir par lui-même ce même patrimoine historique. Pour chaque commune des huit pays tarnais proposés, après une courte présentation de leur histoire, les sites patrimoniaux sont décrits en fonction de leur intérêt historique et architectural.

  • Les auteurs de ce livre sont aussi différents que les couleurs de l'arc en ciel. Ils sont guide, journaliste, géographe, ethnologue, historien, archiviste... Certains ont à peine dépassé la quarantaine, d'autres en ont le double... Ils sont nés dans les Alpes, le Rouergue, le Bordelais, la Gascogne... Ils vivent en Béarn, en Bigorre ou en Ariège... Mais tous les onze ont la même passion : les Pyrénées ! Ils aiment tout dans les Pyrénées : l'extrême variété des paysages, l'opiniâtreté des hommes et les femmes qui les peuplent, l'histoire mouvementée qui les a modelés, les mille et une activités qui, de la fabrication du fromage au ski, les font vivre...
    Ce livre décline, par ordre alphabétique, les « coups de coeur » de ces onze auteurs pour « leurs » Pyrénées. Le résultat est surprenant, souvent émouvant, toujours intéressant.


    Auteurs : Vincent Alazard, Serge Briffaud, Ariane Bruneton, Christian Crabot, Patrice de Bellefon, Anne Lasserre, Jean-François Le Nail, Michel Mahler, Claudine Pailhès, Jean-François Soulet, Jean-Luc Valenti.

    Photographies de Patrice de Bellefon .

  • La curiosité est, dit-on, un vilain défaut. Et pourtant, elle permet parfois des découvertes extraordinaires... Cet appétit de l'inconnu, ce plaisir de l'exploration, m'habite depuis l'enfance.
    J'aime visiter les lieux séculaires et abandonnés, poser mes pas dans ceux de leurs précédents habitants, parcourir des pièces vides, pénétrer dans d'anciens bâtiments depuis longtemps désertés et essayer d'en saisir l'âme ou un lointain écho de vie révolue.
    Ces lieux abandonnés pullulent dans les régions françaises.
    Maisons sans héritiers, ruines trop délabrées ou trop coûteuses à restaurer, habitats en indivision contrariée, sites industriels en attente de destruction ou dans le meilleur des cas de réhabilitation...
    Les visiter permet de s'approprier, par les émotions qu'ils dégagent, un peu de leur histoire. Ces explorations, fenêtres vers le passé, ont aujourd'hui un nom : Urbex..

  • Écrivains, romanciers et poètes, artistes et historiens : ils sont passés, ont fait le détour ou sont venus en voisins à Albi et Cordes-sur-Ciel. Une pléiade d'auteurs, célèbres ou peu connus, nous livre ici le plus bel hommage littéraire auquel pouvaient rêver Albi la Rouge - dont la cité épiscopale est désormais inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco - et Cordes-sur-Ciel, élu « village préféré des Français ». Souvent étonnés, émerveillés, ils ont écrit des pages admirables ou de simples lettres qui témoignent de leurs émotions devant la ville de briques rouges et sa cathédrale, ou à la vue de la « dame de pierre », Cordes, la tête dans les nuages, jaillissant soudain au détour d'un virage. Séparées d'une vingtaine de kilomètres, les deux cités ont inspiré de grands noms de la littérature : trois prix Nobel (Albert Camus, Rudyard Kipling, Romain Rolland), Chateaubriand, Jean Giono, André Malraux... Jean Jaurès révèle ici son talent d'auteur, aussi bien dans le portrait de sa ville d'adoption que dans sa harangue aux ouvriers verriers. Plus surprenant, le sculpteur Auguste Rodin ou l'aventurier Lawrence d'Arabie, découvrant Cordes à vélo à vingt ans, qui décrit dans une lettre à un ami « la ville la plus pittoresque que j'ai rencontrée ». Évadez-vous vers ce vagabondage littéraire entre ciel et terre richement illustré auquel nous convie l'auteur, photographe amoureux des lettres.

  • La Haute-Garonne a été créée en 1790, mais ses racines plongent jusque dans la Préhistoire et le département conserve les traces des riches influences politiques, économiques et culturelles qui se sont succédé sur son sol au cours des millénaires. Sa géographie elle-même, depuis la haute montagne des Pyrénées et les coteaux du Lauragais jusqu'à la vaste plaine de la Garonne, reflète sa diversité. Diversité des paysages, de la faune et de la flore, mais aussi des activités humaines. L'agriculture d'abord, et la manne du pastel à la Renaissance ne doit pas faire oublier les activités ancestrales de cultures céréalières et d'élevage toujours florissantes. L'industrie ensuite, qui n'a cessé de se développer depuis le début du XXe siècle avec l'aviation, la chimie, l'espace, les nouvelles technologies...

    L'art de vivre en Haute-Garonne, qu'il s'agisse de culture ou de gastronomie, se pratique au quotidien. De nombreuses manifestations irriguent le territoire tout au long de l'année jusque dans les plus petits villages. Les produits locaux approvisionnent la table des Haut-Garonnais comme celle des restaurateurs et, sur les marchés, légumes, fromages, viandes et volailles et vins d'ici s'exposent sur les étals pour le plus grand bonheur des habitants comme des visiteurs.

    Multiple, à la fois rurale et urbaine, enracinée dans son histoire et tournée vers l'avenir, la Haute-Garonne est à découvrir et à redécouvrir avec ce livre.

  • La fin des années 70, en vallée d'Ossau, vit l'ultime génération des bergers transhumants à avoir leur vie durant, rallié les Pyrénées aux plaines d'Aquitaine. Les vertiges de la société d'après guerre, confort, réussite, rentabilité, oublièrent cette poignée d'hommes, qui dans la solitude des montagnes, de mémoire en mémoire, avec presque rien, de l'herbe et une source, un bâton, une besace, leur chien, menaient les troupeaux... Après une alliance séculaire, la plaine n'aimera plus les bergers ; désormais ils vivront, l'hiver dans la vallée, les beaux jours dans la montagne « leur seule terre promise »... ... et les troupeaux, aujourd'hui encore, rallient les montagnes d'Ossau, ces royaumes endormis que réveille le cri du berger... Madé ne pouvait taire sa rencontre avec ces transhumants d'un autre âge. À leur côté elle a partagé la lente métamorphose de ce monde particulier qui se croyait si tristement perdu, elle a été un témoin privilégié de la ténacité, du renouveau du peuple des bergers.
    C'est au pied du Pic du Midi d'Ossau, dans la cabane-refuge de Pombie que Renée et Madé se croisent une première fois, elles ont une vingtaine d'années. Si leurs parcours s'éloignent, elles ont un même point d'attache, la vallée d'Ossau des amitiés communes, et l'attrait du monde pastoral : Madé y est au coeur, Renée vit à proximité. Leurs expériences parallèles vont se rejoindre autour des textes de Madé pour les illustrer. Les mots écrits contiennent déjà des images. Il s'agira d'en prolonger l'atmosphère par des dessins originaux afin d'évoquer une époque : celle qu'elles ont connue et traversé, dans les montagnes du Haut-Béarn.

  • Ce livre très richement illustré présente la faune et la flore du département de l'Ariège en fonction de divers milieux (villages, forêt, coteaux secs, plaine, haute montagne, eaux vives, monde souterrain.).
    L'ouvrage est le produit d'un travail collectif dont les auteurs sont membres de l'Association des naturalistes de l'Ariège, qui fête avec ce livre ses 30 ans.
    Il présente les richesses naturelles de l'Ariège, département qui offre une diversité de paysages, de milieux, d'altitudes, d'influences climatiques.
    Il a été réalisé par une équipe de spécialistes, de passionnés, ayant une connaissance précise et approfondie des richesses naturelles de l'Ariège, acquise au cours d'années de travail sur le terrain. Une équipe pluridisciplinaire déterminée, des talents divers et complémentaires.
    Les illustrations de grande qualité, l'oeil des photographes, des regards et des approches originales.

  • En 2013, Christian Teyssèdre, maire de Rodez et président de la Communauté d'Agglomération du Grand Rodez, présentait une demande d'inscription au label "Pays d'Art et d'Histoire". En voici un court extrait, qui résume bien le fil conducteur de cet ouvrage: "Territoire à l'identité riche, ancré dans le présent et l'avenir, le Grand Rodez a choisi de faire de ses exceptionnels patrimoines et paysages des atouts de son développement durable... Dans le contexte de mise en valeur patrimoniale et de promotion de la qualité architecturale du Grand Rodez, le label "Pays d'Art et d'Histoire" est appelé à jouer un rôle essentiel"... Le prestigieux label était finalement octroyé dès 2014. Il ne nous restait plus alors qu'à vous le décliner, en images et en textes choisis. En hommage à cette ville un peu secrète, mais intrinsèquement ouverte à la découverte de notre monde d'hier et de demain...

  • Une ligne de vie : c'est ainsi qu'est considéré le Train Jaune sur le territoire qui le porte et qu'il irrigue. Véritable emblème identitaire du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, il le parcourt sur toute sa longueur pour mieux le faire découvrir en toutes saisons.
    Le Train Jaune, c'est aussi ce train qui semble appartenir aux reliques d'époques révolues, mais au-delà du folklore, il demeure avant tout le témoin d'une modernité visionnaire, que ce soit dans les ouvrages d'art qui le constituent ou dans son alimentation en énergie renouvelable, hydroélectricité produite par l'eau des Pyrénées. C'est lui qui a permis de relier au reste du monde le Conflent, la Cerdagne et le Capcir, l'essor touristique qui s'en est suivi, la possibilité pour des générations d'étudiants de rentrer chez eux en fin de semaine.
    À chaque fois qu'il a été menacé dans son existence, ceux qui le conduisent, l'entretiennent, accueillent les usagers et même ceux qui l'utilisent l'ont défendu âprement comme un joyau sang et or inaliénable.
    C'est l'histoire de cette épopée, qui fête son centenaire mais qui s'écrit encore au présent, qu'a voulu raconter le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes qui a pour vocation première de faire vivre et fructifier le patrimoine de son territoire. Le Parc a pour cela fait appel aux talents d'un photographe de renom, Noël Hautemanière, et d'une ethnologue, Alexia Rossel, qui, avec la finesse et la sensibilité qu'ont leur connaît, ont su mettre en lumière et en mots les liens réciproques qui unissent le Train Jaune aux vallées et plateaux qu'il enlace et enchante. À la lecture de cet ouvrage, vous ne resterez pas insensible à l'émotion qui se dégage de cette ligne de vie.

  • A Brasilia, le 31 juillet 2010, les membres du comité du patrimoine mondial de l'UNESCO ont voté, à l'unanimité, l'inscription de la Cité épiscopale d'Albi au Patrimoine de l'Humanité. Une consécration méritée pour une ville riche de vingt siècles d'histoire, héritière d'un patrimoine prestigieux et unique. Pour célébrer cet événement, les Editions Bleu Pastel ont sélectionné dans leurs collections les meilleures photographies. Il convenait d'accompagner d'illustrations de qualité la présentation de cette cité épiscopale, unique et grandiose, sertie dans un écrin de briques et d'eau.

  • Passeport basque

    Marie Grenier

    • Cairn
    • 28 Mars 2018

    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Pays basque sans jamais avoir osé le demander...
    Bon, non, d'accord, pas tout. Juste quelques jalons posés sur votre chemin, pour vous guider dans votre propre découverte d'un pays qui, quel que soit le coeur avec lequel on en parle, sera toujours plus beau en vrai qu'en mots.
    Que vos premiers pas sur ces terres soient enchanteurs, curieux, bienveillants, magiques, étonnants, émouvants... Comme ils ne cessent de l'être pour nous depuis des années.
    Bon voyage !

  • Villas de Biarritz

    Aurore Lucas

    • Geste
    • 12 Avril 2016

    Dans cet ouvrage, Aurore Lucas nous présente les villas les plus représentatives de l'exubérante Biarritz.
    Une surprenante variété architecturale caractérise l'identité de Biarritz. Qu'elles soient modernes ou anciennes, ces villas, par leur style, leurs matériaux de construction, leurs couleurs, présentent un intérêt exceptionnel.
    Quartier par quartier, l'auteur détaille l'architecture de ces habitations, toutes plus originales les unes que les autres, grâce à des fiches individuelles.
    De la villa Eugénie, construite par Napoléon III, à la villa Etchepherdia ou à la villa Belza, ce beau livre vous dévoilera les villas les plus emblématiques de Biarritz.
    Chaque villa bénéficie de vues extérieures et d'une série détaillée de plans intérieurs : mobilier, faïences, aménagement de salons.

  • Quels points communs entre le spécialiste des insectes Jean Henri Fabre, le poète régionaliste François Fabié, le graveur fantastique Eugène Viala et l'artiste et homme politique Renaud de Vezins ? Il en est au moins trois. Tous quatre sont des enfants du XIXe siècle, tous sont nés en Aveyron, entre plateau du Lévézou et collines du Ségala, et tous ont créé en dialogue avec les savants et les artistes de leur époque.

    Les Carnets de l'Aveyron, Lévézou et Ségala partent sur les chemins que Jean-Henri Fabre, François Fabié, Eugène Viala et Renaud de Vezins parcouraient en leur temps. En mêlant images d'archives et photographies contemporaines, échos de leurs voix et récits de voyage, ils remontent aux sources de leur inspiration, ces paysages, couleurs et caractères qu'ils ont si profondément aimés et fait aimer, dans leurs oeuvres singulières.

  • Cet Abécédaire passionné du Béarn est le fruit de mes rencontres béarnaises avec des personnalités célèbres ou anonymes pour d'autres.
    Fiers de leurs singularités, jamais mes interlocuteurs n'ont manifesté une forme de communautarisme béarnais exacerbé. Ils m'ont décliné, décrypté les facettes d'un caractère plus soucieux d'unir que de séparer, révélant, derrière les sous-entendus, les forces invisibles du lien.
    Ce livre vous facilitera la compréhension des caractères essentiels du territoire béarnais. Il est destiné aussi bien aux Béarnais parfois peu curieux de leur propre pays qu'aux néo- Béarnais de plus en plus nombreux.
    Vingt-six déclinaisons confiées à vingt-huit auteurs, d'horizons divers, parfaitement légitimes par leur culture, leurs expériences, leur proximité béarnaise chevillée au coeur. Tous ont exprimé avec sensibilité et passion les singularités majeures du Béarn et des Béarnais.

empty