Six mois, six jours

À propos

En Allemagne de nos jours. Juliana Kant, première fortune allemande, femme froide, retenue, secrète, mariée, a une aventure amoureuse avec un homme qui a tout du prédateur sexuel, Herb Braun. Au bout de quelques mois, d'un hôtel l'autre, d'un rendez-vous clandestin l'autre, l'homme menace de révéler à la presse leur liaison : tous leurs ébats ont été filmés. La milliardaire dénonce le gigolo. On l'emprisonne, la morale est presque sauve, l'argent bien gardé.
Une affaire de moeurs ? Une coucherie prosaïque qui tourne au chantage sordide ? Karine Tuil, dans son roman le plus puissant, le mieux construit, dévoile l'arrière-monde de cette liaison à risques : qui est à l'origine d'une telle fortune allemande ? Pourquoi le grand-père de Juliana, premier mari de Magda Goebbels et nazi notoire, n'a t-il pas été arrêté à la Libération ? Sait-on que le père d'adoption de Magda était un juif qu'elle a renié puis effacé de sa mémoire ? Pourquoi les Kant n'ont-ils jamais autorisé une enquête sur leurs activités industrielles sous le Reich ? Le père de Braun est-il vraiment un ancien déporté du camp de Stöcken, ou est-ce un leurre ? Son fils l'a-t-il vengé en humiliant sexuellement la jolie bête blonde ? Qui est vraiment Herb Braun ? Que veut-il ? Les fils sont-ils responsables des fautes des pères ?



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782246758310

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    245 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty