Et je vous offre le néant

Et je vous offre le néant

Résumé

Ne se fiant qu'à sa propre expérience de lecteur, commencée tôt quand il découvre le « dialogue entre un prêtre et un moribond », Gérard Macé approfondit tout au long de sa vie, avec une parfaite liberté intellectuelle, sa vision de l'oeuvre du divin marquis. Aussi, dans l'immense bibliographie sadienne, cet essai paraît placé sous le signe de la modération, de l'approche calmée, tâchant d'envisager toutes les facettes de la vie et de l'oeuvre. Le Sade que nous propose Gérard Macé est un neveu de Montesquieu et de Voltaire. Laissant de côté les commentaires de ceux qui se sont penchés sur le « grand seigneur méchant homme » - tout en saluant le travail fondateur de Gilbert Lely, par exemple - il prend soin de nous peindre la face aimable de Sade. Il en résulte un ouvrage imprégné du meilleur des Lumières où il n'y a ni procès, ni maniement d'encensoir : Gérard Macé insiste sur la curiosité inlassable de Sade et le montre à la fois anthropologue et ethnologue avant la lettre, comprenant les moeurs et les coutumes de peuples considérés comme sauvages. Guidé par un athéisme qui exclut tout dogme et idée préconçue, Sade privilégie l'habitude en ennemi de la nature. Quant à la sexualité, elle lui permet de développer une imagination qui n'a jamais été égalée... Il reste à ce jour un de nos grands auteurs modernes.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782072854477
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 144 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 194 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Gérard Macé

Gérard Macé est né en 1946 à Paris.ÿAux éditions Gallimard, il a publié depuis 1974 des proses narratives et poétiques, comme Bois dormant, Le dernier des Égyptiens, la série intitulée Colportage, ainsi que des poèmes et, récemment, trois volumes de Pen- sées simples.ÿÀ l'image poétique, il ajoute l'image photographique à partir de 1997, comme en témoignent La photographie sans appareil, Mirages et solitudes, Éthiopie, Le livre et l'ombrelle ou La couleur est un trompe-l'œil, tous parus aux éditions Le Temps qu'il fait.ÿIl a reçu le Grand Prix de poésie de l'Académie fran- çaise pour l'ensemble de son œuvre en 2008.

empty