À propos

« La richesse des nations n'est plus liée à la révolution libérale », écrit Michel Guénaire, parce que l'héritage du libéralisme a été trompé, « comme la pudeur et la lucidité des classiques ont été trompées par l'inconscience et la vanité des nouveaux marchands ». Depuis la chute du mur de Berlin, la révolution libérale a transformé le cours de l'Histoire. La crise financière de l'automne 2008 en a révélé les excès et la fragilité. Il faut donc analyser les origines historiques du libéralisme pour mesurer l'écart qui s'est creusé entre la première morale du libéralisme et son actuelle pratique dévastatrice. Cette crise est une crise de civilisation. Il faut retrouver le rôle de l'État, la richesse de l'entreprise et l'éducation de l'homme. Sans cela la liberté n'a plus le même sens.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Sciences économiques généralités > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Michel Guénaire

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    16/03/2009

  • EAN

    9782081227231

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    275 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty