Nulle ile n'est une ile Nulle ile n'est une ile
Nulle ile n'est une ile
Nulle ile n'est une ile

Nulle ile n'est une ile

À propos

Qu'est-ce qu'une île ? Quelles sont ses frontières ? Comment s'inscrivent-elles dans l'espace et dans le temps ? Nulle île n'est une île est une méditation historique sur l'insularité à partir de quatre regards croisés sur la littérature anglaise. Qu'il s'agisse de s'interroger sur l'invention de l'île d'Utopie par Thomas More, sur la Défense de la rime de Sir Philip Sidney, sur Tristram Shandy ou sur la figure de Tusitala - le pseudonyme que se choisit Stevenson, et qui signifie conteur en samoa -, l'île est prise comme un paradigme pour penser, dans l'histoire, les relations du même et de l'autre. Si les îles existaient vraiment, si leurs bords circonscrivaient un espace clos, alors l'insulaire serait condamné à l'identité, au cercle de l'identique. Certains peuples ont rêvé ce destin. Rêve circonscrit. Rêve sans marge ni rive. L'historien démonte cette croyance rassurante. Les bords des îles sont poreux et leurs membranes comme ouvertes à l'échange. La dialectique de l'appel et de la réponse rend impossible le rêve des rivages nus, de l'origine intacte, des débuts sans histoire. Dans ce livre singulier, tout entier concentré sur des textes et des problèmes littéraires, attaché à sonder l'imaginaire avec les outils de l'érudition, Carlo Ginzburg poursuit son archéologie de l'altérité. Chacun des chapitres qui composent l'enquête est un exemple de sa méthode et un argument de sa thèse.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782864324539

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Carlo Ginzburg

Né à Turin en 1939, Carlo
Ginzburg est professeur émérite
d'histoire moderne à l'Ecole
normale supérieure de Pise.
Considéré comme l'inventeur de la
microhistoire, il s'est fait connaître
en Italie au début des années 1970
comme historien de la sorcellerie
et des mentalités populaires. Il
est mondialement reconnu pour
avoir bouleversé les manières de
faire de l'histoire mais aussi de la
penser et de l'écrire.

empty