L'ère de la revendication

À propos

«Le ressentiment, l'indignation, la colère, la défiance et l'anxiété sont désormais omniprésents dans l'espace public, mais certaines voix s'élèvent pour réclamer le droit à un avenir meilleur. Se mettre à l'écoute des revendications collectives, aussi hétérogènes qu'elles puissent sembler (féministes, antiracistes, écologistes, etc.), c'est devenir sensible à des trajectoires de vie, à des désirs singuliers qui incitent des femmes et des hommes à se montrer inventifs pour transformer la société.D'un autre côté, la frustration prend parfois un chemin mortifère, s'inscrivant dans une dynamique paranoïaque, une radicalisation des pensées. Comment la revendication reste-t-elle porteuse d'avenir, et en vertu de quels mécanismes risque-t-elle au contraire de se retrouver du côté de la haine, de la destructivité ou même du meurtre? J'ai voulu dans ce livre découvrir moins si que comment revendiquer peut être un bien en démocratie.J'invite le lecteur à un voyage sur des eaux tumultueuses:des Gilets jaunes aux antivax, du mouvement #MeToo à Black Lives Matter en passant par les revendications LGBTQIA+, ce livre offre des outils pour mieux comprendre les débats contemporains.»B. L.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782080252821

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    318 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    308 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Benjamin Levy

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Ancien élève de l'ENS Ulm en philosophie,
Benjamin Lévy a soutenu une thèse à Paris 7
sur les différentes formes de revendication.
Il est psychologue clinicien et chargé
d'enseignement en psychologie. La société de
la revendication est son premier essai.

empty