Anarchiste

Anarchiste

À propos

"Curieux roman composé de deux parties écrites à douze ans d'intervalle, l'une en khmer et l'autre en français, et entre elles, le temps d'une page blanche, la disparition du Cambodge, la parenthèse du Kampuchéa démocratique. Mêlant de manière inextricable l'autobiographie et la fiction, L'Anarchiste est un roman politique et historique, un roman de la folie surtout, du sexe et de la mort et de notre universelle condition. C'est à la fois le pari et le privilège de la littérature dont la lecture gagne à s'éloigner de la réalité des faits. Les années passent, les lecteurs changent, les toiles de fond s'effacent, demeure l'essentiel" - Extrait de la préface de Patrick Deville.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782710368625

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    257 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    165 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

Soth Polin

  • Naissance : 1-1-1943
  • Age : 77 ans
  • Pays : Cambodge
  • Langue : Khmer

Soth Polin est né en 1943 au Cambodge. Son premier roman, Une vie absurde (Tchiivit 'Et Ney, 1965), fortement influencé par Nietzsche, Freud et Sartre, mais aussi par la philosophie bouddhiste, sera un énorme succès. Suivront de nombreux romans et recueils de nouvelles, dont les grinçants et crépusculaires Tu es l'amour de ma vie ('Oôn Tchie Mtchah Snaè, 1966), Un homme s'ennuie (Bo'râh 'Apsok, 1967) et La mort dans l'âme (Morena' Knong Duong Tchèt, 1973). Proche des milieux nationalistes, anti-Sihanouk et anticommuniste, il fonde à la fin des années 60 le quotidien Nokor Thom. Il soutient la politique de Lon Nol avant de prendre ses distances et de se réfugier en France en 1974. Il travaille à Paris comme chauffeur de taxi et publie L'Anarchiste (La Table ronde, 1980, réédité en poche en 2011), son seul roman écrit en français. Il quitte la France, presque dans la foulée, et part s'établir sur la côte ouest des États-Unis, où il vit toujours aujourd'hui.

empty