Ce pays qu'on assassine

Ce pays qu'on assassine

À propos

Au coeur de Marseille, on exécute Tarek Bsarani de trois balles dans la tête. Il était le directeur de campagne d'une jeune députée du Vaucluse, étoile montante, assurément promise à un destin national.
À l'autre bout du pays, on découvre dans la boue les corps meurtris de deux jeunes Érythréennes. Deux migrantes égarées sur les routes dévastées de l'exode.
Forte de son expérience et d'une équipe plus que soudée, la commissaire Aïcha Sadia tente de dénouer l'affaire marseillaise, tandis qu'au nord, dans ces territoires laminées par la crise, la capitaine Carole Vermeer, flic fragile et vacillante, bute contre la solitude et le mensonge. ?

Rayons : Policier & Thriller > Policier > Policier autre

  • EAN

    9782350689302

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Poids

    301 g

  • Distributeur

    Cairn

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Gilles Vincent

  • Naissance : 11-9-1958
  • Age : 62 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Gilles Vincent est né à Issy-les-Moulineaux le 11 septembre 1958. Un grand-père député du Front Populaire, grand résistant, déporté... Une grand-mère institutrice, hussarde de la République, bouffeuse de curés. Un père prof de Fac, une mère prof de Lettres, puis psychanalyste. Et c'est du côté de Valenciennes qu'il passe sa jeunesse dans laquelle ne trouvent grâce à ses yeux que les livres, et les mondes imaginaires. À 14 ans, au Maroc, il découvre Frédéric Dard et dévore San Antonio jusqu'à en oublier la magie du désert. Sa décision est prise : plus tard lui aussi il racontera des histoires. À 20 ans, il abandonne ses études pour une carrière de commercial. Puis il rejoint le sud, Marseille tout d'abord puis les environs de Pau où il vit depuis quelques années, tout entier consacré à « l'aventure des mots » : ateliers, classes, conférences et romans. Dans les auteurs qui l'ont marqué, on retrouve Duras, Besson, Van Cauwelaert, Jim Harrison, Jesse Kellerman et Frédéric Dard bien sûr ! Dans ses passions se mêlent le ciné, les bouffes entre copains, les courses autour du lac, la lecture, les rêves, tous les rêves et Madrid où il se verrait bien vivre un jour...

empty