La route de Los Angeles

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par BRICE MATHIEUSSENT

À propos

Orgueilleux, emphatique, looser provocateur, Arturo Bandini bourlingue dans l'Amérique des années trente. Enfermé dans un placard qui lui sert de " bureau ", errant de petits boulots en grosses galères, Bandini veut être écrivain. La Route de Los Angeles publiée après la mort de John Fante, marque la naissance d'un anti-héros culte et le début d'une oeuvre flamboyante.



" John Fante, avant les beatniks, a raconté l'aventure des laissés-pour-compte, des ivrognes. La Route de Los Angeles, c'est déjà le bréviaire d'une Amérique vulgaire et mal élevée. " Jacques-Pierre Amette, Le Point Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Brice Matthieussent


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    John Fante

  • Traducteur

    BRICE MATHIEUSSENT

  • Éditeur

    10/18

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    03/01/2002

  • Collection

    Domaine Etranger

  • EAN

    9782264032232

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    258 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    180 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

John Fante

John Fante est né en 1909 à Denver, de parents immigrés italiens. Largement autobiographique, comme nombre de ses autres ouvrages, son premier roman, Bandini, paraît en 1938. Il s'installe ensuite à Hollywood, où il travaille en tant que scénariste et mène une vie plus apaisée et confortable. Il connaît une fin de vie plus difficile : aveugle et frappé par un diabète qui l'immobilise, il a cependant écrit jusqu'à son décès, dictant son dernier roman à son épouse. Mort en 1983, il est aujourd'hui considéré comme un écrivain de premier ordre, précurseur de la Beat Generation.

empty