À propos

S'il est un trait caractéristique de la civilisation japonaise à travers les âges, c'est bien sa fascination pour la nature éphémère du monde et son constant renouvellement. «Rien ne demeure, tout devient», cette maxime zen s'adapte aussi à la recherche du plaisir dans l'instant, vers quoi tend l'ukiyo-e, cet art de l'époque Edo attaché à fixer les images d'un monde «éphémère et mouvant». Les palais, les monastères étaient faits de bois et de papier comme les plus simples demeures. La terre, la paille du riz, le tronc des bambous étaient aussi précieux que la laque et la soie. Dans la cérémonie du thé ou dans le rituel du tir à l'arc, chaque geste doit ouvrir à la conscience de soi et du monde. De cette relation entre l'intime et l'extérieur témoigne aussi l'ordonnance des jardins, régie par la nécessité d'apprivoiser les kami, esprits de la nature. Aujourd'hui encore, le Japon, tel que nous le présente Nelly Delay, est fidèle à toutes ces traditions, il est éternel dans son culte de la beauté.


Rayons : Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation > Encyclopédies > Encyclopédies / Dictionnaires thématiques


  • Auteur(s)

    Nelly Delay

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    18/11/1998

  • Collection

    Decouvertes Gallimard

  • EAN

    9782070534111

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    12.4 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    240 g

  • Support principal

    Poche

Nelly Delay

Nelly Delay est historienne d'art. Elle a
organisé à Paris des manifestations d'art japonais, de
1974 à 1984, pour lesquelles elle a publié des textes sur
des sujets peu explorés. Elle est l'auteur, entre autres,
de Japon éternel (Découvertes Gallimard, 1998) et de
L'Estampe japonaise (Hazan, 1993), réédité en 2004 à
l'occasion de l'exposition sur l'estampe japonaise au
musée Guimet.

empty