Colbert ; la politique du bon sens

À propos

Statufié et mythifié, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) est sûrement l'un des ministres de la France qui a le plus marqué la postérité. Apprécié de Louis XIV, qui en fit son homme de confiance, détesté de Fouquet, dont il causa la perte, et de Mme de Sévigné, qui le surnommait "le Nord" en raison de son attitude glaciale, il fut érigé en modèle de travail et de vertu par le XIXe siècle républicain qui a vu en lui la probité récompensée et le labeur incarné.
Toute l'originalité de ce livre réside dans l'analyse du succès de ce tout-puissant serviteur de l'État qui, assez peu religieux et fort tolérant à l'égard d'autres confessions, eut à affronter vingt ans durant une cabale de dévots, composée de chevaliers de Malte, d'ecclésiastiques et d'amis de Fouquet. Héritiers des Frondeurs, voire des Ligueurs, ils tentèrent d'entraîner le Roi Très Chrétien dans une nouvelle guerre sainte contre les Turcs à laquelle Colbert opposa une politique de conciliation héritée des derniers Valois.
Centrées sur cet axe majeur, les grandes "affaires" du règne de Louis XIV prennent un autre visage: la disgrâce de Fouquet, l'affaire des Poisons et l'internement du Masque de fer ne sont plus des histoires séparées, comme on les présente souvent, mais une seule et même histoire, celle qui oppose le temps révolu des croisades à celle de l'État moderne en construction. Ainsi traité, ce portrait de Colbert revisité reflète sa véritable personnalité : non pas celle d'un "souple commis" mais d'un authentique chef d'État.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782228899659

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Michel Vergé-Franceschi

Professeur des universités (université François-Rabelais à Tours), docteur en histoire et docteur d'État ès lettres, Michel Vergé-Franceschi est l'auteur de Histoire de Corse : le pays de la grandeur, Paris, 1996, Le Félin, maintes fois rééditée, couronnée par l'Académie des inscriptions et belles-lettres, et de Paoli : un Corse des Lumières, Paris, Fayard, rééditée et couronnée par l'Académie française. Sampiero Corso, 1498-1567 (biographie en collaboration) a reçu le prix du livre de la Région Corse. Il a également dirigé, pour la collection « Bouquins », le Dictionnaire d'histoire maritime (2 volumes, 1 600 pages).

empty