Le visage nuptial ; retour amont

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Le visage nuptial ; retour amont (préface Marie-Claude Char ; illustrations Alberto Giacometti)

, (Illustrateur)

Née au temps du surréalisme, l'amitié qui liait René Char et Alberto Giacometti n'a cessé de se renforcer et de s'affirmer plus active et créative à partir de 1946, au point qu'il n'est pas exagéré de dire qu'ils devinrent dès lors l'un pour l'autre des «alliés substantiels», au sens que le poète donnait à cette expression. Char consacre un texte à Giacometti dans Recherche de la base et du sommet. Giacometti réalise un portrait de Char. Ils échangent dédicaces, lettres et dessins. Mais leur entente se révèle surtout quand ils participent à une oeuvre commune, ce dont témoignent précisément deux ouvrages dissemblables : le manuscrit enluminé de Visage nuptial et l'édition de luxe de Retour amont. Le premier date de 1963, l'écriture calligraphiée de Char y est accompagnée par sept dessins de Giacometti, d'une facture inhabituelle puisque l'artiste use ici de crayons de couleur. Le second date de 1965, le texte typographié par Guy Lévis Mano est illustré par quatre eaux-fortes. En publiant ces deux oeuvres à la suite, ainsi qu'une longue lettre inédite de Giacometti à Char, qui évoque la dynamique de leur collaboration, Poésie/Gallimard entend poursuivre le dialogue essentiel entre les poètes et les peintres déjà ébauché dans la collection avec Braque, Arp, Éluard, Man Ray, Zao Wou-Ki, Leiris, Masson, Miró, Reverdy, Picasso, et bien sûr René Char, le plus présent en ce domaine.

  • EAN 9782072786150
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 118 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 120 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Poésie

René Char

Né le 14 juin 1907 à l'Isle-sur-Sorgue, René Char fut très proche du surréalisme et participa activement à la Résistance pendant la dernière guerre. À partir de 1945, il consacre sa vie à une ½uvre poétique qui lui vaut une audience internationale. Il est mort à Paris le 19 février 1988.

Alberto Giacometti

Fils du peintre Giovanni Giacometti, Alberto Giacometti est né en 1901 dans le village de Stampa, au sud-est de la Suisse. Dès 1914, il exécute ses premiers portraits peints et sculptés, en prenant les membres de sa famille pour modèles. Dans les années 1930, après des séjours à Padoue et à Rome, il gagne Paris où il se lie d'amitié avec André Breton. Lassé de participer aux activités du groupe surréaliste, il hésite un temps entre la représentation du corps et l'abstraction, avant de poursuivre une recherche solitaire, en travaillant de préférence d'après modèle. Il meurt à Coire en 1966.

Broché
empty