Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Incroyable mais vrai : un film ine´dit des Marx Brothers, e´crit par Salvador Dali´, prend forme en bande dessine´e !
    Jimmy, un riche homme d'affaires, est fascine´ par la myste´rieuse Femme Surre´aliste. Avec l'aide chaotique des Marx Brothers, il cherche a` la rejoindre dans son monde fantastique.
    Oubliez toute rationalite´ et laissez-vous transporter dans un univers burlesque et onirique pour vivre une histoire d'amour qui de´fie la logique et enchante le regard !
    Dossier documentaire : la gene`se du projet de Salvador Dali´ et des Marx Brothers, des extraits du carnet de notes et de croquis du peintre, etc.

  • Le manga, ou bande dessinée japonaise, est le reflet d'une culture millénaire. Plus qu'une culture populaire, c'est un art universel.
    Avec ses styles composites et ses différents niveaux de lecture, il dialogue avec la peinture, la littérature, le théâtre, le cinéma et l'audiovisuel de l'archipel nippon... L'art du manga est né d'une longue conversation entre civilisations orientales et occidentales. Aujourd'hui son influence est internationale. C'est l'un des phénomènes majeurs de la culture populaire globalisée. Il irrigue le cinéma, le design, la peinture, le jeu vidéo...
    Cette introduction à l'art à l'histoire du Manga se poursuit par une sélection critique : 100 chefs d'oeuvre du manga (disponibles en français).

  • Dès son plus jeune âge, Mariana, enfant solitaire, lutte contre sa mère, hostile à son égard. La tension entre les deux fera naître en cette jeune fille une étonnante force intérieure.
    Et le chant sera pour elle une échappatoire.
    C'est dans l'art lyrique que Mariana, la future Callas, trouvera la solution contre tous ses démons. À travers les héroïnes d'opéra qu'elle incarne, elle réussira à se projeter dans son propre monde parallèle et onirique.
    Ce roman graphique réalisé à l'aquarelle raconte avec beaucoup d'émotion la vie de la célèbre cantatrice grecque. Sa trajectoire sera celle d'un air d'opéra : amours, trahison, mort et rédemption.
    Une existence comparable à celle de la « Tosca » de Pucini, héroïne qu'elle a interprétée à maintes reprises.

  • Les guerres d'Indochine et du Vietnam ne sont en fait qu'une seule et longue guerre qui a duré de 1940 à 1975. Les deux conflit sont souvent traités séparément par les historiens.
    Pour la plupart des Américains, la guerre du Vietnam ne commence qu'en 1965, déclenchée par l'incident du Golfe du Tonkin. De leur côté, les lecteurs français connaissent mal les prémisses et le déroulement de la guerre améri- caine qui a suivi la guerre d'Indochine.
    Ce livre relève le défi de la reconstitution et de l'interpréta- tion des deux conflits en un seul, à partir de la masse de do- cuments publiés depuis le début de la guerre. Les auteurs brossent un récit succinct sans omettre les détails les plus importants et en s'appuyant sur des recherches et des do- cuments inaccessibles jusqu'il y a peu.
    Depuis l'ouverture de ces nouvelles archives, surtout celles du Nord Vietnam, il n'est plus possible de se contenter d'une reconstitution à partir d'un point de vue exclusive- ment français ou américain pour parler de l'Indochine et du Vietnam en guerre. Ces sources inédites enrichissent notre compréhension du conflit et ses conséquences à long terme. Les auteurs ont choisi de rester au plus près des faits et d'éviter les interprétations trop nationales ou idéologiques : ils se sont concentrés sur les enjeux et les personnalités, y incluant les meilleures études disponibles.
    Voici donc la première histoire « à 360° » regroupant le point de vue de tous les acteurs.

  • « L'histoire tragique de l'homme qui résista aux narco- traficants. » Il s'appelle Don Alejo, c'est un vieux fermier mexicain travailleur et honnête. En avril 2011, des narcotrafi- quants font irruption dans son ranch et lui donnent 24 heures pour quitter sa propriété. « Je vais réflé- chir», répond Don Alejo. « La ferme ou le plomb », lui répliquent les narcos. Sonné, Don Alejo rassemble ses travailleurs, règle leurs dûs et leur ordonne de ne plus revenir.
    Dans ce ranch, il a élevé sa fille et enterré sa femme.
    Et maintenant il devrait s'enfuir comme un chien ? Se prosterner devant les narcos, comme le font le gouver- nement et tout le reste du pays ?
    À 77 ans, le vieillard dépoussière ses fusils de chasse, sa décision est prise. Il n'y a qu'une seule manière de vivre et de mourir, pense-t-il : debout et libre.
    Voici l'histoire d'un homme simple qui a décidé de ne pas capituler devant la terreur. Inspirée de faits réels, cette BD s'interroge sur le courage, la capacité à ré- sister et à s'indigner. Elle témoigne du pouvoir et des atrocités des narcos qui terrorisent aujourd'hui toute la société mexicaine.

  • L'opération secrète des franquistes pour détruire le chef d'oeuvre de Picasso : Guernica.
    1937... La guerre d'Espagne entre dans sa période la plus sanglante. En réponse aux bombardements incessants des populations civiles par les troupes fascistes alle- mandes et italiennes, Picasso, le peintre, mondialement reconnu, compose à la demande du gouvernement ré- publicain espagnol une oeuvre monumentale : Guernica.
    « J'exprime mon dégoût et le rejet de la caste qui a plon- gé l'Espagne dans un océan de douleur et de mort » dira l'artiste au sujet de son oeuvre.
    Picasso devient alors la cible de l'effrayant Queipo de LLamo. Le général franquiste lance une opération secrète dont l'objectif est de détruire Guernica, afin de discrédi- ter l'artiste aux yeux de l'opinion publique.
    Pour protéger cette oeuvre exceptionnelle, une huile sur toile au style cubiste, la jeune République envoie ses deux meilleurs agents spéciaux : Laura et Alfonso.
    Mais l'un des fragments qui composent la toile a dispa- ru... Leur mission a-t-elle échoué ?
    Pendant que les deux républicains recherchent le frag- ment manquant, Picasso doit faire face à une commande qu'il ne veut pas honorer : recréer le morceau volé ! Ce qui revient à se plagier lui-même. Ce que le peintre re- fuse, afin de ne pas offrir une nouvelle victoire au fas- cisme.
    Un roman graphique intense qui nous plonge dans une des périodes les plus sombres de l'histoire espagnole et nous fait découvrir un Picasso militant des droits de l'homme et héroïque.

  • Après 326 jours de règne, Edouard VIII, roi d'Angleterre, abdique en faveur de son frère.
    Comment est on arrivé à ce tragique 11 décembre 1936 ?...
    Quand il accède au trône, le Prince de Galles tombe sous le charme de Wallis Simpson.
    Cette « roturière », de nationalité américaine, deux fois divorcée, est la maîtresse et l'espionne de Ribbentrop !
    Dans un parfum de scandale, elle entrainera le roi aux sympathies nazies, dans une romance qui se terminera par sa destitution et son exil.
    « Mobilisé » dans l'armée par Winston Churchill, celui qui est devenu entretemps le Duc de Windsor, livrera les plans de la ligne Maginot à « ses amis » allemands.
    Un acte de « haute trahison » pour lequel il ne sera jamais jugé.

    En s'introduisent dans la tête des protagonistes, Esteban (scénario) et Cristi (dessin) révèlent les coulisses d'une crise qui a mis en péril le royaume et la démocratie !
    Un épisode qui aurait pu être oublié, si le FBI ne l'avait pas conservé précieusement dans ses archives.
    Où on apprend que Windsor sera reçu à Berchtesgaden par Hitler...

  • Dans la tradition des nobles guerriers japonais « Chanbara » signifie : « le combat à l'épée ».
    Dans un Japon pauvre et féodal, au XVII e siècle, un seigneur condamne à mort son maître épéiste Jubaï Shimada.
    Selon la tradition, son « Khaisakhunin » (son meil- leur élève) doit alors se suicider à sa place ! Mais le seigneur arrête la sentence et demande au jeune guerrier de lui ramener son maître d'arme.
    Dans une nature superbe, l'élève retrouve le fuyard.
    L'épéiste Jubaï Shimada révèle à son disciple pourquoi il ne s'est pas rendu à sa condamnation.
    Leur seigneur est un assassin qui ne respecte pas le code de la chevalerie.
    Accompagné d'un adorable petit vieillard « Ichi », les 3 redoutables guerriers sont bien décidés à défendre « l'honneur des samouraïs » : celui d'une société féodale romantique sur le déclin.
    Un final inattendu attend le lecteur surpris par la trai- trise de l'élève Tetsuo !

  • Bosnie, juillet 1995. Les troupes serbes du général Mladitch sont aux portes de Srebrenica. L'enclave bosniaque, protégée par les Nations unies, tombe en six jours aux mains des Serbes. Au même moment, au Tribunal pénal international de La Haye, les premiers actes d'accusation contre les criminels de guerre viennent d'être lancés.
    De Belgrade à Zagreb, de Tirana à Paris, Hugo Be- decarax, jeune enquêteur français détaché auprès du Tribunal, découvre alors qu'une autre guerre vient de commencer, et se retrouve propulsé dans une gigan- tesque chasse à l'homme où s'entrecroisent groupes de vengeance et criminels de guerre yougoslaves.
    Plongé dans ce qui deviendra le plus grand massacre perpétré sur le sol européen depuis la Se- conde Guerre mondiale, Hugo va affronter l'obscur réseau Balkanekspress et les ombres terrifiantes de l'opération Profondeur. Il n'aura alors qu'une solution pour sortir intact de cette descente aux enfers de l'Histoire : suivre le son des tambours de Srebrenica...

  • Malik, 17 ans, vit à New Bell. Ce quartier populaire de la ville de Douala (Cameroun) est autant renommé pour ses marchés étendus à perte de vue que par sa loi de la jungle !
    Grand fan de cinéma, le gamin a comme surnom « 35mm ».
    Pendant les vacances scolaires, il fréquente les jeunes désoeuvrés qui rêvent d'Europe. Pour l'éloigner de cette tentation, ses parents l'envoient au village où il pourra se familiariser avec la tradition des bantous...
    Or, « De Gaulle », son pote de la zone, le rejoint et l'entraîne dans un voyage sans retour, celui de la clandestinité.
    Du Cameroun à Lampedusa en passant par les côtes libyennes, les événements dramatiques se succè- dent. Jusqu'au moment où Malick réussira à obtenir le statut de réfugié politique...
    Carrément la « belle vie » quand il trouve un emploi à Cinecitta. Mais la nostalgie de sa famille lui pèse.
    Quand Malick prendra des nouvelles du Pays, il sera trop tard...
    Plus rien ne l'attache désormais à l'Afrique sinon une image fantasmée du pays.
    A-t-il eu raison de partir ?
    Sera-t-il heureux dans ce pays soudain moins accueillant ?...

  • L'écrivain argentin Jorge Luis Borges est un monument de la littérature mondiale.
    Sous forme de fiction fantastique et « historique », ce roman graphique nous plongent dans les labyrinthes insondables de la création artistique : les grands événements de la vie du poète et de l'écrivain de Fictions.
    Borges « ressuscité », vit et écrit : « Toute littérature est autobiographique ». Et le pouvoir graphique fait le reste. La bande dessinée permet des scènes fulgurantes, quand par exemple l'écrivain tombe amoureux, perd la vue ou tente de se suicider ! Les bibliothèques sont omniprésentes : celle de son père - fondatrice de sa vocation - le mènera à diriger avec passion la Bibliothèque nationale de Buenos Aires, et à écrire une de ses plus fameuses nouvelles fantastiques : « La bibliothèque de Babel ».
    Un merveilleux voyage dans le temps en compagnie d'un écrivain culte...
    « ... héros de sa vie et de son oeuvre. »

  • Crémone, Lombardie, 1701.
    Cherchant sans répit à améliorer son art de la lutherie, Antonio Stradivari (dit Stradivarius) vit une vie réglée.
    Veuf et père, il vit sans amitiés ni amour, uniquement préoccupé par la réalisation de l'oeuvre de sa vie :
    Un violon parfait.
    Un noble bon vivant et aventurier, le Marquis de Bellonne, et son exquise nièce, Célinie, entrent dans la vie du maître et bouleversent son quotidien.
    À son obsession de toujours pour son art viennent se mêler des sentiments nouveaux et passionnels pour la nièce de Bellonne.
    Au même moment, le conflit qui couvait entre les puissances éclate.
    C'est la guerre de succession d'Espagne, qui oppose le Royaume de France et ses alliés anglais et autrichiens, dont l'un des premiers champs de bataille est la Lombardie et Crémone.
    La ville est le théâtre d'affrontements d'une grande violence.
    L'atelier de Stradivarius est pillé...
    Son chef d'oeuvre sera-­-t-­-il épargné ?
    Et quel sera le sort des sentiments qui l'unissent à Célinie ?
    Cet album nous invite à entrer dans l'univers de Stradivarius, à visiter son atelier en approchant son savoir-­-faire et ses secrets, à travers une histoire inspirée de la vie du plus grand luthier de tous les temps...
    Très inspiré de la vie de Stradivarius, ce roman graphique d'une centaine de planches mêle petite histoire et une dimension d'aventures et d'humour.
    Les auteurs se sont rendus à Crémone afin de réaliser un reportage dessiné et de s'inspirer de la cité.
    La technique originale du dessinateur, Gaël Remise, l'utilisation de la couleur directe (aquarelle et gouache), offre des couleurs vives et profondes, donnant cohérence et vie à l'Italie du XVIIIe siècle.

  • Tamara de Lempicka raconte la vie d'artiste à la première personne, avec un ton souvent ironique. Le dessin raffiné de Vanna Vinci vient compléter, voire contredire le récit autobiographique. Jeune fille précoce de bonne famille polonaise (née en 1898), Tamara découvre le grand monde à Saint-Pétersbourg chez ses oncles, à la cour impériale. Elle épouse un playboy, Lempicki, mais vivra toujours une vie très libre, alternant liaisons mondaines et amours saphiques.
    Fuyant la révolution russe, elle s'installe à Paris en 1918, fréquente les milieux artistiques, gays et lesbiens. Elle se fait connaître comme artiste au salon d'Automne de 1922. En 1925, c'est une célébrité emblématique de l'Art déco. On s'arrache ses portraits. Le poète d'Annunzio sera un de ses modèles et amants. La montée du nazisme la pousse à s'exiler aux Etats-Unis. Après une période de célébrité new-yorkaise, elle commet l'erreur de s'installer à Hollywood, ce qui la coupe de ses riches clients et mécènes, comme Peggy Gugenheim.
    Après la guerre, elle voyage en Europe, se lie avec Françoise Sagan dont elle partage les fêtes. Malgré plusieurs expositions en France et en Italie, elle ne parvient pas à renouer avec le succès. Ce n'est qu'en 1972 qu'un jeune expert parisien, Alain Blondel, parvient à la relancer avec une exposition à succès. A la fin de sa vie, elle est redevenue une vedette, toujours aussi fantasque. Elle meurt en 1980.

  • Depuis le film aux quatre Oscars de Joseph L.
    Mankiewicz, la légende de Cléopâtre se confond avec la réalité.
    Mais qui était réellement Cléopâtre VII, la dernière reine d'Égypte ?

    Tome 1 :
    La gloire du père Le premier récit se déroule lors de sa jeunesse à la cour, bercée d'une appréhension envers les prédateurs romains.
    La princesse, orpheline d'une famille où le meurtre était érigé en tradition, grandit dans l'ombre du fantôme de sa mère...
    Ou sous la tutelle de la grande déesse Isis.
    Reine d'Égypte à 17 ans, destituée, elle fera appel au grand César qui lui redonnera son trône.
    Elle, dont le nom en grecque signifie « la gloire du père » triomphera à Rome.
    De leur liaison naîtra un enfant :
    Césarion, qui deviendra un enjeu « géopolitique »...

    Tome 2 :
    Le dernier pharaon Après la mort de César, son protecteur, la reine gouverne l'Égypte tout en cherchant à assurer un destin royal à son fils Césarion.
    Sa passion fatale pour Marc-­-Antoine, avec qui elle aura trois enfants, précipitera leur fin.
    « La société des amants de la mort », cercle hédoniste de la noblesse égyptienne, recherche alors pour sa reine le meilleur moyen d'en finir !
    En prévision du jour où Octave, l'héritier de César, décidera d'en finir avec le royaume d'Égypte, ce qui ne saurait tarder...

  • Le personnage principal est une femme japonaise qui, après avoir perdu son père et sa mère, est au bord du suicide.
    On retrouve Ichi, le personnage emblématique du vieux samouraï vagabond (sorte de Jedi...) représentant l'esprit chevaleresque du Japon médiéval, la quête de la vérité, le retour à la nature et la pureté des éléments.
    Notre vieil homme se désespère que dans ce bas monde, justement, la sagesse laisse place à la folie...
    « Justice et liberté sont les choses les plus impor- tantes à préserver. » C'est ce qu'il raconte à la jeune fille : une histoire... pour l'amadouer et l'amener chez une maîtresse-femme. Sa spécialité ? Former des geishas à l'art du combat.
    Mais après son initiation, la belle jeune fille respecte- ra-t-elle son enseignement ou voudra-t-elle assouvir sa redoutable vengeance ?!...
    Spectaculaire et sensuelle, en s'inspirant des grands classiques du cinéma de sabre, cette deuxième histoire de Chanbara, rend hommage aux derniers Samouraïs d'un Japon féodal en décomposition.
    Magique.
    Une BD tout public. Pour les amateurs de manga « réaliste » et les passionnés de culture japonaise.

  • Été 1964. Dans une Amérique sous le choc de l'assassinat de Kennedy, une troupe de joyeux anarchistes rêve de liberté et de trips acides. Au volant d'un bus jaune, ils traversent les États de l'Union en semant une pagaille jouissive. Ce sont les Merry Pranksters, les tout premiers hippies. Ces excentriques en quête d'intensité sont la révolution en marche, sur fond d'expériences et de décors psychédéliques.Les personnages principauxNé en 1926 à Salt Lake City, Neal Cassady est considéré comme l'âme de la Beat Generation. À l'instar de ses pairs - Kerouac, Ginsberg et Burroughs - il se révèle aussi être un écrivain saisissant (cf. ses lettres parues chez Points sous le titre Dingue de la vie & de toi & de tout).Ken Kesey, l'un des plus grands écrivains américains de sa génération, est l'auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou et de Et quelquefois j'ai comme une grande idée (tous deux adaptés à Hollywood) - ce dernier étant considéré comme son chef-d'oeuvre.La plupart des détails de ce roman graphique sont véridiques : les Pranksters ont ainsi inventé les couleurs acides du psychédélisme, le bus scolaire racheté pour une bouchée de pain, le système acoustique branché en permanence qui comptait autant de micros que d'amplis. Véridique aussi, la surveillance étroite du groupe par le FBI, dont les agents rôdaient pour essayer de surprendre quel complot subversif préparaient cette inquiétante bande d'iconoclastes...

  • Steffen Kverneland, auteur de bande dessinée pas- sionné par Munch, décide ici de réinterpréter la vie du peintre. Sa base de travail : tous les écrits, exis- tants et disponibles, de Munch lui-même et de ses contemporains... Chaque situation, chaque dialogue est donc tiré d'une source d'époque, mais avec un style et une interprétation très personnels.

    « Je veux entendre la vraie voix de Munch, pas une conférence à mourir d'ennui ! [...] Munch est un héros de BD parfait ! Presque tout ce qu'il a fait est autobiographique. Je peux utiliser des lettres, son journal, ses notes, ses dessins et ses tableaux. » Munch est célèbre pour sa peinture Le Cri. Mais l'artiste norvégien excentrique a produit bien d'autres chefs d'oeuvre. À l'apogée de la Belle Époque pari- sienne, il s'est illustré comme un artiste révolution- naire. Ses oeuvres forment un mélange d'autobiogra- phie et de symbolisme avec, omniprésente, la figure de la femme vénéneuse.
    La vie de Munch était faite d'alcool, d'amitiés et de femmes. Il y puisait son inspiration, déformée par une personnalité tourmentée et autodestructrice.
    Son travail a été aimé par certains, mais détesté par beaucoup, ce qui conduisit à des expositions annu- lées avant même qu'elles aient commencé.

  • En réparant une antenne, deux jeunes radioastronomes détectent un bruit de fond, omniprésent. À ce moment débute une enquête qui les conduit à remonter un demi-siècle d'histoire, en suivant les traces de scientifiques fameux comme Einstein et Hubble, mais aussi moins connus, tels Lemaître, de Gamow, Hoyle. Chacun a entrevu une partie de la solution, mais aucun n'a su reconstituer l'image entière. Mais aujourd'hui, un «simple» ronflement capté à travers les étoiles dissimule peut-être la réponse à une des plus grandes questions que se pose l'humanité : quand et comment notre monde a-t-il commencé ? Préface d'Etienne KLEIN, directeur de recherches au CEA, chroniqueur sur France culture, auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation à succès. Dernier paru : Le Monde selon Etienne Klein (Équateurs/France culture, 2014).  Astrophysicien, professeur à l'Université de Rome Tor Vergata, Amedeo Balbi a travaillé à Berkeley, en Californie, avec George Smoot, et au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena. Il a publié La Musique du Big Bang (Springer, 2007) et Deuxième étoile à droite (De Agostini, 2010). Depuis 2006, il a son propre blog : seguitissimo. Rossano Piccioni est dessinateur de BD et illustrateur. En 2000, il cofonde l'école de BD de l'Adriatique et la revue Denti, deux pépinières de jeunes talents de la BD italienne.

  • Valence, en Espagne... Pour le jeune Enzo, le football est le seul moyen d'échapper au quotidien de son quartier touché par la pauvreté.
    Fan du grand « Zizou », Enzo n'a qu'un seul problème dans la vie : un père « incontrôlable » !... Quand il ne se bat pas avec l'arbitre, il s'en prend à ses amis.
    Alors pour redonner espoir et dignité à son père, Enzo lui annonce que le club mythique d'Arsenal veut l'engager.
    Et si le mensonge d'Enzo se réalisait ?

    Cette comédie de moeurs réserve des quiproquos savoureux sur le foot et la société contemporaine : la relation père-fils et l'amitié entre enfants issus de l'immigration. Un superbe roman graphique digne des meilleurs films d'Almodovar, Ken Loach et Robert Guédiguian. Pour tous.

  • T1 : Dans un Japon pauvre et féodal, au XVII e siècle, un seigneur condamne à mort son maître épéiste Jubaï Shimada. Selon la tradition, son meilleur élève doit se suicider à sa place. Mais le seigneur arrête la sentence et demande au jeune guerrier de lui ramener son maître d'arme. Dans une nature superbe, l'élève retrouve le fuyard. L'épéiste Jubaï Shimada révèle à son disciple pourquoi il ne s'est pas rendu à sa condamnation: leur sei- gneur est un assassin qui ne respecte pas le code de la cheva- lerie. Accompagné du vieil Ichi, les 3 guerriers sont bien déci- dés à défendre l'honneur des samouraïs : celui d'une société féodale romantique sur le déclin.
    T 2 : Le personnage de ce 2d tome est une jeune Japonaise au bord du suicide après avoir perdu son père et sa mère. Son che- min croise celui du vieil Ichi. « Justice et liberté sont les choses les plus importantes à préserver. » dit-il à la jeune fille pour l'ama- douer et l'amener chez une maîtresse femme. Sa spécialité ?
    Former des geishas à l'art du combat. Mais après son initiation, la belle jeune fille respectera-t-elle son enseignement ou voudra- t-elle assouvir sa soif de vengeance ? Spectaculaire et sensuelle, en s'inspirant des grands classiques du cinéma de sabre, cette deuxième histoire de Chanbara, rend hommage aux derniers Samouraïs d'un Japon féodal en décomposition.

  • Dictionnaire insolite d'Astérix Nouv.

    Il ne s'agit pas du énième ouvrage sur le héros gaulois le plus connu au monde, non ! Il s'agit DU livre de référence qui manquait, celui qui dévoile les anecdotes encore inconnues du grand public sur tous les albums mais aussi les dessins animés, les films, les parcs d'attractions, les produits dérivés, les publicités et bizarreries diverses, les parodies, les éditions étrangères... On y analyse les personnages marquants, les thèmes essentiels de l'univers Astérix, de B comme " Bagarres " à V comme " Village " en passant par F comme " Femme " ou encore P comme " Publicité " ! ...
    Le livre est illustré par des images des albums, mais aussi un grand nombre d'images rares (produits dérivés, affiches étrangères, objets insolites) ou inédites, tirées des archives Pilote, Uderzo et Goscinny, de collections privées ou encore de celles de la BnF... Philippe Durant, grand spécialiste de la culture populaire, a pu interviewer au fil des années non seulement Albert Uderzo et Anne Goscinny, mais aussi Pierre Tchernia, Alain Chabat ainsi que tous les réalisateurs, doubleurs, acteurs qui ont marqué la série sur petit et grand écran.
    Cet ouvrage accompagne la sortie du 39e album de la série, Astérix et le Griffon (21 octobre).

  • Mies Nouv.

  • Le vent et la mort Nouv.

empty