À propos

Après une jeunesse mouvementée et une conversion fulgurante dont il témoigna dans La Nuit privée d'étoiles, Thomas Merton se mit en quête de l'unique nécessaire à la Trappe de Gethsemani, alliant toujours l'expérience de la contemplation et l'engagement actif dans les luttes de son temps. Son approche mystique du silence, enracinée dans la grande tradition monastique chrétienne, le porta naturellement à ouvrir le dialogue avec les moines bouddhistes. Cette rencontre sur les chemins de la profondeur, dont témoigne Mystique et Zen, explique pourquoi l'écrivain américain fait aujourd'hui figure de grand précurseur du dialogue spirituel entre l'Orient et l'Occident. Lors d'un séjour en Inde en 1968, Thomas Merton fit la connaissance de nombreux lamas tibétains et du Dalaï-Lama en personne, qui dit toujours de lui : " Lorsque je pense ou ressens quelque chose de chrétien, son image, son visage se présentent immédiatement à moi ". Le Journal d'Asie relate cet ultime voyage et la première rencontre interreligieuse monastique à Bangkok - où le moine trappiste décédera accidentellement.


Rayons : Religion & Esotérisme > Religions et sagesses orientales > Religions et sagesses orientales généralités


  • Auteur(s)

    Thomas Merton

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    19/04/1995

  • EAN

    9782226077387

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    408 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thomas Merton

Thomas Merton, né à Prades, en France, le 31 janvier 1915, émigré aux États-Unis à l'âge de vingt ans, entre, à la suite de ses études, à l'Abbaye cistercienne trappiste de Gethsemani (Kentucky) en 1941. Il devient une figure spirituelle marquante, suite à la parution de son autobiographie The Seven-Storey Moutain (1948, traduction française sous le titre : La nuit privée d'étoiles) qui suscite un large écho en Amérique du Nord et au-delà. Non sans tensions avec les autorités religieuses, Merton poursuit une œuvre multiple, mystique, poétique, morale, sociale militante, devenant vers la fin de sa vie un défenseur de l'ouverture interreligieuse et du dialogue avec les philosophies orientales. Il meurt accidentellement à Bangkok le 10 décembre 1968 lors d'un colloque entre moines catholiques et bouddhistes.

empty