Politiques de la violence : organiser la lutte de la Colombie au Pakistan

À propos

Si les violences politiques sont parfois le fait d'individus isolés, elles sont le plus souvent des actions organisées, c'est-à-dire inspirées, parfois planifiées, prises en charge, voire produites par des organisations dont les objectifs sont politiques. Les violences d'origine étatique sont, de loin, les plus meurtrières, mais celles des groupes non-étatiques demeurent une composante essentielle des dynamiques politiques contemporaines, partout dans le monde. Cet ouvrage met, plus particulièrement, l'accent sur ce deuxième type de violences, que la théorie politique considère, par principe, comme illégitime, mais qui, du point de vue des acteurs qui la perpétuent, peut se justifier, notamment quand il s'agit de protéger le statut d'un groupe dominant ou, à l'inverse, d'imposer les revendications d'un groupe marginalisé.

Les enquêtes présentées dans cet ouvrage proviennent de chercheur-e-s ayant une longue familiarité avec leur terrain, que ce soit en Afghanistan, en Algérie, au Burundi, en Colombie, en Libye, au Pakistan, en Turquie et, plus largement, au Moyen-Orient. Elles témoignent toutes qu'il ne manque pas d'individus prêts à passer à l'action violente.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique et pouvoir


  • Auteur(s)

    Amin Allal

  • Éditeur

    Karthala

  • Distributeur

    Karthala

  • Date de parution

    18/11/2021

  • Collection

    Questions Transnationales

  • EAN

    9782811129378

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty