Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La route des clameurs

La route des clameurs

À propos

On est au Mali, dans un sanglant bouillon d'intolérance, sous la férule des islamistes conduits par le calife Mabu Maba, et aux prises avec la férocité des gamins imams. Un artiste peintre, ancien condisciple du faux calife, est pris dans les nasses de l'obscurantisme. On détruit sa famille, on détruit son atelier, ses tableaux et ses sculptures partent en fumée. Seule lui reste encore sa tête pleine d'ironie pour tenir tête aux envahisseurs, inoubliable figure de notre époque plombée de fanatismes, père à la fierté frêle et ulcérée, artiste à l'humour ravageur, homme à la dignité désemparée et exemplaire. C'est son fils - un enfant dont le regard naïf s'aiguise peu à peu - qui nous raconte son histoire.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072876554

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    214 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    142 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Ousmane Diarra

Après Vieux lézard, son premier roman très remarqué (Bourse de la découverte Fondation Prince Pierre de Monaco 2oo6), Ousmane Diarra, bibliothécaire au Centre culturel français de Bamako, a écrit avec Pagne de femme un roman beaucoup plus ample et ambitieux, au souffle puissant et gambadant, historique dans tous les sens du terme.

empty