Hamlet

Traduit de l'ANGLAIS

À propos

Un oncle assassin, une mère adultère, le crâne d'un bouffon, le fantôme d'un roi, une épée empoisonnée, une jeune femme retrouvée flottant au fil de l'eau, un prince torturé, à la fois philosophe et dément, attendant sa vengeance... tels sont les éléments, reconnaissables entre tous, de la tragédie d'Hamlet. Goethe y a vu le portrait d'un éternel indécis, paralysé par sa réflexion, Victor Hugo l'image du génie romantique, Freud la figure d'un Oedipe névrosé. Les artistes et les penseurs ne cessent d'y chercher l'inspiration, sans jamais en tarir la source. Plus de quatre siècles après sa création, Hamlet est l'une des pièces les plus jouées du répertoire. Le lecteur ne s'en étonnera pas. Chacun peut venir puiser dans ce texte, parmi les trésors d'inventivité qu'il recèle, ce qu'il pensait savoir, ce qu'il est venu chercher, et ce qu'il ignore encore.


Rayons : Littérature > Théâtre


  • Auteur(s)

    William Shakespeare

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    25/08/2008

  • Collection

    Folio Theatre

  • EAN

    9782070304301

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    405 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    200 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty