Meilleures Ventes

  • 1. Les histoires du Père Castor (4-6 ans) - Domicile

    Qu’elles soient nées dans l’esprit fécond d’un auteur ou venues du fond des âges ou de pays lointains, les histoires transmettent une culture, une tradition, elles parlent de nous. Comprendre, accepter les autres, mieux se connaître, se laisser porter par la magie des mots et des images : c’est tout cela qu’offrent les histoires du Père Castor.
    Voici notre sélection de neuf merveilleuses histoires illustrées, composée de grands classiques et de nouveautés, pour partager le plaisir de la lecture.

     

    Découvrez les 9 livres de l'abonnement:

     

    Octobre

     

    PetitHerisson

     

    Novembre

     

    LaGreveDesMoutons

     

    LE PETIT HÉRISSONPARTAGEUR

    Zemanel
    illustré par Vanessa Gautier

     

    Hérisson aperçoit une pomme bien ronde :il se cache pour la manger tranquillement.Mais arrivent Lapin, Écureuil puis Souris, alorsHérisson accepte de partager. Les gourmandsvont compléter ce merveilleux festin !

     

    LA GRÈVEDES MOUTONS

    Jean-François Dumont

     

    Rien ne va plus à la Ferme du Bout du Pré.Lassés d’être tondus, une fois l’hiver venu,les moutons passent à l’action et se mettent…en grève ! Les chiens de berger parviendront-ilsà maintenir l’ordre au sein de la ferme divisée ?Le cortège des moutons en colère devrait leurdonner du fil à retordre…

     

    Décembre

     

    Lepetitsapin

     

    Janvier

     

    Lechevalblanc

     

    LE PETIT SAPIN

    Hans Christian Andersen
    illustré par Charlotte Gastaut

     

    En pleine forêt, un petit sapin ne rêve que d’unechose : grandir le plus vite possible pour découvrirla ville où ses compagnons sont transportés chaqueannée. Un jour, le voilà devenu su samment grandet beau pour être coupé et emmené à son tour. Il peutenfin profiter de la magie de Noël. Mais ce momentde joie passe bien vite, et le voilà relégué au grenier…

     

    LE CHEVAL BLEU

    Nathan Hale
    illustré par Lucile Butel

     

    Le Cheval Bleu de monsieurLeblanc, le « cheval le plus intelligentdu canton », se rend à la ville dansla vieille auto de monsieur Leblanc,en compagnie de la Vache Orange.L’excursion est pleine d’incidentscocasses et imprévus…

     

     

    Février

     

    Lebonhommeetloiseau

     

    Mars

     

    Lapetitepoulerouge

     

    LE BONHOMMEET L’OISEAU

    Alice Brière-Haquet
    illustré par Clotilde Perrin

     

    « Au coeur d’un hiver terriblement froid,un bonhomme de neige trônait commeun roi. Une nuit d’étoiles et de glace,un petit oiseau tomba dans ses bras… »

     

    LA PETITE POULE ROUGE

    Anne Fronsacq
    illustré par Madeleine Brunelet

     

    La Petite Poule rouge trouve ungrain de blé. Elle demande de l’aideà ses amis pour préparer une brioche.Mais personne n’a le temps ou l’enviede l’aider. Pourtant, quand vient lemoment de déguster la brioche, toutle monde veut y goûter ! La PetitePoule rouge, fâchée, décide de mangertoute seule pour faire la leçon à sesamis... enfin, c’est ce que l’on croit !

     

    Avril

     

    Labefana

     

    Mai

     

    Lesmangemange

     

    LA BEFANA

    Sandra Nelson
    illustré par Sébastien Pelon

     

    Le coeur de Nicolo se met à battre trèsfort : il croyait que sa mère avait inventécette histoire pour lui faire peur ! Maisla sorcière est bel et bien là… « J’ai descaramels et du chocolat, mais aussi ducharbon, pour les enfants qui n’ont pasété mignons ! Chaussettes trouées,chaussures percées, me voici, me voilà,c’est moi, La Befana. »

     

    LES MANGE MANGE

    Zemanel
    illustré par Madeleine Brunelet

     

    Il était une fois un couple de paysans qui avaittrois enfants : l’aîné, un garçon, s’appelait Azif.Ensuite venait Assia, une fille. Et enfin Lunes,le petit dernier. Ils habitaient une case faitede terre et de paille, à la sortie du village. À leurspieds serpentait une rivière. Elle arrosait la forêtet les champs. De l’autre côté, un désert de rochesleur servait d’horizon...

     

    Juin

     

    LebateaurougedOscar

     

    LE BATEAU ROUGED’OSCAR

    Jo Hoestlandt
    illustré par Amandine Piu

     

    Oscar a reçu un bateau rouge pour son anniversaire.Il l’aime beaucoup et l’emporte partout, mêmeà la mer. Oscar rêve de partir à l’aventure avec lui.Mais il est encore trop petit, et son bateau aussi.À moins que cet été ne soit l’occasion de grandir…


  • 2. Chevreuse Nouv.

    Chevreuse

    Patrick Modiano

    «Pour la première fois depuis quinze ans, le nom de cette femme lui occupait l'esprit, et ce nom entraînerait à sa suite, certainement, le souvenir d'autres personnes qu'il avait vues autour d'elle, dans la maison de la rue du Docteur-Kurzenne. Jusque-là, sa mémoire concernant ces personnes avait traversé une longue période d'hibernation, mais voilà, c'était fini, les fantômes ne craignaient pas de réapparaître au grand jour. Qui sait? Dans les années suivantes, ils se rappelleraient encore à son bon souvenir, à la manière des maîtres chanteurs. Et, ne pouvant revivre le passé pour le corriger, le meilleur moyen de les rendre définitivement inoffensifs et de les tenir à distance, ce serait de les métamorphoser en personnages de roman.»

  • 3. Lectures et découvertes (7-9 ans) - Domicile

    Grâce à cette sélection de bandes dessinées, de documentaires et de romans, votre enfant développe sa curiosité et son envie de découvrir le monde. Chaque livre choisi avec soin lui permettra d’apprécier des moments de lecture autonome. Découvrez les 9 livres de l'abonnement: Octobre  Novembre  PÉPÈRE LE CHATRonan Badel À sept ans, Pépère, un gros chat de gouttière qui vit dans la rue, prend une décision : changer de vie et trouver une maison. Le hasard et le mauvais temps le conduisent chez Pierre, Marion et leurs deux enfants, Louise et Victor. Les premiers jours de colocation ne sont pas de tout repos... L’HISTOIRE DE FRANCE EN BD VERCINGÉTORIX ET LES GAULOIS !Dominique Jolyillustré par Bruno Heitz Éduens, Vénètes, Allobroges... ces peuples celtes, et bien d’autres, sont connus aujourd’hui sous le nom de Gaulois. En 52 av. J-C, un jeune chef nommé Vercingétorix tente de les unir pour résister aux Romains. Avec ce livre, découvrez les multiples aspects d’une civilisation brillante. Décembre  Janvier  CHOUETTE OU HIBOU ?Emma Strackillustré par Guillaume Plantevin Apprends enfin à différencier les animaux, objets, aliments, vêtements qui se ressemblent grâce à ce livre. Découvre plein d’astuces et de moyens mnémotechniques pour ne plus prendre une vipère pour une couleuvre, une mandarine pour une clémentine, une bactérie pour un virus. AKISSIMarguerite Abouet, Mathieu Sapinillustré par Mathieu Sapin Pauvre Akissi ! Les chats du quartier la poursuivent pour lui prendre son poisson, son petit singe Boubou manque de finir à la casserole avec une bonne sauce graine, et elle n’est qu’un misérable margouillat aux yeux de son grand frère Fofana... Mais il en faudrait beaucoup plus pour décourager Akissi. Car cette petite fille-là est survitaminée, une aventurière, une championne du monde de la bêtise, un piment.  Février  Mars  LE GRAND LIVRE D’ACTIVITÉS DEYROLLECollectif Une sélection unique de superbes planches Deyrolle pour observer en détail plantes et animaux. Un livre qui donne envie de dessiner, colorier, imaginer, jouer aux 7 erreurs, assembler des paires ou trouver son chemin dans un labyrinthe. Un album rempli d’activités, de jeux et de projets sur le thème de la nature, pour apprendre en s’amusant, développer sa créativité et prendre conscience de la richesse et de la fragilité de notre environnement. MARCEL LE COWBOYEva Muszynskiillustré par Karsten Teich Au Far West, tous les cowboys s’appellentBill ou Jim et ils galopent sans cesse pourattraper des vaches avec leur lasso. Marcel,lui, n’a ni cheval ni lasso ! Mais il comptebien vivre des aventures dignes des plusgrands héros… Avril  Mai  MES 150 POURQUOI LE CORPS HUMAINDelphine Godard et Lyse Harinckillustré par Cécile Becq Le corps est une incroyable machine ! Aussi ingénieux que complexe, son fonctionnement suscite de multiples interrogations… Pourquoi a-t-on la chair de poule ? Pourquoi le ventre gargouille-t-il ? Pourquoi doit-on faire des vaccins ? Pourquoi les bleus sont-ils bleus ? LES DOUZE TRAVAUX D’HÉRACLÈSBéatrice Bottetillustré par Émilie Harel L’incroyable saga du premier « super-héros » de l’histoire !On apprend comment Héraclès, fils de Zeus, en vient àtuer femme et enfants. On l’accompagne dans les tâchessurhumaines qui lui permettront d’expier son crime :capturer le lion de Némée ou le sanglier d’Érymanthe,nettoyer les écuries d’Augias, se rendre aux Enfers, cueillirles pommes d’or du jardin des Hespérides, tuer l’hydre deLerne… Une BD accessible à tous, riche en scènes d’action,et qui s’attache à rendre au personnage d’Héraclès(Hercule, pour les Romains) sa dimension tragique. Juin  LA FAMILLE ROYALEChristophe Mauriillustré par Aurore Damant Au château du centre-ville vit une famille royale moderne,ga euse et farfelue qui n’aspire qu’à une chose : êtrecomme tout le monde… mais sans vraiment savoirce que ça veut dire. Comme les parents détestent porterla couronne, ils ont décidé d’être roi et reine à mi-tempsseulement. Quant aux enfants, inventifs et sympathiques,ils sont bien les dignes héritiers de cette lignée amusanteet très décontractée ! Les aventures trépidantes et drôlesd’une famille royale d’aujourd’hui.

  • 4. Les premiers livres (2-3 ans) - Domicile

    Il n’y a pas d’âge pour commencer à lire et à profiter des moments si précieux des lectures partagées... Avec les premières histoires lues, les enfants développent leur capacité à être attentifs, à écouter, à regarder, à s’exprimer.
    De grands auteurs et illustrateurs mettent leur art au service des tout-petits dans cette première bibliothèque composée d’histoires, de premières notions, et de petits héros de l’enfance...
    Cette sélection les accompagnera jusqu’à la maternelle. Découvrez les 9 livres de l'abonnement: Octobre  Novembre  LA MAIN DE MAMANClaire Babinillustré par Marguerite Courtieu La main de Maman sent bon commeun câlin. Elle me coi e pour que jesois encore plus belle. Elle est fermequand j’hésite. Elle me relève quandje trébuche. Elle remonte la couettequand je m’endors… LE VOYAGEDE L’ESCARGOTRuth Brown Le périple de l’escargot dansle jardin ressemble à une grandeaventure... Les somptueusesillustrations de Ruth Brown nousplongent dans un univers richeoù les choses ne sont pas toujourscelles que l’on croit. Décembre  Janvier  LE SAPIN DEMONSIEUR JACOBIRobert Barry Un sapin aussi grand, Monsieur Jacobi n’en avaitjamais vu. Mais à peine le sapin mis en place, le voilàqui fait la grimace : le sommet atteint le plafond...Il faut en couper un morceau ! Une histoire « à tiroirs »pleine d’humour et de charme, parfaite pour sepréparer en famille à l’éternelle féerie de Noël. SOUS MA COUVERTUREVIT UN OURS BLANCMarcus Malteillustré par Aurélie Guillerey Sous ma couverture vit un petit ours blanc,avec un oeil bleu et un oeil vert, et un coeurqui bat comme une berceuse… Il me raconteses aventures et quand il s’enrhume, je luiprête mon mouchoir, puis je le réchau e pourqu’il n’ait pas peur, ni froid. Alors il se blottitdans mes bras, rassuré. Et quand je m’endors,c’est lui qui veille sur moi.  Février  Mars  PATIENCE,PETIT RENARDKate Banksillustré par Georg Hallensleben Petit Renard apprend avec ses parentsoù trouver des mûres, comment attraperdes rongeurs, éviter les dangers, e acerses traces… « Suis-je prêt? » demandePetit Renard. « Pas encore », répondentses parents. Jusqu’au jour où, enfin,il est capable de se débrouiller seul. « Pars,Petit Renard, pars ! » lui dit alors sa mère,qui sait que tout se passera bien. LA NUIT LE NOIRCatherine Dolto,Colline Faure-Poiréeillustré par Robin Passer de la veille au sommeil, c’estun passage qui n’est pas toujours facile.Il peut y avoir plein de raisons pour maldormir ou avoir peur de s’endormir. Le noir,ça s’apprivoise, alors on n’a plus peur et ondécouvre qu’il s’y passe plein de jolies choses. Avril  Mai  LA TOURNÉEDE FACTEUR SOURISMarianne Dubuc As-tu déjà visité la maison d’un crocodile ?Ou celle d’un écureuil ? En suivant FacteurSouris pendant qu’il livre ses colis, tu vasdécouvrir les habitats si rigolos des animaux !Tu verras, il y a mille et un détails à observerdans ces maisons très décorées. Et le dernierpaquet… devineras-tu pour qui il est ? FABULEUSE HEURE BLEUEBernadette Gervais Une plongée au coeur de la nature,juste avant la tombée de la nuit. Lesfleurs se ferment pendant que d’autress’ouvrent, les papillons de jour croisentles papillons de nuit, les grenouilles commencent à coasser, les lucioleset les vers luisants s’allument… Il y a unefolle e ervescence pendant une heure,sous une lumière de plus en plus bleue.C’est l’heure bleue. Juin  MIREILLE L’ABEILLEAntoon Krings Mireille l’Abeille travaille beaucouppour faire des pots de miel et desbonbons dorés. Mais un jour, ses potsdisparaissent. Après avoir cherchépartout, elle rentre chez elle et trouvedans son lit un nain endormi…

  • 5. Mieux avec moins : architecture et frugalité pour la paix Nouv.

    Un essai qui présente les urgences écologiques dans le domaine de l´architecture et des territoires, porte des constats alarmants tout en proposant plusieurs solutions comme le réemploi, le choix des matériaux de construction et des lieux de ressources, ainsi que l´intelligence collective pour une architecture frugale.

  • 6. De l'homme

    «La philosophie convient à tout le monde ; la pratique en est utile à tous les âges, à tous les sexes et à toutes les conditions ; elle nous console du bonheur d'autrui, des indignes préférences, des mauvais succès, du déclin de nos forces ou de notre beauté ; elle nous arme contre la pauvreté, la vieillesse, la maladie et la mort, contre les sauts et les mauvais railleurs ; elle nous fait vivre sans une femme, ou nous fait supporter celle avec qui nous vivons».

    Dans une langue étincelante, un kaléidoscope de maximes acerbes et de portraits croqués sur le vif : un antidote efficace et jubilatoire à la comédie sociale.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 7. Cyrano de Bergerac

    Somptueux divertissement poético-militaire, pièce historique qui rappelait à la fois Les Trois Mousquetaires et le monde des précieux, drame en vers d'une ahurissante virtuosité où parut revivre le meilleur de Ruy Blas, Cyrano conquit sans peine un public lassé du théâtre d'idées, qu'enflamma le patriotisme culturel de l'auteur. « Ainsi, il y a un chef-d'oeuvre de plus au monde », écrivait Jules Renard le soir de la générale. Il faut sans doute en rabattre un peu, mais un peu seulement : bien que né dans le sérail de la plus bourgeoise des bourgeoisies, Cyrano demeure la plus grande réussite de théâtre populaire à ce jour connue et le dernier acte, avec son couvent et ses feuilles mortes, est aussi émouvant qu'un finale de Verdi.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 8. L'espèce humaine et autres écrits des camps Nouv.

    «Il restera les livres, disait Jorge Semprun. Les récits littéraires, du moins, qui dépasseront le simple témoignage, qui donneront à imaginer, même s'ils ne donnent pas à voir... Il y aura peut-être une littérature des camps... je dis bien:une littérature, pas seulement du reportage...»Les textes réunis dans ce volume ont été écrits entre 1946 et 1994 par des survivants des camps nazis. Ces survivants partagent un même dessein:témoigner de l'expérience qui a été la leur, la rendre mémorable dans une langue - le français - qu'ils ont reçue en héritage ou dont ils ont fait le choix. Moins en rapportant des épisodes extrêmes, des moments limites, qu'en rendant compte de l'ordinaire du temps concentrationnaire, sur quoi la mort règne et dans lequel s'effacent les formes et figures de l'humain.Tous constatent que les mots manquent pour exprimer une telle insulte à l'espèce humaine. «On ne se comprenait pas» (Antelme). «Il n'y a rien à expliquer» (Cayrol). L'écriture touche là aux limites de son pouvoir. Dans une entreprise de cet ordre, impossible de satisfaire aux exigences de transparence et de véridicité généralement associées au langage quand il se fait témoignage. Pour que l'indéchiffrable monde des camps échappe, si peu, si partiellement que ce soit, à l'incommunicable, pour que quelque chose existe qui relève de la transmission, chacun de ces écrivains doit explorer l'envers du langage et approfondir la «réalité rêvée de l'écriture» (Semprun). C'est à «la vérité de la littérature» (Perec) qu'il revient de préserver la vérité de la vie.Littérature. Le mot peut paraître sans commune mesure avec l'objet de tels récits. Il ne choquait pas leurs auteurs. C'est que la part littéraire ne relève pas chez eux d'un savoir-faire ou d'une rhétorique, moins encore d'un désir d'esthétisation. Mais d'un souci éthique de la forme, d'une morale du style. Antelme:«il faut beaucoup d'artifice pour faire passer une parcelle de vérité.» Semprun:« Raconter bien, ça veut dire :de façon à être entendus. On n'y parviendra pas sans un peu d'artifice. Suffisamment d'artifice pour que ça devienne de l'art!» Permettre d'imaginer l'inimaginable, rendre le lecteur sensible à une vérité aussi inconcevable exige une profonde réélaboration de la réalité.C'est en cela que les livres ici réunis sont des chefs-d'oeuvre de la littérature du second XX? siècle. Et c'est pour cela que les qualifier de chefs-d'oeuvre de la littérature ne les disqualifie pas, ne les rend pas inférieurs à la fonction que leur ont assignée leurs auteurs:témoigner d'«une catastrophe qui a ébranlé les fondements mêmes de notre conscience» (Cayrol).C'est bien à la littérature - ici non pas truchement de l'illusion, mais instrument de la vérité - que ces survivants, ces

  • 9. La peste

    La peste

    Albert Camus

    " c'est moi qui remplace la peste ", s'écriait caligula, l'empereur dément.
    Bientôt, la " peste brune " déferlait sur l'europe dans un grand bruit de bottes. france déchirée aux coutures de somme et de loire, troupeaux de prisonniers, esclaves voués par millions aux barbelés et aux crématoires, sur le monde symbolique de melville ou de daniel def?, la peste éternise ces jours de ténèbres, cette " passion collective " d'une europe en folie, détournée comme oran de la mer et de sa mesure.


    Sans doute la guerre accentue-t-elle la séparation, la maladie, l'insécurité. mais ne sommes-nous pas toujours plus ou moins séparés, menacés, exilés, rongés comme le fruit par le ver ? face aux souffrances comme à la mort, à l'ennui des recommencements - orphée cent fois repris - la peste recense les conduites, elle nous impose la vision d'un univers sans avenir, ni finalité, un monde de la répétition et de l'étouffante monotonie, oú le drame même cesse de paraître dramatique et s'imprègne d'humour macabre, oú les hommes se définissent moins par leur démarche, leur langage et leur poids de chair que par leurs silences, leurs secrètes blessures, leurs ombres portées et leurs réactions aux défis de l'existence.


    La peste sera donc, au gré des interprétations, la " chronique de la résistance " ou un roman de la permanence, le prolongement de l'etranger ou " un progrès " sur l'etranger, le livre des " damnés " et des solitaires ou le manuel du relatif et de la solidarité - en tout cas, une oeuvre pudique et calculée qu'albert camus douta parfois de mener à bien au cours de sept années de gestation, de maturation et de rédaction difficiles, entrecoupées de combats du résistant et du journaliste.

  • 10. De la démocratie en pandémie ; santé, recherche, éducation

    La conviction qui nous anime en prenant aujourd'hui la parole, c'est que plutôt que de se taire par peur d'ajouter des polémiques à la confusion, le devoir des milieux universitaires et académiques est de rendre à nouveau possible la discussion scientifique et de la publier dans l'espace public, seule voie pour retisser un lien de confiance entre le savoir et les citoyens, lui-même indispensable à la survie de nos démocraties. La stratégie de l'omerta n'est pas la bonne. Notre conviction est au contraire que le sort de la démocratie dépendra très largement des forces de résistance du monde savant et de sa capacité à se faire entendre dans les débats politiques cruciaux qui vont devoir se mener, dans les mois et les années qui viennent, autour de la santé et de l'avenir du vivant.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 11. Jack et la grande aventure du cochon de Noël Nouv.

    Jack est très attaché à son cochon en peluche de petit garçon. Ils ont tout vécu ensemble, les bons comme les mauvais moments. Jusqu'à cette veille de Noël où arrive la catastrophe : le cochon est perdu !
    Mais la nuit de Noël n'est pas une nuit comme les autres : c'est celle des miracles et des causes perdues, où même les jouets peuvent prendre vie. Alors, Jack et le Cochon de Noël - une peluche de remplacement un peu agaçante - embarquent pour une aventure magique et périlleuse au pays des Choses perdues.
    Jusqu'où iront-ils pour sauver le meilleur ami que Jack ait jamais eu ?

  • 12. Voyages avec un âne dans les Cévennes

    En septembre 1878, R. L. Stevenson accompagné d'un âne - mais à pied - traversait en douze jours les Cévennes, de Monastier à Saint-Jean-du-Gard. Dormant sous les étoiles qui avaient éclairé la révolte des camisards, attiré par la voix lointaine d'une flûte, emporté par les ombres qui valsaient en mesure à l'appel du vent, se lavant dans l'eau courante des rivières, amical envers les moines trappistes comme envers les dissidents protestants, il découvrit la magie des rencontres, la complicité des paysages, l'ivresse de la liberté. Trouvant dans une approche sensuelle et poétique de la nature toutes les raisons de croire en l'amour qui allait changer son existence, il ramena, de cette marche sur les chemins des bergers, le livre le plus cordial et le plus confiant en la vie.

  • 13. Napoleon  ;

    En à peine quinze ans, un jeune Corse mélancolique, mué en conquérant et en homme d'État, a sauvé la Révolution, changé l'Europe, sculpté la France contemporaine, bâti et conduit à l'abîme une oeuvre incomparable. D'Ajaccio à Sainte-Hélène, en passant par Rivoli, Arcole, Austerlitz, Iéna, Friedland ou Wagram, il a construit une légende dont l'écho résonne encore aujourd'hui. Si, comme il l'a dit lui-même, sa vie fut un «roman», jamais roman vrai n'influença autant l'histoire du monde.
    Thierry Lentz relate ici la vie de Napoléon Bonaparte, fils de la Révolution, devenu, à trente-quatre ans, empereur des Français.

  • 14. L'académie équestre de Versailles Nouv.

    « On connaît la phrase : le bon maître est celui qui sait se rendre inutile. En créant l'Académie équestre de Versailles, j'ai voulu transmettre une philosophie, une énergie, un état d'esprit, et au-delà partager l'humilité et le doute face à la création. Si cette Académie s'inscrit dans l'esprit du siècle, ce n'est pas pour en singer sa vitesse et son éparpillement. Son allure est celle d'un homme et d'un cheval qui s'apprennent dans l'écoute et la patience.
    C'est un travail de tous les jours, une quête de l'absolu qui refuse l'abstrait et puise sa matière dans la beauté du geste. À l'ombre des bas-reliefs séculaires, ces jeunes écuyères m'émeuvent toujours. Par un dialogue respectueux avec leur monture, avec le même entêtement et la même abnégation, elles poursuivent leur rêve, celui d'un art habité par la grâce et la légèreté. » Bartabas

  • 15. Elle était une fois

    Elle était une fois

    Yaël Neeman

    À travers les récits et témoignages de tous ceux qui l'ont croisée un jour, Yaël Neeman entreprend de reconstituer le portrait de Pazith, de plus en plus complexe à mesure qu'elle tente de l'approcher, et qui semble s'être consacrée à parfaire sa disparition, à ne laisser aucune trace d'elle-même. Israélienne de la première génération, Pazith est aussi le miroir d'une société qui s'invente sur des bases chancelantes et douloureuses. Interrogeant les mémoires, multipliant les angles, le livre montre qu'il n'existe pas de vie "ordinaire", que tout passage sur terre recèle une énigme universelle. Aussi sobre que bouleversant.

  • 16. Oeuvres complètes t.5

    Le premier volume des oeuvres complètes était intitulé oeuvres de jeunesse, mais la jeunesse, quand s'achève-t-elle? Certains événements de la vie de Flaubert peuvent servir de bornes, si l'on y tient : une crise d'épilepsie en 1844, la découverte de la Tentation de saint Antoine de Bruegel en 1845, en 1846 les morts du père et de la soeur, ou la rencontre de Louise Colet. Mais là n'est pas l'essentiel. La jeunesse littéraire s'achève quand disparaît l'allégresse d'écrire. Flaubert entre alors dans la «grande étude du style».
    Par les champs et par les grèves : «la première chose que j'aie écrite péniblement». Suit une parenthèse anxieuse : «(je ne sais où cette difficulté de trouver le mot s'arrêtera)». Nous savons, nous, qu'elle ne s'arrêtera pas. Par les champs est un carrefour. La jeunesse y aboutit, l'art s'y déclare. Bientôt, il faudra faire de chaque phrase une oeuvre en soi. Flaubert racontant ses voyages, en Bretagne ou en Orient, peut bien lorgner ici ou là du côté de Chateaubriand : sa vision est personnelle. Être un oeil, «regarder sans songer à aucun livre», puis, péniblement, faire oeuvre, s'efforcer de créer une perfection.
    Péniblement, en effet. Le jeune Flaubert voulait plaire ; les très étonnants scénarios de théâtre recueillis ici sont comme les séquelles d'un vieux désir de gloire («l'auteur! l'auteur!»). Mais ce désir-là n'a qu'un temps ; lui succède la quête du Beau, qui est un combat sans fin. «L'empoisonnement de la Bovary m'avait fait dégueuler dans mon pot de chambre. L'assaut de Carthage [dans Salammbô] me procure des courbatures dans les bras.» La Tentation de saint Antoine occupe Flaubert pendant près de trente ans. On en trouvera ici les première et deuxième versions, qu'on ne lit jamais : la première, luxuriante et onirique, est mise au placard en 1849 ; la deuxième, où l'étrangeté naît de la concision, est laissée de côté en 1856 : trop audacieuse en un temps où le procureur impérial incrimine la «couleur sensuelle» de Madame Bovary.
    Faire oeuvre, c'est donc aussi, pour Flaubert, sacrifier, supprimer (on exhume ici plusieurs épisodes retranchés de Madame Bovary) et renoncer par avance à toute satisfaction. Tel est le prix à payer (par l'auteur) pour que le lecteur puisse un jour monter «sur ce grand Trottoir roulant que sont les pages de Flaubert» (Proust). Une expérience unique : les lois du langage paraissent avoir changé ; une variation dans le temps des verbes bouleverse notre vision des choses ; et l'on avance, comme en atmosphère modifiée, dans «quelque chose de pur comme un parfum, de fort comme la pierre, d'insaisissable comme un chant».

  • 17. Oeuvres complètes t.4

    Le premier volume des oeuvres complètes était intitulé oeuvres de jeunesse, mais la jeunesse, quand s'achève-t-elle? Certains événements de la vie de Flaubert peuvent servir de bornes, si l'on y tient : une crise d'épilepsie en 1844, la découverte de la Tentation de saint Antoine de Bruegel en 1845, en 1846 les morts du père et de la soeur, ou la rencontre de Louise Colet. Mais là n'est pas l'essentiel. La jeunesse littéraire s'achève quand disparaît l'allégresse d'écrire. Flaubert entre alors dans la «grande étude du style».
    Par les champs et par les grèves : «la première chose que j'aie écrite péniblement». Suit une parenthèse anxieuse : «(je ne sais où cette difficulté de trouver le mot s'arrêtera)». Nous savons, nous, qu'elle ne s'arrêtera pas. Par les champs est un carrefour. La jeunesse y aboutit, l'art s'y déclare. Bientôt, il faudra faire de chaque phrase une oeuvre en soi. Flaubert racontant ses voyages, en Bretagne ou en Orient, peut bien lorgner ici ou là du côté de Chateaubriand : sa vision est personnelle. Être un oeil, «regarder sans songer à aucun livre», puis, péniblement, faire oeuvre, s'efforcer de créer une perfection.
    Péniblement, en effet. Le jeune Flaubert voulait plaire ; les très étonnants scénarios de théâtre recueillis ici sont comme les séquelles d'un vieux désir de gloire («l'auteur! l'auteur!»). Mais ce désir-là n'a qu'un temps ; lui succède la quête du Beau, qui est un combat sans fin. «L'empoisonnement de la Bovary m'avait fait dégueuler dans mon pot de chambre. L'assaut de Carthage [dans Salammbô] me procure des courbatures dans les bras.» La Tentation de saint Antoine occupe Flaubert pendant près de trente ans. On en trouvera ici les première et deuxième versions, qu'on ne lit jamais : la première, luxuriante et onirique, est mise au placard en 1849 ; la deuxième, où l'étrangeté naît de la concision, est laissée de côté en 1856 : trop audacieuse en un temps où le procureur impérial incrimine la «couleur sensuelle» de Madame Bovary.
    Faire oeuvre, c'est donc aussi, pour Flaubert, sacrifier, supprimer (on exhume ici plusieurs épisodes retranchés de Madame Bovary) et renoncer par avance à toute satisfaction. Tel est le prix à payer (par l'auteur) pour que le lecteur puisse un jour monter «sur ce grand Trottoir roulant que sont les pages de Flaubert» (Proust). Une expérience unique : les lois du langage paraissent avoir changé ; une variation dans le temps des verbes bouleverse notre vision des choses ; et l'on avance, comme en atmosphère modifiée, dans «quelque chose de pur comme un parfum, de fort comme la pierre, d'insaisissable comme un chant».

  • 18. Zao Wou-Ki : il ne fait jamais nuit

    Exposition organisée par le Centre d'art-Hôtel de Caumont, Culturespaces, Aix-en-Provence, du 7 mai au 10 octobre 2021 - en collaboration avec la Fondation Zao Wou-ki.
    L'Hôtel de Caumont-Centre d'Art présente une exposition des oeuvres de l'artiste français d'origine chinoise Zao Wou-Ki (1920-2013), réalisée en collaboration avec la FondationZao Wou-Ki.
    L'exposition regroupe 90 oeuvres de 1935 à 2009 (huiles sur toile, aquarelles et encres de Chine sur papier) provenant de collections publiques et privées, avec pour ambition de mettre au jour un des grands thèmes de création de l'artiste : inventer de nouveaux espaces picturaux construits à partir de son travail sur la couleur et la représentation de la lumière. Lumière et espace sont en effet indissociables dans son oeuvre et permettent de comprendre son objectif récurrent de « donner à voir » ce qui ne se voit pas et qui l'habite, « l'espace du dedans ».
    Guidé à ses débuts et jusqu'à la fin de sa vie par le génie de Paul Cezanne (Paysage Hangzhou, 1946 ;
    Hommage à Cézanne, 2005), Zao Wou-Ki a lui aussi été sensible à la lumière spécifique du soleil du midi de la France. A partir de 2004, Zao Wou-Ki fait de nombreux séjours dans le Lubéron Zao Wou-Ki y travaille « sur le motif », fait nouveau pour lui, et peint une série d'aquarelles qui seront présentées pour la première fois à l'Hôtel de Caumont. Elles rendent compte de la luminosité et des couleurs tantôt flamboyantes tantôt assourdies des paysages du Luberon. Ces oeuvres expriment à l'ultime moment de sa vie son bonheur de peindre immuable.

  • 19. L'éveil des tout-petits, jusqu'à 2 ans - Domicile

    Dès que le bébé est capable de prendre en main des objets, il est capable de découvrir un livre, d’observer les images, de comprendre les premiers mots...
    Un cadeau idéal pour enchanter les tout-petits, éveiller leur langage et leur imagination, à travers une sélection adaptée à leur âge : imagiers, livres en carton et livres sonores. Découvrez les 9 livres de l'abonnement: Octobre  Novembre  DORMIRCatherine Dolto et Colline Faure-Poiréeillustré par Amélie Graux Les rituels du sommeil et l’endormissement expliqués aux tout-petits, pour lesquels dormir est tout un apprentissage. L’IMAGIER DE FIFIFifi Mandirac Qui a grignoté une part de tarte ? Mon bol préféré pour manger ma purée ! Mon doudou souris, je l’emmène partout… Des images, de jolies couleurs et des phrases rigolotes, c’est le premier imagier parfait pour les tout-petits ! Décembre  Janvier  PIP ET PRUNE : LE SAPIN DE NOËLAxel Scheffler Pip et Prune décorent leur beau sapin de Noël avec des biscuits, des cloches en chocolat et des sucres d’orge. Mais les décorations disparaissent les unes après les autres… Il n’en reste plus une seule dans le sapin ! Et voilà que Pip a mal au ventre… Aurait-il mangé trop de chocolats ? Une histoire de Noël pleine d’humour, avec Pip et Prune, les héros des petits PETIT CROCO EST JOYEUXMarion Billet Petit Croco est morose aujourd’hui. Il a oublié que c’était son anniversaire. Quand il comprend que les copains se sont réunis pour lui, il devient tout joyeux ! Une histoire tendre et amusante pour aider les petits à reconnaître et partager leurs émotions.  Février  Mars  TROTRO ET ZAZA ET LES COULEURSBénédicte Guettier Bleu, vert, rouge, orange… Pour Trotro et Zaza, toutes les couleurs sont belles, mais certaines sont plus délicieuses que d’autres. MES MUSIQUES DE MOZARTMarion Billet Appuie sur la puce et découvre les plus belles musiques de Mozart : Sonate pour violon et piano, Concerto pour clarinette, Sonate facile, Symphonie n°40, Une petite musique de nuit, Ah ! vous dirai-je Maman. Avril  Mai  MOI J’AIMEMathilde Bréchetillustré par Camille Chincholle Les histoires des animaux de la nature… l’ours, le caméléon, le paon, la coccinelle, la baleine, le singe… Des textes interactifs et pleins d’humour permettant l’échange entre adulte et enfant. C’EST UN PETIT LIVRELane Smith Assis sur le sol dans sa couche blanche, un ânon s’interroge sur l’utilité du livre qu’il vient de retirer des mains du bébé singe assis en face de lui. « Qu’est-ce que c’est que ça ? Ça se mâchouille ? Ça fait coin-coin ? Ça envoie des e-mails ? Non. Ça se lit… » Juin  MES CHANSONS DE FRANCE VOL. 2Clémence Pénicaud Appuie sur la puce et découvre les plus belles chansons de France : La Mère Michel, Le Bon Roi Dagobert, Il était un petit navire, Mon âne, Le Grand Cerf, Cadet Rousselle. 

  • 20. Lectures et découvertes (7-9 ans) - Librairie

    Grâce à cette sélection de bandes dessinées, de documentaires et de romans, votre enfant développe sa curiosité et son envie de découvrir le monde. Chaque livre choisi avec soin lui permettra d’apprécier des moments de lecture autonome. Découvrez les 9 livres de l'abonnement: Octobre  Novembre  PÉPÈRE LE CHATRonan Badel À sept ans, Pépère, un gros chat de gouttière qui vit dans la rue, prend une décision : changer de vie et trouver une maison. Le hasard et le mauvais temps le conduisent chez Pierre, Marion et leurs deux enfants, Louise et Victor. Les premiers jours de colocation ne sont pas de tout repos... L’HISTOIRE DE FRANCE EN BD VERCINGÉTORIX ET LES GAULOIS !Dominique Jolyillustré par Bruno Heitz Éduens, Vénètes, Allobroges... ces peuples celtes, et bien d’autres, sont connus aujourd’hui sous le nom de Gaulois. En 52 av. J-C, un jeune chef nommé Vercingétorix tente de les unir pour résister aux Romains. Avec ce livre, découvrez les multiples aspects d’une civilisation brillante. Décembre  Janvier  CHOUETTE OU HIBOU ?Emma Strackillustré par Guillaume Plantevin Apprends enfin à différencier les animaux, objets, aliments, vêtements qui se ressemblent grâce à ce livre. Découvre plein d’astuces et de moyens mnémotechniques pour ne plus prendre une vipère pour une couleuvre, une mandarine pour une clémentine, une bactérie pour un virus. AKISSIMarguerite Abouet, Mathieu Sapinillustré par Mathieu Sapin Pauvre Akissi ! Les chats du quartier la poursuivent pour lui prendre son poisson, son petit singe Boubou manque de finir à la casserole avec une bonne sauce graine, et elle n’est qu’un misérable margouillat aux yeux de son grand frère Fofana... Mais il en faudrait beaucoup plus pour décourager Akissi. Car cette petite fille-là est survitaminée, une aventurière, une championne du monde de la bêtise, un piment.  Février  Mars  LE GRAND LIVRE D’ACTIVITÉS DEYROLLECollectif Une sélection unique de superbes planches Deyrolle pour observer en détail plantes et animaux. Un livre qui donne envie de dessiner, colorier, imaginer, jouer aux 7 erreurs, assembler des paires ou trouver son chemin dans un labyrinthe. Un album rempli d’activités, de jeux et de projets sur le thème de la nature, pour apprendre en s’amusant, développer sa créativité et prendre conscience de la richesse et de la fragilité de notre environnement. MARCEL LE COWBOYEva Muszynskiillustré par Karsten Teich Au Far West, tous les cowboys s’appellentBill ou Jim et ils galopent sans cesse pourattraper des vaches avec leur lasso. Marcel,lui, n’a ni cheval ni lasso ! Mais il comptebien vivre des aventures dignes des plusgrands héros… Avril  Mai  MES 150 POURQUOI LE CORPS HUMAINDelphine Godard et Lyse Harinckillustré par Cécile Becq Le corps est une incroyable machine ! Aussi ingénieux que complexe, son fonctionnement suscite de multiples interrogations… Pourquoi a-t-on la chair de poule ? Pourquoi le ventre gargouille-t-il ? Pourquoi doit-on faire des vaccins ? Pourquoi les bleus sont-ils bleus ? LES DOUZE TRAVAUX D’HÉRACLÈSBéatrice Bottetillustré par Émilie Harel L’incroyable saga du premier « super-héros » de l’histoire !On apprend comment Héraclès, fils de Zeus, en vient àtuer femme et enfants. On l’accompagne dans les tâchessurhumaines qui lui permettront d’expier son crime :capturer le lion de Némée ou le sanglier d’Érymanthe,nettoyer les écuries d’Augias, se rendre aux Enfers, cueillirles pommes d’or du jardin des Hespérides, tuer l’hydre deLerne… Une BD accessible à tous, riche en scènes d’action,et qui s’attache à rendre au personnage d’Héraclès(Hercule, pour les Romains) sa dimension tragique. Juin  LA FAMILLE ROYALEChristophe Mauriillustré par Aurore Damant Au château du centre-ville vit une famille royale moderne,ga euse et farfelue qui n’aspire qu’à une chose : êtrecomme tout le monde… mais sans vraiment savoirce que ça veut dire. Comme les parents détestent porterla couronne, ils ont décidé d’être roi et reine à mi-tempsseulement. Quant aux enfants, inventifs et sympathiques,ils sont bien les dignes héritiers de cette lignée amusanteet très décontractée ! Les aventures trépidantes et drôlesd’une famille royale d’aujourd’hui.

  • 21. Le monde en partage ; itinéraires d'Albert Camus

    Organisé en trois grandes séquences - la Méditerranée, l'Europe et le monde -, l'album mêle géographie intime, littéraire et politique : voyages et lieux aimés, habités ou visités par l'écrivain, compagnons ou filiations littéraires, enfin combats menés par Camus auprès de tous les humiliés. Les extraits de ses oeuvres et de ses correspondances viennent en contrepoint des photos de lieux, de manuscrits, tapuscrits ou épreuves corrigées, d'oeuvres d'art et de documents personnels. Un album sensible offrant un parcours original dans la vie et l'oeuvre de Camus ainsi qu'un éclairage inédit sur son rapport au monde.

  • 22. Sur la brièveté de la vie et autres sermons

    «C'est bien peu de chose que l'homme, et tout ce qui a fin est bien peu de chose. Le temps viendra où cet homme qui nous semblait si grand ne sera plus, où il sera comme l'enfant qui est encore à naître, où il ne sera rien. Si longtemps qu'on soit au monde, y serait-on mille ans, il en faut venir là».

    Une réflexion unique sur la mort et la Providence, et plus largement une méditation sur la place de l'homme et sur son empreinte dans le temps, dans l'Histoire, livrée par l'un des plus grands orateurs français.


    Édition d'Yvonne Champailler et Bernard Velat.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 23. Les caractères, livre XI ;

    "Les hommes sont très vains, et ils ne haïssent rien tant que de passer pour tels." Vanité, avarice, inconstance, hypo-crisie : voici quelques-uns des travers humains que La Bruyère dénonce dans ce Livre de ses Caractères, oeuvre magistrale à laquelle il a consacré sa vie. Fin observateur, notre auteur brosse un portrait au vitriol de ses contemporains et, ce faisant, parvient à l'impossible : saisir la nature insaisissable de l'Homme.- Une frise chronologique historique et culturelle- Une introduction : Pourquoi lire Les Caractères au XXI? siècle ?- Le texte intégral annotéDes sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac- Des analyses de textes au fil de l'oeuvre- Une méthodologie de la contraction de texte et de l'essai- Des exercices de grammaire avec corrections- Des exercices d'appropriationUn dossier pour situer et comprendre le texte- Une présentation de l'oeuvre et de La Bruyère dans son époque- Les mots importants des Caractères- Un groupement de textes autour du parcours du bac : Peindre les Hommes, examiner la nature humaine.

    Ajouter au panier
    En stock
empty