Dialogues manqués ; Marconi, si je me souviens bien

Dialogues manqués ; Marconi, si je me souviens bien

Traduction BERNARD COMMENT  - Langue d'origine : ITALIEN

Résumé

Deux hommes dans une grande pièce. L'un joue de l'orgue de Barbarie. L'autre, qui ressemble à Fernando Pessoa, annonce qu'il interprète bel et bien Pessoa et qu'il veut téléphoner au dramaturge Luigi Pirandello, car il n'a pas réussi à le rencontrer lors du séjour de celui-ci à Lisbonne en 1931, un dialogue manqué. Une chambre d'hôpital, dans laquelle un homme se faufile, prétextant être le frère du grand blessé qui vient de mourir, encore allongé sur le lit. Durant cette veillée, l'homme dialogue avec sa conscience, invective le mort, rappelle des souvenirs de famille et se penche sur le temps, ce temps qui passe trop vite. Un autre dialogue manqué. Un studio de la BBC, à Londres, dans les années trente, et une émission en forme de conversation, qui évoque Guglielmo Marconi, l'inventeur de la télégraphie sans fil, avec un historien, un anarchiste italien aux prises avec le fascisme, et le grand écrivain anglais George Orwell, racontant moins ce qui est advenu que ce qui adviendra. Avec l'érudition joyeuse et la délicate pointe de mélancolie qu'on lui connaît, Antonio Tabucchi nous livre trois pièces courtes, les deux premières écrites pour la scène et la troisième pour la radio, qui rappellent combien l'auteur de Pereira prétend est à l'aise dans tous les registres et toutes les formes que prend la littérature.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782070141159
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 112 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 154 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Antonio Tabucchi

Né à Pise en 1943, Antonio Tabucchi, est l'auteur d'une vingtaine de livre (romans et récits) traduits dans le monde entier et qui ont reçu plusieurs récompenses internationales (prix Médicis Étranger en 1987, prix Pen Club en 1992, prix Campiello et Viareggio en 1994, prix européen Jean Monnet en 1995, prix Méditerranée en 2004). Philologue et traducteur italien de Pessoa, auquel il a consacré plusieurs essais, il a été professeur à l'Université de Sienne et professeur invité au Bard College de New York et au Collège de France. Il a collaboré au Monde, au Corriere della Sera et à El País et a publié de nombreux textes dans la Nouvelle Revue Française.ÿCertains de ses livres ont été adaptés au théâtre et au cinéma (Nocturne indien par Alain Corneau, Le fil de l'horizon par Fernando Lopez, Pereira prétend par Didier Bezace et Roberto Faenza, Requiem par Alain Tanner).ÿÿÉcrivain italien, Antonio Tabucchi est né à Pise en 1943. En 1962, il vient étudier la littérature à Paris et découvre l'?uvre de Fernando Pessoa. Son enthousiasme l'amènera à faire du Portugal sa deuxième patrie. De 1987 à 1990, il dirige l'Institut culturel italien à Lisbonne. Il partage aujourd'hui sa vie entre Lisbonne, Pise et Florence, et enseigne la littérature portugaise à l'université de Sienne. De lui, les Éditions Gallimard ont publié Tristano meurt (Du monde entier, 2004, Folio n°4386), Le fil de l'horizon (Folio n°4384), Le Jeu de l'envers (Folio n°4385), Petites équivoques sans importance (Du monde entier, 2006, Folio n°4609), Requiem (Folio n°4383), Rêves de rêves (Folio n°4479), L'ange noir (Folio n° 4613).

empty