Villes et campagnes dans les pays du sud ; géographie des relations

À propos

Cet ouvrage est issu d'une sélection de textes présentés lors de séminaires de la formation doctorale " Géographie et pratique du développement dans le Tiers monde " (Paris X, Paris I et INA-PG).
En réunissant des géographes travaillant en Afrique, en Asie et en Amérique latine, il s'agissait certes de montrer la diversité des rapports qui lient ou délient les villes et les campagnes du Sud mais aussi d'identifier des problématiques et des approches communes surpassant l'habituel clivage des aires culturelles. La question des relations de réciprocité entre processus d'urbanisation et devenir des espaces ruraux a longtemps été dominée par la thèse du parti pris urbain (urban bias) défendue par M.
Lipton. C'est à la discussion des arguments de cette thèse que des géographes, à la suite d'économistes et de politologues, entendent concourir. Les textes montrent d'abord que les relations entre urbanisation et agriculture ne relèvent pas d'une coupure simpliste entre " citadins " et " ruraux", négligeant trop souvent l'hétérogénéité des intérêts et la diversité des pratiques. Le creusement des inégalités sociales au Sud est ainsi loin d'être unilatéral, gagnants et perdants pouvant être tantôt des fractions citadines, tantôt des groupes paysans et parfois les deux.
Par ailleurs, s'interroger sur les situations actuelles ne dispense pas, pour les comprendre, de les situer dans le temps long des civilisations, ni de les inscrire dans une véritable histoire des territoires. Pour rendre intelligibles les transformations produites, à toutes échelles, à la fois par la mondialisation des échanges et par les dynamiques autochtones, il est donc nécessaire de penser en termes d'articulations les rapports actuels entre villes, bourgs et villages : sont-ils d'ailleurs si " nouveaux" ou est-ce le regard des chercheurs qui a changé ? Quelle que soit la réponse à cette question, il demeure impératif d'élaborer des problématiques communes, centrées sur les relations de réciprocité entre inégalités sociales accrues, fragmentation des espaces urbains et ruraux et modes de régulation émergents.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Géographie


  • Auteur(s)

    Jean-louis Chaleard

  • Éditeur

    Karthala

  • Distributeur

    Karthala

  • Date de parution

    03/05/2000

  • EAN

    9782865379477

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    540 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty