C'était bien C'était bien
C'était bien C'était bien

C'était bien

À propos

Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, Jean d'Ormesson se retourne sur son passé et sur une vie déjà longue. Comme chacun d'entre nous, il a été emporté par un temps qui invente tout avant de tout détruire. Il a vécu dans un des siècles les plus sanglants de l'histoire. Il a assisté au triomphe d'une science porteuse désormais d'autant de craintes que d'espérances. Il a essayé d'être heureux dans un monde où le mal se mêle inextricablement à la recherche du bonheur.
Sur cette terre périssable, il a aimé les livres, les femmes et les bains de mer. Les livres ont été la grande affaire de son existence passagère dont il parle avec distance et gratitude. Gratitude envers qui ? Émerveillé par le jeu sans trêve du hasard et de la nécessité, enchanté par un monde qu'il a parcouru d'un bout à l'autre (avec une préférence pour la Méditerranée), il croit à un ordre des choses dont il ignore le sens.
Avec une allégresse ironique et un peu mélancolique, il communique au lecteur trois sentiments qu'il éprouve avec force : la stupeur devant l'univers, l'effroi devant l'histoire, la ferveur devant la vie.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782070316533

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    165 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean d' Ormesson

Né en 1925, membre de l'Académie française, Jean d'Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l'Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon coeur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C'est une chose étrange à la fin que le monde. La Conversation est jouée au théâtre Hébertot depuis cinq mois.

empty