Anglais MOBY-DICK

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Teeming with ideas and imagery, and with its extraordinary intensity sustained by mischievous irony and moments of exquisite beauty, Moby-Dick is both a great American epic and a profoundly imaginative literary creation.Part of the Macmillan Collector's Library; a series of stunning, clothbound, pocket sized classics with gold foiled edges and ribbon markers. These beautiful books make perfect gifts or a treat for any book lover. This edition features an afterword by Nigel Cliff.On board the whaling ship Pequod a crew of wise men and fools, renegades and seeming phantoms is hurled through treacherous seas by crazed Captain Ahab, a man hell-bent on hunting down the mythic White Whale. Herman Melville transforms the little world of the whale ship into a crucible where mankind's fears, faith and frailties are pitted against a relentless fate.


Rayons : Littérature > Littérature


  • Auteur(s)

    Herman Melville

  • Éditeur

    Macmillan

  • Distributeur

    Olf

  • Date de parution

    06/10/2016

  • EAN

    9781509826643

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    768 Pages

  • Longueur

    16 cm

  • Largeur

    10.3 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    385 g

  • Support principal

    Grand format

Herman Melville

HERMAN MELVILLE est né le 1er août 1819 à New-York. Son père meurt en 1832 et laisse le jeune Herman dans une situation financière désastreuse. Il doit alors gagner sa vie et s'enrôle à vingt-trois ans dans l'équipage d'une baleinière des mers du Sud. Il séjourne aux Îles Marquises et retourne aux Etats-Unis. En 1846, il conte ses aventures dans Taïpi et en 1847, il publie Omoo. Ces deux ouvrages lui valent aussitôt un grand succès. Pourtant, l'ancien baleinier n'est pas satisfait : on applaudit en lui l'aventurier et non l'écrivain. Dans son livre suivant, Mardi, il insiste pour donner une dimension plus littéraire à son oeuvre. Mais le succès ne suit plus et ses oeuvres suivantes passeront inaperçues. A partir de 1857, malgrè un succès d'estime pour Moby Dick, Melville n'écrit plus guère qu des poèmes. A soixante-neuf ans, en 1888, il reprend la plume pour écrire Billy Bud, gabier de misaine. Il meurt le 28 septembre 1891.

empty