Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Un printemps à Tchernobyl

Un printemps à Tchernobyl

À propos

26 avril 1986. À Tchernobyl, le coeur du réacteur de la centrale nucléaire commence à fondre.... Un nuage chargé de radionucléides parcourt des milliers de kilomètres. Sans que personne ne le sache. et ne s'en protège. C'est la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle. Qui fera des dizaines de milliers de victimes. À cette époque, Emmanuel Lepage a 19 ans. Il regarde et écoute, incrédule, les informations à la télévision. 22 ans plus tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl... Pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées. Quand il décide de partir là-bas, à la demande de l'association les Dessin'acteurs, Emmanuel a le sentiment de défier la mort. Quand il se retrouve dans le train qui le mène en Ukraine, où est située l'ancienne centrale, une question taraude son esprit : que suis-je venir faire ici ?

Avis des internautes

Avis général

(Sur 1 avis client(s))

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782754807746

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    33 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    1 168 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuel Lepage

Emmanuel Lepage est né le 29 septembre 1966 à St Brieuc. Il apprend la BD à partir de 15 ans auprès de Jean Claude Fournier, dessinateur de Spirou, et fait des études d'architecture. Il est l'auteur de « La Menace Verte » (1987), « L'Étranger » (1988), aux Editions Ouest France, « Les maudits à Maleta » (scénario Georges Pernin, 1989), « La statue d'Or Vivant » (scénario Georges Pernin, 1990), au Lombard, « Névé » (Scénario Dieter, 1991 à 1997) chez Glénat, « La Terre Sans Mal » (scénario Anne Sibran, 1999) chez Dupuis, et « Alex Clément est mort » (scénario Delphine Rieu, 2000) chez Vents d'Ouest.

empty