Chanter le crime : canards sanglants et complaintes tragiques (préface Jean Lebrun ; postface Francois Colcombet)

À propos

La complainte criminelle narrait un fait divers marquant sur un air connu et donnait lieu à publication d'une feuille volante illustrée, ou «canard sanglant». Elle a connu son âge d'or de 1870 à 1940, puis s'est effacée derrière la radio et la télévision. Écrite par des auteurs le plus souvent anonymes et chantée à voix nue par ses colporteurs, elle exprimait l'horreur des crimes du temps pour mieux la mettre à distance.
Cet ouvrage est le premier qui donne à lire, voir et entendre (via une clé USB) cette production populaire. En même temps qu'il décrit son histoire, il éclaire d'un nouveau jour des affaires connues (Landru, Stavisky, Dreyfus...) ou méconnues. Et il donne à réfléchir sur le traitement actuel du fait divers qui envahit les réseaux sociaux et n'est plus jamais chanté...


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Jean-francois Heintzen

  • Éditeur

    Bleu Autour

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    22/04/2022

  • Collection

    Classiques

  • EAN

    9782358481878

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    688 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    1 276 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Francois Heintzen

Jean-François "Maxou" Heintzen, né en
1957, agrégé de mathématiques (qu'il a longtemps
enseignées), joueur de vielle et professeur de musique
(instruments traditionnels), est docteur en histoire. Ses
recherches portent sur les pratiques musicales des
milieux populaires (XVIIe-XXe siècles), en particulier le
genre "multimédia" qui a fait florès sous la IIIe
République et dont il est l'un des spécialistes français :
celui des complaintes criminelles colportées par des
"canards sanglants".

empty