Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Alex Clément est mort

À propos

Marseille... Deux appartements, deux huis clos... Le premier est celui d'Alex Clément, qui vient de mourir. Le hasard y fait se croiser trois jeunes gens : Mathieu, étudiant en droit, Alice, femme de ménage occasionnelle, et Antoine, livreur de pizzas. Tous trois découvrent une valise contenant deux millions d'euros... Le deuxième appartement, somptueux, de style classique, est celui d'une famille de bourgeois ruinés, déchus, et légèrement délurés. Ceux-ci ont enlevé Madame Clément et demandent une rançon de deux millions d'euros à son fils, Alex, brillant avocat. Mais voilà, il y a un problème... Un gros problème... Alex Clément est mort... Un dessin magnifique, une mise en scène inventive et un scénario digne des meilleurs "Hitchcock" font d' " "Alex Clément est mort "" une réussite complète, un album qui se dévore de bout en bout. Les dialogues se hissent au niveau des meilleurs échanges verbaux cinématographiques.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782869678682

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Poids

    765 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Emmanuel Lepage

Emmanuel Lepage est né le 29 septembre 1966 à St Brieuc. Il apprend la BD à partir de 15 ans auprès de Jean Claude Fournier, dessinateur de Spirou, et fait des études d'architecture. Il est l'auteur de « La Menace Verte » (1987), « L'Étranger » (1988), aux Editions Ouest France, « Les maudits à Maleta » (scénario Georges Pernin, 1989), « La statue d'Or Vivant » (scénario Georges Pernin, 1990), au Lombard, « Névé » (Scénario Dieter, 1991 à 1997) chez Glénat, « La Terre Sans Mal » (scénario Anne Sibran, 1999) chez Dupuis, et « Alex Clément est mort » (scénario Delphine Rieu, 2000) chez Vents d'Ouest.

Delphine Rieu

Delphine Rieu se lance dans la bande dessinée après des études d'Architecture. « Hermine », dessinée par Eric Derian, est sa première série BD, suivie en 1997 d'un livre pour enfant « Le vilain petit canard » sur un dessin de Yoann, et en 1998 des « Gotozis » dessiné par Laurent Bordier. Avec « Alex Clément est mort », one-shot dessiné par Emmanuel Lepage pour la collection Integra des Editions Vents d'Ouest, tout en conservant sa touche humoristique, elle dévoile un autre pendant de sa personnalité scénaristique en déployant un implacable suspense dans une narration formidablement maîtrisée. Elle est également une coloriste de grand talent.

empty