La chapelle expiatoire

La chapelle expiatoire

À propos

monument commémoratif dédié au souvenir de louis xvi et marte-antoinette, la chapelle expiatoire a été édifiée entre 1815 et 1826, sur l'emplacement de l'ancien charnier révolutionnaire de la madeleine, à l'endroit même oú furent inhumés les souverains après leur exécution. son créateur, pierre françois léonard fontaine, lauréat du grand prix de rome en 1785 puis architecte de napoléon réalisa ici une oeuvre complexe, qui, tout en reflétant les goûts décoratifs de son époque, est riche des emprunts au monde antique, à la tradition classique française, mais aussi à l'italie du moyen age et de la renaissance. cette oeuvre subtile, longtemps déprisée pour des raisons politiques, est à redécouvrir comme une des réalisations les plus élégantes et sophistiquées du paris du début du xixe siècle.

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages France > Guides de tourisme France

  • EAN

    9782858228775

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    122 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Philippe Garric

Jean-Philippe Garric est architecte et historien de l'architecture, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de l'histoire culturelle de l'architecture et notamment du livre d'architecture à la période contemporaine, il travaille depuis vingt ans sur l'architecture rurale. Il a dirigé avec Valérie Nègre les expositions « Le Viticulteur architecte » (1998) et « La Ferme réinventée » (2001) et il a récemment participé à l'organisation des colloques « L'Art de Bâtir aux Champs » (2010) et « La Ferme moderne » (2012), publiés en ligne.ÿAux éditions Mardaga, il a publié Recueils d'Italie. Les modèles italiens dans les livres d'architecture français (2004) et dirigé l'ouvrage collectif Le Livre et l'architecte (2011, avec Émilie d'Orgeix et Estelle Thibault).

empty