Le moral des ménages Le moral des ménages
Le moral des ménages Le moral des ménages

Le moral des ménages

À propos

Eric Reinhardt Le Moral des ménages « Faiblesse des dépenses d'énergie ! Accroissement du taux d'épargne ! Effondrement du moral des ménages ! Cet article désignait ma mère avec une telle clarté qu'il n'était pas utile de lire son nom pour savoir qu'il s'agissait d'elle. Barbara Füller accusait ma mère frontalement d'avoir ralenti la croissance. Il aurait pu y avoir un encadré consacré à ses habitudes de consommation, une photographie l'aurait représentée dans sa cuisine épluchant des courgettes, vêtue d'une robe de chambre élimée, un économe à la main. Examinant la photographie, le sociologue le moins subtil aurait pu en induire avec certitude que le moral de ma mère était au plus bas. En réalité, le moral de ma mère était au plus bas depuis qu'elle s'était mariée. Le moral de ma mère avait décliné lentement, régulièrement, inexorablement, au fil des ans. Elle avait perdu toute confiance en l'avenir. » « ça court, ça cavalcade, c'est d'une méchanceté endiablée, d'une violence jubilatoire. » Michel Abescat, Télérama.

« Reinhardt écrit vite, sec, dur : aucun doute, on tient là un véritable écrivain. » François Busnel, L'Express.

« Un monologue époustouflant de frustration et de rage pour décrire une famille «Kinder» coincée dans un pavillon de banlieue. C'est un chef-d'oeuvre. » Frédéric Beigbeder, Voici.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253155447

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    140 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

empty