L'idée de socialisme ; un essai d'actualisation

L'idée de socialisme ; un essai d'actualisation

Traduction PIERRE RUSCH  - Langue d'origine : ALLEMAND

Résumé

II y a moins de cent ans, le socialisme était un mouvement si puissant au sein de la société moderne qu'il n'y avait guère de grands représentants de la théorie sociale qui ne jugeât nécessaire de lui consacrer une étude approfondie, tantôt critique, tantôt sympathisante, mais toujours respectueuse de son objet. C'est John Stuart Mill qui, encore XIXe siècle, s'était le premier engagé dans cette voie, suivi par Émile Durkheim, Max Weber et Joseph Schumpeter, pour ne citer que les principaux. Malgré d'importantes différences dans leurs opinions personnelles et leur programme théorique, tous ces penseurs s'accordaient pour voir dans le socialisme un défi intellectuel qui sans aucun doute accompagnerait durablement le capitalisme. II n'en est plus de même aujourd'hui. Si le socialisme est encore évoqué dans le cadre de la théorie sociale, il semble entendu qu'il a désormais fait son temps. On ne le croit plus capable ni de susciter l'enthousiasme des foules, ni d'apporter des alternatives innovantes au capitalisme contemporain. Du jour au lendemain - Max Weber n'en croirait pas ses yeux -, les rôles semblent s'être inversés entre les deux grands adversaires du XIXe siècle - la religion comme force éthique semble avoir l'avenir devant elle, le socialisme, en revanche, est désormais perçu comme une réalité du passé. Honneth démontre que le socialisme contient encore une étincelle vivante, à condition que l'on en ressaisisse résolument l'idée directrice, en la dégageant d'une structure de pensée enracinée dans les premiers temps de l'industrialisme, et en la replaçant dans le cadre d'une théorie sociale nouvelle. « Premièrement, je veux rechercher les raisons soit internes, soit externes, pour lesquelles les idées du socialisme ont perdu d'une manière apparemment si irrévocable leur potentiel de stimulation ; deuxièmement, à la lumière des réponses données à la question précédente, je veux me demander quelles modifications conceptuelles il faudrait apporter aux idées socialistes pour qu'elles retrouvent leur virulence perdue. »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782070178834
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 168 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 236 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique > Epoque contemporaine

Axel Honneth

Né en 1949, Axel Honneth est philosophe et sociologue, professeur à la Johann Wolfgang Goethe Universität de Francfort, où il a succédé à Jürgen Habermas, et directeur de l'Institut für Sozialforschung. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de philosophie sociale, dont La Lutte pour la reconnaissance (Cerf, 2000), La Société du mépris (La Découverte, 2006), La Réification (Gallimard, 2007), Les Pathologies de la liberté (La Découverte, 2008) ou encore Un monde de déchirements (La Découverte, 2013).

empty