à rebours
à rebours

à rebours (1 cd mp3 ; 8h30 ; lu par Marc Hamon)

 (Lu par Marc Hamon)

À propos

Jean des Esseintes, dernier descendant d'une famille riche et noble, pris en dégoût la vie mondaine et luxueuse qu'il menait. Seul et malade, il s'est retiré dans une demeure somptueusement aménagée où il donne libre cours à sa passion pour les littératures et les arts décadents.
Mais, sur l'ordre de son médecin, il doit s'arracher à cette réclusion qui ne fait que nourrir sa névrose. Désespéré à l'idée de retrouver la société qu'il avait fuie, il implore le Seigneur de lui donner la foi pour affronter la vulgarité atroce de la vie qu'il lui faut retrouver.

Ouvrage au titre hautement significatif, À Rebours témoigne de la volonté de rejeter Le Naturalisme (XIXe siècle). Mais surtout, cet étrange livre - à travers l'exposé du « cas » des Esseintes - propose toute une série de jugements esthétiques (célébration de Charles Baudelaire, Paul Verlaine, Mallarmé et d'artistes comme Gustave Moreau et Odilon Redon) qui constituent les prémices de la sensibilité « décadente ».

En publiant À rebours en 1884, Huysmans rompt brutalement avec l'esthétique naturaliste. Les « tendances vers l'artifice » de son héros, Jean des Esseintes, son rejet de la modernité, ses goûts décadents, ses manières de dandy excentrique et ses caprices d'esthète enthousiasmeront les lecteurs et en particulier la « jeunesse artiste » qui se reconnut dans l'esthétique fin de siècle créée par Huysmans, lequel avait su faire la synthèse des influences morbides de Charles Baudelaire ou d'Edgar Poe, des propensions au rêve exprimées par les poèmes de Stéphane Mallarmé ou les tableaux de Gustave Moreau, et du réalisme exigeant des oeuvres de la littérature latine de l'époque de la décadence romaine.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    3354621002804

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    75 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu   Broché  

empty