L'étrangèreté

À propos

Poètes, critique littéraire, traducteur, professeur au Collège de France, Michael Edwards a choisi de nous parler ici de l'étrange, de l'étrangeté, de l'étranger. En s'appuyant sur des expériences personnelles de visions étranges de lieux familiers, d'impressions étranges dans la foule, de perceptions étranges du moi et de l'étrangeté d'une langue étrangère, il nous amène à considérer comme une aubaine « l'étrangèreté ». Dans une langue orale magnifique, voici l'oeuvre d'un poète nous conduisant à vivre comme un enrichissement et même comme une nécessité la recherche de l'étranger en l'autre et en soi-même.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782070126750

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    13 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    70 g

  • Distributeur

    Sodis

Michael Edwards

Depuis l'enfance, Michaël Edward a toujours imaginé des histoires, plus attiré par les aventures dans son monde que par la réalité. C'est à l'âge de quatorze ans que l'envie lui prend de poser certaines de ces histoires par écrit. Progressivement, il développe sa capacité à écrire, conseillé par son professeur de français, mais ce n'est qu'en arrivant à l'université qu'il commence à produire des romans de plusieurs centaines de pages. Au même moment, on lui présente une professionnelle de l'édition qui se penche sur ces textes pour lui donner d'autres conseils. Très vite, il lui vient l'envie de s'attaquer au fantastique, bercé comme d'autres par les grands classiques du genre.ÿAprès un premier roman qui ne trouve éco chez aucun éditeur, il en écrit un nouveau durant l'été 2010, immédiatement suivi par « Les douze et la prison de l'oracle » qu'il rédige durant sa dernière année d'université. L'année suivante, il part quelques mois en Angleterre, ce qui lui permet de confronter les idées de l'histoire à la réalité des rencontres qu'il y fait et d'améliorer le roman. Au retour, le bouche à oreille le conduit jusqu'à 7 écrit qui accepte cette histoire.

empty