Composition, non-composition ; architecture et théories, XIXe-XXe siècles

Composition, non-composition ; architecture et théories, XIXe-XXe siècles

À propos

En architecture, composer signifie concevoir un bâtiment selon des principes de régularité et de hiérarchie, ou selon des principes de mise en équilibre.
Toutefois; ce n'est qu'à partir du XIXe siècle que la composition désigne véritablement la conception architecturale, notamment grâce à Jean-Nicolas-Louis Durant et son énonciation de la "Marche à suivre dans la composition d'un projet quelconque". Le concept s'érode rapidement au cours du XXe siècle, l'adoption de dispositifs architecturaux neutres, le recours à des processus agrégatifs, le développement d'opérations "objectives" constituant autant de tentatives de dépassement des principes compositionnels.
C'est à cette histoire inédite des théories architecturales qu'invite Composition, non-composition. L'ouvrage permet de comprendre les enjeux d'attitudes qui souvent s'opposent, l'effacement de certaines conceptions, l'émergence de nouvelles, et il donne des clefs de lecture originales pour comprendre l'architecture contemporaine. Il constitue à ce titre une référence didactique pour les étudiants en architecture, ainsi que pour tous les architectes et historiens concernés.

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences appliquées et industrie

  • EAN

    9782880747893

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24.5 cm

  • Largeur

    17.4 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    1 506 g

  • Lectorat

    SPECIALISTES

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty