Le siècle des Lumières

Le siècle des Lumières (préface Jean Blanzat)

Traduction RENE L. F. DURAND  ''

Résumé

Les prestigieux paysages des îles et de la mer des Caraïbes sont le décor de ce roman baroque et tragique où le grand écrivain cubain fait revivre des événements peu connus de la Révolution française. Autour du mystérieux personnage de Victor Hugues, qui joue un rôle important à la Guadeloupe en 1791, puis en Guyane où il devra renier son idéal, on voit toute l'Amérique de langue espagnole évoluer vers son émancipation. On revit l'atmosphère coloniale de La Havane, les drames sanglants de la grande Révolution, la guerre contre les Anglais, la guerre de course...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782070369812
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 480 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 249 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Alejo Carpentier

  • Naissance : 1-1-1904
  • Décès :1-1-1980 (Mort il y a 39 ans à l'âge de 76 ans)

Alejo Carpentier (1904-1980) est un écrivain cubain majeur qui a profondément influencé la littérature latino-américaine et mondiale.ÿAprès avoir commencé des études d'architecture à Cuba, Alejo Carpentier se consacre au journalisme, mais son engagement à gauche lui vaut un séjour en prison en 1928, avant de l'obliger à s'exiler en France. À Paris, il rencontre Queneau, Artaud, Prévert, Masson, Barrault, Éluard, Picasso& Il dirige, avec Desnos et Deharme, des émissions au Poste Parisien et à Radio-Luxembourg.ÿFortement influencé par le surréalisme, il collabore au journal Révolution surréaliste, fondé par André Breton.ÿDe retour à Cuba en 1939, il poursuit sa carrière de journaliste et de chroniqueur radio. En 1943, il fait un séjour en Haïti et en 1945 il s'installe à Caracas, au Vénézuela, où il vit jusqu'en 1959, avant un retour à Cuba. En 1970, il est nommé Attaché culturel de l'ambassade de Cuba à Paris.ÿCarpentier a reçu le Prix mondial Cino Del Duca (1975), le Prix Cervantes (1977) et le Prix Médicis (1979).

empty