L'invention de la culture hétérosexuelle

À propos


le monde qui nous entoure est tout entier obsédé par l'imaginaire du couple hétérosexuel.
les contes de l'enfance, les magazines des adultes, le cinéma et la télévision, la publicité et les chansons populaires, tout célèbre à l'envi le couple de l'homme et de la femme. c'est un empire invisible, la nature la plus "naturelle". or, louis-georges tin montre que les sociétés humaines n'ont pas toujours accordé au couple homme-femme cette place éminente dans les représentations culturelles. en occident, cet état de fait n'a commencé qu'à partir du xiie siècle, avec le développement de l'amour courtois ; et les groupes dominants, le clergé, la noblesse, puis le corps médical, n'ont cessé de développer des stratégies de résistance pour s'y opposer.
avant de devenir la norme, le couple homme-femme a donc été très longtemps contesté. en définitive, l'auteur nous invite à accomplir une véritable révolution : sortir l'hétérosexualité de l'ordre de la nature" et la faire entrer dans l'ordre du temps", c'est-à-dire dans l'histoire. une histoire de l'hétérosexualité ! a côté de l'histoire des femmes et de l'histoire de la sexualité, louis-georges tin propose ainsi à la recherche universitaire un champ nouveau.




Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782746712041

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    201 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    270 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Louis-Georges Tin

Louis-Georges Tin, ancien élève de l'École normale supérieure, est maître de conférences à l'université d'Orléans. Il a publié plusieurs ouvrages sur la littérature française, et sur l'histoire de la sexualité. Il est par ailleurs le fondateur de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie.

empty