Les cahiers de la NRF ; les fous littéraires

Les cahiers de la NRF ; les fous littéraires

À propos

Exhumés des profondeurs de la Bibliothèque nationale, hissés au jour, époussetés et sertis dans un texte à organisation encyclopédique et à approche psychanalytique, voici les écrits d'une cinquantaine de " fous littéraires " du XIXe siècle que Raymond Queneau voulait, en 1934, offrir à ses lecteurs. Individus oubliés, dont les idées insolites ne se rattachaient à aucune doctrine et ne furent reconnues de personne. Certains ont fait des découvertes dans le domaine des " sciences inexactes " : les principes organiques du cercle, la nature excrémentielle du soleil, la langue universelle... La vie d'autres - princesses, prophètes et messies, persécutés et revendiquants, tous convaincus de leur mission esquisse une " histoire paranoïaque " de la France de leur siècle. Déçu dans son attente de découvrir des " génies méconnus ", Queneau tâcha de comprendre la folie de ces individus à travers leurs ouvrages. Il les analysa à la lumière de Totem et tabou et du complexe d'Oedipe de Freud, dont les oeuvres venaient d'être traduites en français, ainsi que du " complexe de mission historique " de W. Stekel, et crut trouver dans les rapports conflictuels père-fils l'origine de leur déséquilibre mental. Le lecteur qui reconnaîtra des passages de ces textes pour les avoir lus dans Les Enfants du limon pourra consulter ici pour la première fois le commentaire que Queneau rédigea pour les accompagner - l'explication de textes qu'est Aux confins des ténèbres.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues

  • EAN

    9782070764983

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    429 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    445 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

Raymond Queneau

Dès 1924, Raymond Queneau adhère au mouvement surréaliste, qu'il quittera en 1929 pour des raisons, affirmera-t-il, strictement personnelles. Il commence à s'intéresser aux fous littéraires, dont il compile les écrits. Il publie son premier livre 'Le Chiendent', et obtient le prix des Deux-Magots. A trente-trois ans, il devient, en tant que lecteur d'anglais, membre du comité de lecture des Editions Gallimard. 'Zazie dans le métro', son roman le plus connu paraît en 1959. Queneau y fait preuve d'un grand sens de l'humour et d'une inventivité formelle parfaite. Le livre sera adapté au cinéma par Louis Malle. Raymond Queneau est également le parrain du premier volume de la fameuse collection de la Pléiade.

empty