Mademoiselle Julie : Une tragédie naturaliste (édition Ulf Peter Hallberg)

Traduit du SUEDOIS par ALAIN GNAEDIG

À propos

La fête de la Saint-Jean est là, avec ses fleurs, ses danses et ses chants : nuit claire du solstice d'été où les corps se libèrent, où les coeurs s'enflamment. Julie, une jeune artistocrate, vient de rompre ses fiançailles ; fuyant son milieu familial, elle préfère festoyer en compagnie des paysans et des domestiques. Et elle s'est mise en tête de séduire Jean, le valet de son père. À l'assurance de la jeune femme, à ses provocations enjouées et cruelles, Jean oppose une résistance ferme, en lui rappelant sa condition. Mais, à mesure qu'avance cette nuit si particulière, les barrières de classes chancellent et les âmes sont mises à nu. Ce huis clos brûlant (1888), dont chaque personnage contient en creux l'ombre de l'auteur suédois, est l'une de ses pièces les plus représentées à travers le monde. Mettant en scène la séduction incontrôlable, l'amour et ses illusions, l'angoisse et sa force destructrice, elle montre la logique implacable de l'ascension comme de la chute.


Rayons : Littérature > Théâtre


  • Auteur(s)

    August Strindberg

  • Traducteur

    ALAIN GNAEDIG

  • Éditeur

    Folio

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    12/10/2023

  • Collection

    Folio Theatre

  • EAN

    9782072966910

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    156 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

August Strindberg

Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, peintre à l'occasion, et ardent polémiste - August Strindberg - né en 1849 et mort en 1912 à Stockholm - est assurément le génie phare de la Suède en pleine révolution industrielle et sociale. Diversement proche des Tolstoï, Ibsen, Zola, ou Nietzsche, l'auteur de Mademoiselle Julie semble rassembler, en une seule et folle entreprise de démolition des préjugés et des vanités, l'énergie créatrice de ses grands contemporains pour accomplir une ?uvre nourrie de critique sociale radicale, d'investigation des abîmes de l'inconscient et de mise en activité volcanique d'un imaginaire réaliste toujours aux limites de l'expressionnisme visionnaire et torturé qui magnétise l'époque.

empty