Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

L'homme précaire et la littérature

L'homme précaire et la littérature (EDITION DE CHRISTIANE MOATTI)

À propos

L'Homme précaire est à la littérature ce que La Métamorphose des dieux est aux beaux-arts. Malraux propose d'appliquer à la littérature la périodisation de l'histoire de l'art qu'il avait dégagée pour renouveler notre expérience des oeuvres : une première période de figuration d'un surnaturel invisible, objet de prière et de dévotion ; une deuxième, à partir de la Renaissance, au cours de laquelle l'art visait à représenter le monde réel, pour s'approcher toujours plus de l'illusion ; mais plus cette illusion était poussée, plus elle occultait l'acte créateur, qui, dans un troisième temps et grâce à la rupture initiée par Manet, devint désormais l'essentiel. Appliquée à la littérature, cette tripartition en bouleverse notre conception. La fiction est la notion pivot qui permet de distinguer respectivement les trois moments. Elle est, pour chacun d'entre nous, une expérience majeure : parce qu'elle nous fait vivre par procuration une vie, c'est-à-dire un temps autre que le nôtre, elle porte plus loin qu'un simple divertissement.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782070456499

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

André Malraux

1901-1976 Né à Paris, André Malraux entre à l'École des Langues orientales et dans les milieux artistiques de la capitale. Passionné d'archéologie, il accomplit une mission dans le Haut-Laos et se met au service du mouvement Jeune-Annam, puis des communistes chinois. Dès 33, il milite contre le fascisme et l'hitlérisme, puis dans l'aviation, aux côtés des républicains espagnols à partir de 36. Évadé d'un camp de prisonniers, il commande la brigade "Alsace-Loraine" pendant la libération du sol français. Il s'attache à la personne du général de Gaulle qui fera de lui un ministre de l'Intérieur, puis de la Culture. A 70 ans, il se déclare prêt à soutenir, avec une légion de volontaires, le combat des patriotes du Bangla Desh.ÿEcrivain engagé, cinéaste, résistant, amateur et théoricien des arts, ministre de la Culture du Général de Gaulle, romancier, essayiste, André Malraux est l'une des grandes figures politiques et culturelles de ce siècle.

empty