Thalassa ; psychanalyse des origines de la vie sexuelle

Traduit de l'ALLEMAND par JUDITH DUPONT

À propos

Comment utilisons-nous notre corps pour "matérialiser" des désirs refoulés ? Est-il possible de faire parler un organe, un animal, un vestige paléontologique ? Peut-on psychanalyser les faits biologiques ? De «Thalassa» (1924), Freud disait que c'était l'oeuvre "la plus brillante et la plus profonde de la pensée de Ferenczi. On y trouve la plus hardie, peut-être, des applications de la psychanalyse qui ait jamais été tentée". Ferenczi tente ici ce que Freud n'eût jamais osé entreprendre : l'intégration de la biologie à la psychanalyse.

Traduit de l'allemand par Judith Dupont et Myriam Viliker.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse > Ecoles / Courants / Thèmes


  • Auteur(s)

    Sándor Ferenczi

  • Traducteur

    JUDITH DUPONT

  • Éditeur

    PAYOT

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    06/06/2018

  • Collection

    Petite Bibliotheque Payot

  • EAN

    9782228921268

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    16.9 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    130 g

  • Support principal

    Poche

Sándor Ferenczi

Sandor Ferenczi (1873-1933), psychiatre et psychanalyste hongrois, est aujourd'hui considéré comme « le plus brillant clinicien de toute l'histoire de la psychanalyse » (Roudinesco). Michael Balint et Melanie Klein, en particulier, ont été analysés par lui. Toute son ?uvre est publiée chez Payot, notamment Confusion de langue entre les adultes et l'enfant, Le Traumatisme, ou encore L'Enfant dans l'adulte.

empty