La fabrique du crétin ; la mort programmée de l'école (préface Bernard Lecherbonnier)

À propos

Nos enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser. Le constat est terrible, et ses causes moins obscures qu'on ne veut bien le dire. Un enchaînement de bonnes intentions mal maîtrisées et de calculs intéressés a délité en une trentaine d'années ce qui fut l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Faut-il incriminer les politiques, les profs, les parents, les syndicats, les programmes ? En tout cas, la Nouvelle Pédagogie a fait ses « preuves » : l'école a cessé d'être le moteur d'un ascenseur social défaillant. Ceux qui sont nés dans la rue, désormais, y restent. Dès lors, que faire oe



Rayons : Parascolaire > Concours / Examens supérieur > Concours de l'Education nationale

  • EAN

    9782070333097

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    205 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.6 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    120 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Paul Brighelli

Né à Marseille en 1953, normalien, agrégé de Lettres, Jean-Paul Brighelli
devient enseignant en 1975. Professeur de collège, de lycée puis de classes
préparatoires, il est l'auteur de nombreux ouvrages pédagogiques et d'essais dont
Voltaire ou le Jihad (l'Archipel, 2015). Plume d'hommes politiques, on lui doit
des pamphlets polémiques sur l'école, dont le bestseller La Fabrique du crétin
(éd. J. C. Gawsevitch, 2005). Il tient un blog très suivi sur le point.fr. On lui doit
un polar, Viande froide (Balland, 2009), adapté au cinéma par Antoine Santana
(Main basse sur une île, 2010).

empty