La femme au temps des cathedrales

La femme au temps des cathedrales

À propos

Régine Pernoud, avec son expérience de quelque trente années de vie d'archiviste, s'est attachée depuis longtemps à l'étude de la question du statut de la femme dans l'Histoire. Dans La Femme au temps des cathédrales, on apprendra que le plus ancien traité d'éducation est dû, en France, à une femme, que la médecine était exercée couramment par des femmes au XIIIe siècle, qu'au XIIe, l'Ordre de Fontevraud réunissait aussi bien les moines que les moniales sous l'autorité d'une abbesse. Sait-on qu'aux temps féodaux, les filles étaient majeures à 12 ans, deux ans avant les garçons ? Et sait-on que ce n'est qu'au XVIIe siècle que la femme a dû prendre obligatoirement le nom de son époux ? La version illustrée du grand livre (aujourd'hui un « classique » ) de Régine Pernoud voit le jour grâce à la collaboration de Guy Lobrichon, maître de conférence au Collège de France, qui a choisi et commenté les illustrations.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782234053571

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    31 cm

  • Largeur

    24 cm

Régine Pernoud

Archiviste et paléographe, Régine Pernoud était conservatrice aux Archives de France. Elle a été récompensée par l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre en 1997.

empty