Bruges-la-morte Bruges-la-morte
Bruges-la-morte
Bruges-la-morte

Bruges-la-morte

À propos

Hugues Viane a choisi d'habiter Bruges, qui s'accordait à la mélancolie de son deuil. Dès lors cette ville au charme délétère s'impose comme la véritable héroïne de ce roman, l'un des chefs-d'oeuvre du symbolisme.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782080710116

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

Georges Rodenbach

Ami de Mallarmé, Rodin ou encore Villiers
de L'Isle-Adam, Georges Rodenbach
(1855-1898), écrivain belge de la génération
symboliste, écrivit tour à tour pièces de
théâtre, romans, poèmes, articles ou encore
contes. Parmi ses écrits, dont l'œuvre la
plus connue demeure Bruges-la-Morte :
Le Règne du silence (1891) ; Musée des
Béguines et Le Voile (1894) ; la Vocation
(1895) ; le Carillonneur (1897) ainsi que le
Rouet des brumes (1901).

empty