Les avalanches de Sils-Maria ; géologie de Friedrich Nietzsche

Les avalanches de Sils-Maria ; géologie de Friedrich Nietzsche

Résumé

Michel Onfray part sur les traces de Nietzsche : connaître ce philosophe majeur nécessite de mettre ses pas dans ceux du grand illuminé, et savoir dans quelles conditions physiques son oeuvre s'est élaborée. À Sils-Maria, Nietzsche a trouvé un lieu idéal pour développer sa pensée et tenter de maîtriser son corps douloureux. C'est là qu'il écrira son Zarathoustra. Michel Onfray y prononce une conférence en juillet 2018 : « Jouir du bonheur vespéral de l'Antiquité » (la phrase est de Nietzsche, à propos de son attrait pour la pensée d'Épicure). Pour Nietzsche, être moderne c'est être grec ; comme pour Rimbaud, c'est être peau-rouge. Tous deux, simultanément, marquent le début de la sortie de la civilisation judéo-chrétienne. La pensée de Nietzsche a été falsifiée, déformée - notamment par sa soeur pronazie qui a trafiqué des citations pour former un recueil, La volonté de puissance, dont se sont servis les adeptes de Mussolini et Hitler : un faux pur et simple. Michel Onfray s'attache à démonter les accusations de ceux qui ont reproché à Nietzsche d'avoir fourni des armes idéologiques aux nazis ou de ceux qui ont voulu l'embrigader dans la pensée gauchiste du désir tout-puissant. Familier des textes de Nietzsche -il a découvert Zarathoustra à l'adolescence-, Michel Onfray met en évidence l'intensité des passions que le philosophe a suscitées depuis plus d'un siècle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782072872051
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 176 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 176 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

Michel Onfray

Michel ONFRAY est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.ÿIl a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ? ÿEdité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty