Misere de la litterature, terreur de l'histoire - celine et la litterature contemporaine

À propos

Roman de la misère du monde, prosaïsme de la vie ordinaire, dénonciation de la violence fait aux êtres et aux choses, autofiction - la littérature contemporaine se veut manifestes, ou presque. D'aucuns y voient un âge nouveau.
Pour comprendre quand tout a commencé, Philippe Roussin a préféré la perspective à la saisie du détail, la pesée globale à l'anatomie d'une oeuvre singulière. Il lui a paru que Céline offrait un parapet, du fait de son statut exorbitant, d'où embrasser le paysage littéraire contemporain. On ne trouvera pas ici une analyse des romans et écrits de Louis-Ferdinand Destouches, mais, à partir de Céline, l'étude du basculement qui fit que la littérature décida d'avoir pour objet celui même du politique en régime démocratique : la vie ordinaire et ses énigmes, le monde commun et le conflit de ses valeurs en partage. Entre médecine et littérature, entre prose et poésie, entre poétique et rhétorique, la chose se fit par la négation de la figure de l'écrivain campé hors du monde, par le refus du Grand Homme de Lettres confiné à une langue écrite, par l'irruption, en littérature, de la langue parlée, par le pamphlet en lieu et place du récit.
La question demeure de mesurer ce qui, de Céline à aujourd'hui, s'est joué dans la littérature française.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782070773213

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    755 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    4.5 cm

  • Poids

    796 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty