Les démons Tome 3

Traduit du RUSSE par ANDRE MARKOWICZ

À propos

Je sais qu'il faudrait que je me tue, que je me balaie de la surface de la terre, comme un insecte dégoûtant. Mais j'ai peur du suicide, parce que j'ai peur de montrer du courage. Je sais que ce sera encore un mensonge - le dernier mensonge d'une série infinie de mensonges. A quoi bon se mentir à soi-même, simplement pour jouer les courageux ? L'indignation, la honte, jamais je n'arrive à les éprouver ; et donc le désespoir pas plus.
(Nikolaï Stavroguine) Veules, médiocres, obscurs, les acteurs de ce drame - une sombre conspiration nihiliste dans une quelconque ville de province - gravitent autour de la figure de Stavroguine, démon baudelairien, "homme de l'orgueil, homme du défi - mais d'un défi dans le vide". Car ce roman (c'est le traducteur qui souligne) "n'existe finalement que pour semer le trouble, égarer, emporter, faire tournoyer, tournoyer, attraper des éclairs, et, à la fin, après plus de mille pages de cyclone, par une espèce de bouffonnerie indifférente, pas même grinçante, non, grotesque, abandonner le lecteur, essoufflé, avec rien. Possédé."


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Fedor Dostoïevski

  • Traducteur

    ANDRE MARKOWICZ

  • Éditeur

    ACTES SUD

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    01/01/1999

  • Collection

    Babel

  • EAN

    9782742704941

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    286 g

  • Support principal

    Poche

empty